Dis , Papa, pourquoi le chauffage est coupé ?

Publié le par Rébus

Ben ça, mon petit Kevin (ou autre), faut demander à Monsieur GDF, qui est un grand méchant. ah, ben alors, papa, faut appeler Sarkozy, c'est le plus fort du monde, il va tout arranger...

Bon, un peu misérabiliste comme titre, ok, mais c'est pour aborder cette fameuse hausse de 4% accordée à GDF. GDF, une entreprise quasi ruinée, sur la paille, et l'honneur national exige bien qu'on la sauve, quitte à se saigner en ponctionnant à nouveau des budgets qui, malgré notre omniprésident et sa cohorte de superpouvoirs (certifiés par TF1), n'ont pas augmentés.

GDF, nécessiteuse, ben voyons, le bénéfice estimé pour 2007 est d'environ 2 milliards d'euros. Il est même certainement supérieur vu qu'au premier semestre 2007, il était déjà de 1,51 milliard d'euro, bref, des sommes non négligeables.

Alors, l'augmentation du pétrole, toussatoussa, l'indexation, blabla, oui, mais non, l'augmentation du brut est réelle, d'accord, et le gaz est indexé dessus, ok, mais on n'est pas dans de semblables proportions. Rappelons qu'en plus , GDF avait déjà obtenu 5,8%  d'augmentation de ses tarifs l'année dernière.

Le problême, c'est la fusion annoncée avec Suez, il faut remplir la corbeille des mariés, d'où ces augmentations successives. Autre façon de remplir cette corbeille (tombe bien ce terme, on va parler de bourse), racheter ses propres actions, de façon à en faire monter le cours artificiellement. GDF y aura consacré environ 1 milliard d'euro cetter année. Le rachat des actions file tout droit, enfin les dividendes en résultant, dans la poche des actionnaires et, cette opération est indolore financièrement pour le gazier car ce sont ces cochons de payeurs ou clients qui financent.

Petite parenthèse, Total est un spécialiste de ce genre de méthode, consultez les diverses chroniques de Bernard Maris à ce sujet dans Charlie Hebdo.

En gros, cette augmentation des prix, c'est pout faire plus joli en allant voir monsieur Suez, mais pas justifié économiquement. Quelle surprise.

Mais ça, à part certains blogs, sur lesquels je me suis appuyé pour cet article (Rue89, Olivier Bonnet sur Agoravox), on ne vous l'expliquera pas. Les médias passant en boucle le message suivant : "l'augmentation du gaz sera de 4% et non de 6, comme demandé", le tout précédant généralement des appels pressants à demander immédiatement la béatification du petit Nicolas, nouveau sauveur de la France.

Un Sylvestre, ou autre, fait alors son apparition pour nous expliquer que, suite à cette augmentation moins importante que prévue, le cours de l'action GDF a légèrement baissé, nous permettant ainsi de msurer l'héroîsme de notre gouvernement et de son chef ainsi que sa volonté de protéger le bon peuple de France de tous ces noirs corbeaux capitalistes.

La com, c'est simple parfois. Et, des recettes éculées (non, pas oublié de consonnes) peuvent marcher si on tire les bonnes ficelles.

On verra bien si les gens grognet mais la mission du "sauveur du pouvoir d'achat" est pluot mal engagée, toutes les campagnes de com du monde ne pouront éternellement lutter contre le ressenti des gens. Bon, en attendant, Kevin, mets un pull, c'est cher de se chauffer !

Commenter cet article

mrfixit 03/01/2008 22:42

mais non, cette bonne Mame lagarde a instaurée une prime à la cuve, alleluia. Pas de sanctions par contre pour les pétroliers qui n'ont pas respecté leur parole de ne pas augmenter leurs marges. Les sanctions c'est pour les manants

hanging garden 02/01/2008 23:33

Tonton nico, sors de ce corps

anonyme 02/01/2008 22:49

Réaction du sarkosite de base, les pauvres ont qu'à travailler , ils n'auront pas froid, variante remuez vous tas de fainéases. Et je caricature à peine

daria 02/01/2008 20:39

Alain,

rien ç comprendre là dedans, juste des arrangements entre amis, vieille tradition du capitalisme français.

thorgal 01/01/2008 23:45

C'est leplan machiavélique de Boorloo, tu crois ?