Sarkozy et Bigard font leur show au Vatican

Publié le par Rébus

Une fois n'est pas coutume, je tiens à féliciter vivement notre nouveau Président de la République (aargh, ça pique).   Grâce à lui, on a toujours quelque chose à dire, il est omniprésent, fait tout et n'importe quoi, il y a toujours un petit bout d'info à commenter. Que cette info soit people,  politique  n'a au fond que peu d'importance, le Mètre du Je ne cherchant jamais qu'à être sous les sunlights en permanence. Et il est fort, le bougre, il y parvient...

A quel prix, ça, c'est autre chose. Après ses frasques disneyennes, Nicolas Sarkozy s'est senti des besoins d'élévation spirituelle. Ça tombe bien , il devait aller au Vatican, rencontrer Benoit XVI, dit le Panzer Pape en raison de son caractère doux et modéré.

La raison de cette rencontre , c'est l'intronisation au titre de Chanoine d'Honneur de Latran, fonction purement honorifique, revenant de droit au chef de l'état français, de même qu'il est automatiquement co prince d'Andorre. Certains disent donc que c'est normal, pas besoin d'en faire une montagne.

Ben si, justement, j'ai envie d'en faire une montagne. Très bien, le titre est honorifique, ah, on avait besoin de faire tout ce cinéma autour ? Les prédecesseurs de Nabochodonosor se sont contentés de remises très discrètes, ce qui évidemment n'est pas dans le caractère du Rolex Imperator.

Non, occupons le terain de l'actu tous les jours, par tous les moyens. Il a d'aileurs apporté dans ses bagages une haute autorité spirituelle (euh, spirituelle ?), Jean Marie Bigard himself, comique prout prout en slip kangourou. Eh, on a les Bossuet qu'on peut...

Lors de cet "évènement" qui n'en est pas un, dixit les sarkolâtres de tout poil, notre Président bien aimé s'est fendu de quelques commentaires sur SA vision de la laïcité. Une conception quelque peu particulière , étant donné qu'il a réussi l'exploit de la lier à une ineptie telle que "Parfois, la religion peut éclairer le monde". Bien, Sarkozy a le droit de le penser, certes, mais il est le chef d'un état républicain et laïc, c'est même dans nos lois, notre constitution. Pour faire passer l'hostie (oui, au Vatican, pillule se dit hostie), il se lance même dans un éloge alambiqué de cette exception française qu'est la laicité, tout en faisant comprendre qu'elle n'est pas gravée dans le marbre (différence avec les 10 Commandements, je suppose)et peut subir quelques adaptations.

Dire ça en présence d'un pape qui fait passer le défunt Jean Paul II pour un doux rêveur gauchiste, a autorisé le retour de la messe en latin et voit d'un très bon oeil tout ce qui pourrait ressembler à un réajustement à la hausse du catholicisme en Europe (voir les tentatives d'inscription dans la Constitution Européenne) et qui, souvenir de jeunesse en chemises brunes peut-être, adorerait déclencher, si ce n'est des croisades, au moins une refondation de s zones d'influence de sa chapelle...Bah, Sarkozy n'a jamais caché qu'il voyait d'un bon oeil l'utilisation des diverses confessions présentes en France  en tant que supplétives de l'action, ou son abandon, de l'Etat dans les domaines sociaux notamment.

En gros, compter sur les curés, imams, rabbins, que sais-je, pour "tenir" les populations. Attendons nous à un toilettage, terme que les décomplexés aiment bien, des lois définissant la laïcité en France.

Pour les fans de people, outre la présence du comique gras, on  notera que si l'interprète de "Quelqu'un m'a dit" n'était pas là, Madame Bruni mère était présente dans les bagages du Sarko Tour, ainsi que l'Abbé Gilbert (si, le curé en Perf' et bagouzes). gageons cependant que Benoit et Nico n'ont pas parlé de la vie amoureuse agitée de ce dernier (ouais, l'Eglise ne reconnaissant pas le divorce). On sait jamais, des fois que Nicolas se prenne pour un nouvel Henry VIII.

Sinon, pendant ce temps là, au royaume de la "Fille Aînée de l'Eglise", la loi bidon sur le pouoir d'achat est passée et les retraités, ceux là même qui ont majoritairement envoyé  cette personne à verticularité contrariée à l'Élysée, ont reçu leurs étrennes. Seulement 1,1% d'augmentation, ça doit faire mal.

Allez, anecdote sympa pour finir, ce titre de Chanoine de Latran donne le droit de pénétrer à cheval dans l'église à son détenteur. Pour Sarkozy, un poney  serait plus indiqué...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

griffin 31/12/2007 05:45

J'avais cru à une blague en apprenant la présence de Bigard dans les bagages.
PParait qu'en plus, Sarkozy a fait attendre Benoit, aucune classe ce mec.
Au moins, ces prédecesseurs n'avaient pas été chercher ce titre ridicule

aliensong 31/12/2007 00:04

Bigard, futur chef de l'Eglise de France, ça aurait de l'allure, non ?

Une nouvelle race, le comique cul béni, le trouve encore plus vulgaire du coup

axel 30/12/2007 22:24

la défense de la laicité ne mobilise guère à gauche semble - t-il . Peut être parce qu'ils sont au ski ou en vacances dans diverses iles ? Ils ont mieux à faire ou ça ne les intéresse pas, c'est pourtant une conception de la France qu'on enterre

deleted 27/12/2007 21:24

C'est pas d'emmener Bigard qui pose problême, mais plutot la remise en cause dumodèle laic, qui ne plait pas à Nabot, il ne s'en est jamais caché d'ailleurs.
Rien d'étonnant pour un communautariste.

surferrossa 22/12/2007 23:40

le nouveau roi nous annponce tranquillement qu'il veut "transformer", autant dire éradiquer, la laicité. Il prône une laicité positive, ce qui sous entend que elle que la France connait depuis 1905 ne l'est pas;
Ce type est dangereux non seulement pour le social, nos finances et celles du pays mais aussi pour nos libertés. Qu'attendent les gens pour se réveiller ?