Grèves, inflation et baisse de croissance chez Sarkozy

Publié le par Rébus

Les bonnes nouvelles se ramassent à la pelle dans l'actualité française. Il y en a tellement que, ça tombe bien, on pourrait en faire un inventaire à la Prévert (explication rapide : Prévert, à  la pelle, feuilles mortes, tout le monde suit ?).

Selon le constat général, notre omniprésident a remporté, et de quelle manière, le combat l'opposant aux syndicats. Gràce à la fermeté de ses convictions et la justesse de sa cause, il a réduit à néant les  vélléités des chevelus cégétistes. L'action courageuse de Fillon, n'hésitant pas à  se réveiller à l'Assemblée alors que tout le monde le croyait en coma profond et à s'écrier "on ne cédera rien", conjuguée aux efforts titanesques du Négociator rondelet Xavier Bertrand avait enfin permis de défaire les hordes gauchistes et flemmardes des fonctionnaires privilégiés.

Enfin, c'est ce que  l'on nous a généreusement seriné ces derniers temps. Raté, côté RATP, un préavis de grève pointe son vilain museau de preneur d'otage (merci monsieur Pernault). Cette action, euh non, cet attentat contre l'économie française , est prévu pour le 12 décembre. Et à l'initiative de qui, je vous le demande ? La CGT, bien sûr,  toujours pas débarassée de ses vieilles lunes marxistes (mode ultralibéral on sur le coup). Dites, Messieurs de l'UMP,  il est passé où ce triomphe que vous claironniez si allègrement ?  L'Austerlitz annoncé virerait donc à Waterloo ?

Ceci dit, ça fournira une explication simpliste aux prophéties plutôt sombres que nous annonce l'OCDE.

Que disent ces vilains corbeaux, destructeurs des illusions de nos libéraux triomphants ? Croissance inférieure à 2% en 2007 et 2008, plutot en retrait par rapport aux pronostics des Lagarde, Woerth and co. Ah, j'entends sur ma droite qu'il faut du temps pour relever le pays de l'incurie de la gestion socialiste. Euh, Jospin a quitté le pouvoir en 2002 et à ma connaissance, Chirac, Raffarin et Villepin n'étaient pas socialistes. Par contre, je me souviens que dans l'un de leurs gouvernements, le Ministre des Finances portait le même nom que l'actuel président. Alors, incurie, mauvaise gestion, et donner du temps à la rupture pour porter ses fruits, hein... Oui, et la marmotte...

Allez, continuons de parler de l'OCDE, Nostradamus funeste (Cassandre en grec ancien), qui nous voit également avec une inflation en hausse... Eh ouais, ben ouais, c'est pour ça que Nicolas y se préoccupe du pouvoir d'achat... Couché, Steevy

Autre triomphe annoncé qui n'a finalement pas eu lieu, celui de Valérie Pécresse. Une vingtaine de facs continuent à s'opposer à son si merveilleux plan et les lycéens suivent.

Pourtant, l'UNEF avait donné des consignes d'apaisement. Ben oui, Julliard quittant le mouvement pour aller faire du théatre avec Torreton, euh non, se présenter aux municipales à Paris sur les listes Delanoé avec Torreton, plutôt. Après Bertrand fait du vélo ou va à la plage, on a Bertrand et ses amis stars, attention au syndrôme Jack Lang. D'ailleurs , tout n'est pas si serein dans le microcosme socialiste parisien, vu qu'une nième guéguerre interne oppose les partisans de Royal à ceux de Delanoé.

Pendant que la droite accumule les contre-performances, la gauche, celle officielle et présentable médiatiquement en tout cas (c'est à dire plutôt libérale) préfère continuer de s'entredéchirer.
Dis,monsieur Hollande, l'encore secrétaire général du PS, faudrait discipliner tes troupes, des fois.

Bah pas grave, on attend Noël et après, une ch'tite guerre avec l'Iran et on oubliera tous ces détails (ben oui, l'ami Bush est toujours décidé apparemment). Bonne journée quand même.

Commenter cet article

stormbreaker 12/12/2007 23:03

croisance et sarkozy sont 2 mots qui ne vont pas ensemble

Rébus 10/12/2007 20:00

Non, le droit de troller apparemment

JDac 09/12/2007 20:51

T'as gagné quoi ? Une pochette- surprise ?

tonton nico 08/12/2007 23:32

Alors les gochos, encore en tein de réver à la révolution, y aura pas de greves, on a gagné, la CGT veut juste faire du bruit

thorgal 08/12/2007 23:23

Une baisse de croissance pour sarkozy ? déja qu'il est tout petit, va falloir réhausser les tabourets