Sarkozy, Kadhafi, Rama Yade et les autres

Publié le par Rébus

Impossible ou presque de ne pas évoquer la visite du colonel Kadhafi, mégalomane lybien, accusé de tous les maux il y a 20 ans et désormais personnage très coutisé par nos dirigeants.

Pas seulement eux, d'ailleurs, Kadhafi est revenu dans les petits papiers de l'administration Bush et se verrait bien un avenir, à son âge, de grand sage du monde musulman.

Cocasse pour quelqu'un qui a participé au financement de nombreux attentats dans les dernières décennies, avec camps d'entrainements spéciaux pour apprentis terroristes sur le sol lybien. Les bombes de Reagan, la chute de Saddam Hussein et la montée en puissance de nouvelles têtes dans le monde de l'intégrisme islamiste ont amené l'ancien guide à revoir sa stratégie et à se rapprocher de l'occident.

Kadhafi se rêve en Gandhi ou en Sadate (ce qui est ironique, s'il a réellement trempé dans son assasinat), tout au moins en nouveau Nasser. Après tout, Sarkozy cite bien Jaurès, les politiques du monde entier ne sont pas à une contorsion idéologique près.

La Lybie est très riche en pétrole donc la Lybie est notre amie, surtout si elle achète des centrales à Aréva (bientôt dans la poche de Bouygues ?) et ces fameux Rafale dont personne ne veut. À ce tarif là , il semble que notre cher Président oublie les anciennes rancoeurs contre celui qui était l'Oussama Ben Laden des années 70/80.  Le nucléaire  de l'Iran, qui n'existe pas, déclenchera peut être une guerre, que le warrior en chef américain s'appelle Bush ou ses possibles  successeurs démocrates, Obama ou Hillary, mais on peut vendre sans risque des réacteurs  au calife de Tripoli.

Et rien n'est trop beau pour fêter cette nouvelle amitié, la preuve avec cette tente bédouine géante dressée à Paris, ostentatoire, bling bling comme toujours. Je n'ose imaginer les réactions côté UMP si Royal, élue présidente, avait agi ainsi...

Tout content de sa réhabilitation, notre nouvel ami a sorti quelques déclarations provoc sur son soutien au terrorisme comme arme des faibles et s'en est pris au Conseil de Sécurité.

Pas grave, Sarkozy le sans peur, se découvre une âme de bienfaiteur et veut aider à la réhabilitation de Tripoli. La tolérance zéro, oui, mais seulement dans les banlieues, là, on parle en milliards d'euros, so what ?

Pour montrer que la France reste le pays des Droits de l'Homme et pas seulement celui des réacteurs nucléaires, Rama Yade y va de sa petite (et faiblarde) diatribe sur le fait que, hein, attention, on n'acceptera pas tout et Paris le fera savoir au Guide (qui doit en trembler...de rire).

Et l'homme au sac de riz dans tout ça ? Bernard Kouchner, opportunément , sera à Bruxelles, pendant cette visite. Courage,  fuyons...

Courage, fuyons, tiens, ça me fait penser à ce bon Fillon qui, hier, faisait du tourisme en Argentine, rencontrant madame Kirchner pour parler de Bettancourt, Uribe et la Colombie, qui, il y encore peu devait être un triomphe de la diplomatie française. Sérieusement, Chavez s'est fait ballader et le dépressif de Matignon pense jouer un rôle ? À  mourir de rire, mais, il faut bien qu'il s'occupe.

On voulait, paraît il, rompre avec la Françafrique, le soutien accordé à des dictateurs plus ubuesques les uns que les autres mais là encore, on se demande où est la rupture ?

Quand on a été formé par Pasqua et Chirac, cette façon de concevoir les rapports internationaux  tombe sous le sens. L'image de la France, évidemment, n'en sort pas grandie.  (grandir chez Sarkozy, euh...) Pour être honnête, Mitterrand et les socialistes n'agissaient guère différemment.

Mais, avec cette réception abracadabrantesque,  c'est quand même un cap qui est franchi. Décomplexés, on vous dit...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stormbreaker 12/12/2007 22:52

mais là, on dirait que ça ne paye pas d'être aussi "accomodant", pas grave, on fait rire le monde entier; Ils sont ou les sarkolatres là, font profil bas ?

scully 12/12/2007 21:09

La diplomatie sarkozienne, paser son temps à flatter des tyrans

daria 11/12/2007 23:50

Ce pauvre sarkozy se croit si habile qu'il ne se rend même pas compte que Kadafi se fout ouvertement de lui, c'est comique de voir les efforts de Guéant pour rattaper le coup. guéant qui ferait mieux de s'intéresser à son cas dans le proçès colonna. Etre accusé de retournement de témoin, c'est pas rien.

surferrossa 11/12/2007 23:39

Quand on sait que notre nouvel ami n'est pas pour rien dans l'affaire des français de l'Arche de Zoé, on comprend mieux certaines choses.
Jhadafi entend de nouveau être important dans le monde arabe et le nain lui redonne une stature internationale.

mrfixit 11/12/2007 23:02

6 français sur 10 qui désapprouvent, c'est bien mais il y en a encore 3 (un peu plus en fait) qui approuvent ou s'en moquent. Doivent avoir oublier le comportement de kdaffi ces 30 dernières années. qu'en pensent les familles des victimes de Lockerbie ?