Nouvelle grève le 24 janvier ?

Publié le par Rébus

Le brouhaha peopolesque des aventures de  Mickey président s'estompant quelque peu, la vie normale peut reprendre son cours...

Et c'est quoi la vie normale dans le beau pays de Sarkozy, Rolex Imperator ? C'est tous les jours  s'entendre  dire que l'on va rogner vos "avantages" et autres acquis sociaux, que c'est ciomme ça, c'est la marche du monde actuelle et on n'y peut rien, faut faire avec.

Sitôt balancée cette profession de foi cynique, le blablateur bling bling moyen file au Fouquet's (ou ailleurs), au bras d'une semi célébrité quelconque s'extasier de la naïveté des imbéciles ayant choisi ce gouvernement et se goberge alors aux frais de la République et des cons-tribuables.

Alors, tant bien que mal, on essaye malgré tout de résister, de garder ces fameux "privilèges", qui sont issus des luttes passées. Y renoncer, oui, bien sur, pourquoi pas le retour au servage, à la gabelle et autre.

Le problême est que peu de professions sont assez structurées pour faire face au buldozer néolibéral dont on nous vante l'inéluctabilité tous les jours. Les fonctionnaires et leurs syndicats sont les seuls à disposer, aujourd'hui, d'un pouvoir de nuisance suffisamment considérable pour faire hésiter le gouvernement UMP.

Ainsi, malgré l'échec qu'a été la tentative de mobilisation du 12 décembre, les syndicats appellent à un nouveau mouvement. Les revendications portent notamment sur une revalorisation des salaires, à l'heure actuelle totalement refusée par le Medef et ses portes flingues UMP, qui tentent de  refourguer une loi usine à gaz pour noyer le poisson. Loi usine à gaz car elle ne résout en rien les problêmes posés et consistent finalement à consentir à payer, moins cher en plus, ce qui est déja dû. Et les salariés devraient dire merci.

Au même moment, Eric Woerth, tout en reconnaissant que le pouvoir d'achat dans la fonction publique  adiminué (comme partout) refuse toute augmentation et prétend, ééénoorme bobard, que  malgré tout, grâce aux diverses primes, 75 % des fonctionnaires auraient été augmentés...

Vraiment, ce gouvernement passe maître dans le cynisme. A moins que ce ne soit de la pure arrogance.

Alors encore une fois, un seul moyen d'action face aux autistes qui nous dirigent. On parlera encore certainement de prises d'otages. N'est ce pas plutôt le gouvernement de Messieurs Fillon et Sarkozy qui, par idéologie et aveuglement prend "les honnêtes travailleurs" (copyright Jean Pierre Pernault) en otage ? La seule négociation possible en France passe par l'épreuve de force, l'affrontement, et donc la grève et le blocage. Donc oui, s'il y a une grève, cela occasionnera quelques désagréments.

Mais une grève qui ne dérange personne est vouée à l'échec. La preuve par le conflit opposant la direction de Conforama à ses salariés et qui ne semble pas passionner TF1. Pendant que les employés  exigent de meilleures rémunérations et conditions de travail, leur direction fait du lobbying, assistée par tous les "grands" noms du meuble pour ouvrir tous les dimanches.

Et ça marche, feu vert obtenu ! Je suis sur que les employés de Cofo sont ravis d'apprendre qu'ils ont gagné le droit de travailler plus pour...rien.

Et c'est bien le problême des grèves dans le secteur privé, elles sont rarement gênantes pour nos concitoyens, on peut donc laisser pourrir/mourir toute contestation. Les grèves de la Fonction Publique, on en ressent rapidement les effets. C'est bien pour ça qu'il est impératif pour ce gouvernement anti-social d'ne finir avec les syndicats, dernier rempart finalement face à la casse attendue par nos amis mangeurs de stock options.

Réfléchissez bien, messieurs les anti-fonctionnaires de tout poil...Si le mouvement du 24 janvier se confirme, vous feriez peut être mieux de soutenir ces "feignasses" plutôt que de les conchier. Il est probable que la survie de vos droits, dans un futur très proche, dépende elle aussi de ce genre de mouvement.

A moins que vous n'ayez la nostalgie de l'ambiance des livres de Zola ou de Dickens.




Commenter cet article

stormbreaker 20/12/2007 23:32

Le truc efficace, c'aurait été la sncf et ratp et tous les transports en général en grêve avant Noel, là, y aurait eu un beau bordel et peut etre des concessions, le 24 janvier, ça vient un peu tard

surferrossa 20/12/2007 23:16

Dans l'éducation, l'appel à la grève pour le 24 a été confirmé aussi

doolittle 20/12/2007 21:52

Vu la poésie du commentaire, le dénommé Raoul (super le nom) est un clown sarkolatre. Toujours grossiers et vulgaires ces cons là

Fils caché de Jacques C. 20/12/2007 01:24

karla bruni et sarkozy chantent pour les sdf

http://www.dailymotion.com/video/x3sdmq_karla-bruni-et-sarkozy-chantent-pou_fun

raoul 20/12/2007 01:22

"abruti?"

c'est celui qui dit qui est spèce de tapette !