Sarko et Carla en Egypte

Publié le par Rébus

Allez, on est encore le 25 décembre, donc, joyeux noêl à tous.

Lendemain de réveillon, les foies sont fatigués, le teint verdâtre, le souvenir des blagues pourries de Tonton Jacky vous poursuit encore bien malgré vous et la distribution des cadeaux a, par moments, ressemblée à un concours de grimaces. Mais ouf, c'est fini. Un petit coup de télé pour se détendre...

Et là, c'est le drame. Vous pensiez être tranquille, espérant vaguement une trêve, un répit, désolé, c'est raté, le scoop du moment, depuis hier en fait, celui auquel vous ne pouvez espérer échapper est là... Et chaînes après chaînes, malgré votre syndrôme du zapppeur fou, on vous le claironne....

Nicolas Sarkozy est en vacances (tant mieux, ça pourrait nous en faire aussi). Étonnant, non ? Et attention, pas avec n'importe qui, avec l'élue de son coeur (ça aussi c'est étonnant), Carla Bruni. Si vous n'avez pas entendu parler de cette  romance des temps modernes,  vous êtes un phénomène de foire, un martien ou un anachorète.

Donc, on vous ressort du Nico/Carla (et, je le fais aussi, ça fait du trafic), pas de répit dans la com de l'omniprésident. Un Président qui n'a pas hésité à recourir aux recettes éculées de certaines de ces dernières vacances, recourir aux bons offices de l'ami Bolloré, qui, après le yacht, met cette fois son jet à la disposition du VRP de Rolex. C'est ça l'amitié....Et comme toujours depuis quelques mois, on est dans le super étalage de fric, le bling bling dans toute sa splendeur. Mais bon, Nicolas travaille quand même, la preuve, il rencontrera Moubarrak d'ici la fin de son séjour au pays des Pyramides. Espérons juste qu'il ne sera pas trop fatigué, ça lui évitera de se faire ballader par le renard égyptien, vieux crocodile de la scène politique internationale, comme il s'était fait croquer par son nouvel ami lybien.

Je trouve marrant chez notre Tintin présidentiel  cette volonté de visiter ce qui fut l'un des sites privilégiés des villégiatures de Mitterrand. La presse, alors, n'hésitait pas à  le brocarder en pharaon dépensier. On n'entend rien de semblable au sujet de Nabochodonosor.

Tout le gouvernement n'a pas autant de chance, on pouvait ainsi apercevoir  dans la petite lucarne, Christine Boutin, faire la tournée des maraudes. Une sainte cette femme, on vous dit, ou alors une façon de rattraper ses bourdes récentes.

Nouveau maronnier post cadeaux décevants, la revente des trucs dont on ne veut pas sur internet. Pas moyen d'y échapper là encore, c'est sur toute les chaînes. Et sur tous les sites de revente existant, seul Price Minister est cité à chaque fois. A qui appartient PriceMinister, à Pierre Kosciusko-Morizet, personne présentant des liens de parenté avec une vieille famille politique française et avec l'actuelle Secrétaire d'État à l'Écologie. Mais je dis ça parce que je dois être parano.

Allez, joyeux noel quand même.

Commenter cet article

mrfixit 03/01/2008 22:46

Même pas capable de choper la grippe aviaire, merde

aliensong 31/12/2007 00:00

Pour expliquer, il faudrait déjà que ce fait soit relayé chez nous, pas sur que ce soit le cas

axel 30/12/2007 22:19

on nous expliquera peut être bientôt qu'en fait, il s'agissait juste d'une coutume locale mal interprétée par la presse

stormbreaker 29/12/2007 23:41

L'écran de fumée, c'est peut être celui des balles tirées au dessus des journalistes, touristes et paparazzis pour les disperser, ça devient n'importe quoi avec ce type.
En plus, la dégaine qu'il se trimballe style tony montana du pauvre, jolie le respect de la dignité de la fonction

jicarilla 28/12/2007 13:38

Mais oui Perfide, on a très bien compris comment fonctionne Sarko et ses sbires, l'écran de fumée pour cacher le plus important, ça n'échappe à personne sinon à ceux qui ont voté pour lui. Que je parle de ses frasques si ça me fait plaisir, ce n'est pas ça qui va changer quoi que ce soit dans la mesure où mes neurones restent en alerte et croyez-moi ce n'est pas le discours du Latran du 20/12 qui les rassure.
Sarko est un malin manipulateur, son jeu n'en reste pas moins clair et s'il connaît la psychologie humaine, il n'est pas le seul !