Il ne s'est rien passé à Villiers le Bel

Publié le par Rébus

Déclaré comme ça, cela fait un peu provoc et c'est le but car, mis à part les heurts entre forces de police et "jeunes" des cités, expression  avec laquelle j'ai toujours eu du mal, que sait-on réellement de ce qui s'est produit ?

Basiquement, on sait qu'il y a eu un accident de la circulation ayant entraîné deux morts. Les  deux morts étaient deux adolescents et, on l'a assez dit, comme si cela seul justifiait leur mort, les deux motocyclistes ne portaient pas de casques. Le véhicule qui a percuté la moto, ou le véhicule percuté par la moto, autant attendre les résultats des expertises avant de se presser de conclure, était un véhicule de police.

C'est cet accident mortel qui a entraîné les incidents suivants qui, à l'heure actuelle, verraient s'affronter une bonne centaine de jeunes et environ 300 CRS et policiers. Voilà, à part les chiffres exacts, les seules certitudes dont nous disposions.

Et, sitôt tombée la  sinistre nouvelle,chacun de s'enflammmer, selon ses oeillères particulières.

Certains espérant peut être un remake des violnces de  2005, ça fait de jolis titres. Aussi pour ça qu'hier, je n'avais pas voulu écrire là dessus mais préféré attendre. Mais, le soufflé ne retombe pas.

Les affrontements continuent et c'est pain béni pour la télé, les journaux et quelques politiques.

Alors revenons sur les oeillères que j'évoquais tout à l'heure. Elles sont relatives au positionnement de chacun des divers commentateurs de ces évènements. Une part de la gauche, certainement sincère mais réagissant aussi par réflexe spontané va s'empresser de crier au racisme et autres. Stop  ! Certains de mes camarades ne seront pas d'accord avec moi mais là, on parle d'un accident, certes mortel, de la route, transformé en prétexte commode pour se livrer à diverses dégradations en toute impunité.

Je ne nie pas le climat difficile des "quartiers" ni une présence policière pouvant être perçue comme oppressante, mais il ne faut pas tout confondre. Et ces évènements ne ramèneront pas à la vie les 2 disparus. Ne serait-ce que par décence pour eux, on pourrait laisser leurs familles faire leur deuil dans le calme. Et s'il doit y avoir enquête et procès, que cela ait lieu.Mais le climat actuel n'aide en rien à la résolution de l'affaire.

De l'autre côté politique, on trouve bien évidemment une  part de gens,au fond, ravis de la casse. La plupart des électeurs du Borgne, venant alors vous expliquer doctement que les rues sont en feu et les villes livrées à l'anarchie. C'est ce coeur de cible qui s'est jeté, quelque peu aidé par les médias, des bras d'un JM Le Pen vieillissant dans les bras de Nicolas  Sarkozy.

Un Nicolas Sarkozy qui pourra jouer à nouveau les sauveurs de la Nation, quoi qu'il se passe à Villiers le Bel dans les jours qui viennent, il sera le grand vainqueur de tout ce cirque, endossant à nouveau son costume préféré, celui de premier flic de France.

Le climat est quand même foutrement malsain pour que, dès l'annonce de l'accident, on ait dépêché des cars régie sur place, flairant l'odeur de poudre à l'avance. Chacun tient son rôle dans le spectacle.

Je ne cautionne pas du tout ces "émeutes", au contraire, mais, ce que je vois, c'est que ça fait grimper l'audimat, alors allons-y. Et pendant que la télé nous assène tranquillement que la banlieue (pas Neuilly), les quartiers (pas tous, pas le XVIème) sont livrés à des hordes barbares, il y a deux morts, dont la plupart, médias et  "jeunes " (comprendre individu de 12 à 35 ans, porteur de capuche et génèralement d'origine nord africaine ou africaine, quelquefois, l'individu pouvant être d'ascendance gauloise et s'appelant alors Kevin mais c'est moins fréquent) se contrefoutent.

Un peu de respect pour la mémoire des défunts et la souffrance de leurs familles serait le bienvenu.

Commenter cet article

thorgal 04/12/2007 23:27

Les dernières sorties de sarkozy sur la voyoucratie ne sont pas faites pour faire baisser la pression. Il joue avec des allumettes le petit Nicolas

Rébus 02/12/2007 13:39

Oui, mais ça plait aux gens,ils croient à un pouvoir fort et qui agit. On est encore et toujours dans la manip et l'émotionnel. Une condamnation à chaud n'est pas vraiment une décision de justice.

tuxy 30/11/2007 23:15

En attendant, les premières condamnations tombent déjà.

En 2005 aussi, ça avait été très rapide, on pouvait accuser et coffrer n'importe qui avec la comparution immédiate. Une justice trop rapide et expédiditive, on sait ce que ça donne

morlun 30/11/2007 20:20

Ntre Chef Vénéré hier nous a délivré son message habituel. Plus de répressif, encore plus de répresif mélangeant tranquillement plusieurs faits divers et oubliant que tout ça, on le doit à son "excellent" bilan à l'Intérieur.
Plus de sécurité avec nabot 1er ? La situation n'a jamais été aussi tendue

hanging garden 30/11/2007 01:40

Si si, il s'est passé quelque chose. Ça a permis au nain de nous refaire son numéro de mini john wayne.