Sarkozy s'en prend de nouveau aux chômeurs

Publié le par Rébus

Nouvelle année ou pas, certains n'ont toujours rien compris et montrent toujours  la même totale incapacité à faire preuve d'empathie ou remettre en cause leurs certitudes.

Ce bon monsieur Sarkozy, rentré tout ragaillardi de son séjour avec Carla Bruni en Egypte,attaque  l'année très fort. Tout  d'abord, il réunit son gouvernement fantôche et nous annonce que l'année 2008 sera dure et exigeante.

C'est gentil, merci. Il y a fort à parier que cette année sera beaucoup plus dure pour les boucs émissaires sarkoziens habituels que pour ses amis milliardaires et people.

La nouelle lubie  du président, c'est d'en finir avec le chomage de longue durée. Louable intention, non ? Oui, sauf que , à lire les propos que sa petite majesté a tenu, il s'agirait plutot d'en finir avec les chômeurs.  Personnes qui, comme chacun le sait maintenant dans notre heureuse méritocratie, sont des nantis, vivants à nos crochets et refusant absolument de travailler alors qu'ils croulent littéralement sous les propositions.

A nouveau, le père Ubu et ses ministres aux ordres du Medef font preuve du populisme le plus abject et utilisent une nouvelle fois leur méthode préférée, stigmatiser toute une partie de la population.

Que dit le petit Timonier exactement ? Il parle de cette vieile lune des emplois qui ne trouvent pas preneurs, oubliant toujours cependant de préciser quelles sont les conditions de ces emplois et, juste après, là, il fait le lien, c'est habile mais dégueulasse, parle de définir les conditions dans lesquelles les offres seraient acceptables ou non.

Inévitablement, on débouche sur le vocable préféré de l'UMP, la sanction. 2 offres jugées (sous quels critères) acceptables refusées et boum!! Vraiment, toujours cette politique minable de stigmatisation, d'idées dignes du Café du Commerce, toujours émises par des winners comme le kid de Neuilly qui ne se sont guère donnés que la peine de naître.

On atend avec impatience la réaction de Martin Hirsch, pseudo successeur de l'Abbé Pierre et des soi disants anciens socialistes, entrés en collaboration active avec le nouveau régime.

2008 n'est commencée que depuis 3 jours et c'est déjà à vomir de démagogie, de populisme et de mépris.

Profitez en bien, messieurs, qui sème le vent...



Commenter cet article

Sarkvador 12/01/2008 16:07

http://sarkvador.miniville.fr/ind l'autre façon de travailler plus

wolvie 09/01/2008 01:35

Faut bien donner des gages aux beaufs qui ont voté pour lui. Ils vont en prendre plein eux aussi mais ne s'en rendent pas encore compte. Moi je me marre en pensant à certains qui d'ici quelques temps seront chomeurs puis rmistes, on verra s'ils tiennent toujours ces calculs de piliers de bar

tuxy 05/01/2008 23:56

Tiens, tonton machin, t'as décuité des fêtes et tu reviens cracher tes idioties FN ?

tonton nico 05/01/2008 23:38

ah ben je vois qu'on raconte toujours autant de coneris chez les gochos. Z'pnt qu'a bossé , y en a marre de payer pour ça

scully 04/01/2008 23:52

Quand on commence à chuter dans les sondages, les mesures gadgets ou populistes peuvent permettre de rebondir