Municipales, ça flippe à l'UMP

Publié le par Rébus

Et encore, flipper n'est peut être pas le terme le plus approprié  pour décrire  le climat semblant régner à l'UMP. L'euphorie de la Présidentielle est passée, l'État de grace est en congé maladie, et tout cela en seulement 8 mois.

Puisque Nicolas Sarkozy passe son temps à se flatter lui même, s'attribuant des records et exploits n'existants que dans sa  tête ou les écrits de ses courtisans rétribués par Lagardère, je vais être beau joueur et lui décerner une vraie médaille. Curieusement, il ne se vante pas de cet exploit, bien qu'il soit de taille. Et oui, avant lui, aucun chef de l'État n'avait subi une désaffection aussi rapide et massive de l'opinion. Donc, bravo, Nicolas et...continue comme ça. Enfin, je veux dire, continue à baisser dans les sondages, pas d'incitation de ma part à continuer cette politique du "on va droit dans le mur, mais en voiture de sport très chère, Ray Ban et Rolex  exhibées tout en faisant péter la sono". Eh oui, c'est ça aussi le bling bling.

Non, contente toi de te montrer sous ton vrai jour, celui d'un incompétent hâbleur, dont le bagout seul et la manipulation des stats, chiffres et autres, merci les médias, ont permis l'accession au pouvoir.

Un Capitaine Courage, qui dit toujours JE pour s'attribuer tout le mérite et la gloire, mais, sentant la possibilité d'un échec passe  le flambeau aux divers (citation sarkosiste inside) cons et incapables de l'UMP. Finalement, le matamore se dégonfle, c'est le principe même du matamore d'ailleurs...

Et du coup, ça commence à râler chez les godillots. Ce n'est pourtant pas leur habitude mais, eux aussi, ont senti le vent tourner et peut être en ont-ils marre des humiliations infligées régulièrement par la petite  cour de sa Majesté.

C'est vrai quoi, mettez vous à la place d'un de ses godillots lambda (bon, c'est pas simple, faut faire des efforts). Depuis quelques années, vous vous êtes , sous l'impulsion du guide à talonnettes, totalement décomplexés. Vous assumez maintenant tranquillement  de siphonner les voix du FN pour accéder à la présidence. Vous trouvez des  Vanneste, Mariani, Simonpierri ou autres Balkany sufisamment bien pour être à vos côtés.

Grisés par la victoire présidentielle, on se laisse aller et des propos de fin de banquet surgissent "Comparini salope", "quotas, ministères de l'identité nationale", "rmistes et chômeurs fainéants". Ah, c'est si bon de se lâcher après ,toutes ces années de politiquement correct. Votre parti gagne, vous êtes heureux, votre visage couperosé en est luisant de bonheur et, PAN, d'un coup, otez vous de là, faut caser les Attali, Amara, Bockel et autres traîtres. De quoi l'avoir mauvaise... Mais bon, c'est le fait du Prince, alors on s'écrase...

Et là, c'est le drame, le tout petit Prince se crache dans les sondages à la vitesse d'un Falcon de Bolloré. Panique à bord. Le Généralissime, qui devait faire de cette campagne municipale un enjeu national, file se réfugier, bravement, dans les jupes de Carla et vous plante au bord de la route.

Doit pas être facile tous les jours de supporter un chef comme ça. Pour un peu, je compatirais, enfin, si je ne pensais pas aux alliances nauséabondes faites pour essayer de gagner quelques villes, du style copiner avec Millon à Lyon, ou avec les fidèles de l'agité du bocage, ainsi que les tentatives de racolage vis à vis des mouvements cathos tradis. BEURKK. Je ne parlerai pas de néopétainisme bien que j'en ai envie, ça énerve beaucoup Nicolas et la justice de Rachida vous tombe dessus donc, CHUUUT.

Dites, Monsieur Sarkozy, un peu de panache, si vous êtes désavoués aux municipales, vous, votre parti, votre politique inique, imitez De Gaulle en 69 et BARREZ VOUS.

On peut rêver, non ?



Commenter cet article

handlewithcare 28/01/2008 23:27

C'est marrant dans un parti qui a un tel culte du chef quand on voit que les députés et maires de base ont honte de s'afficher avec le big boss. Bling Bling en a trop fait peut être. En tout cas, ça grogne chez les godillots et ils ne savent plus quoi dire aux gens pour excuser les conneries dites et faites jour après jour. Moi, je rigole

thorgal 26/01/2008 23:21

Vendus aux américains, non, juste fascinés envers l'argent et ce qui brille et très facilement indulgents envers les riches

ericlerouge 25/01/2008 23:40

faut se bouger, votez pour qui vous voulez (sauf l'extrême droite) et mettez un avertissement dévère à cette clique de vendus aux américains

surferrossa 25/01/2008 22:09

Lers maffieux ne quitteront le pouvoir que contraints et forcés, qu'ils continuent, on va y être poussés

arcadian 24/01/2008 23:50

Sarkozy dit ce qu'il veut, la campagne, il l'avait commencé. Si ses guignols de pote se font étendre, la défaite lui sera également imputable, pas besoin qu'il aille se cacher. son pouvoir ne tiendra pas 5 ans, pas possible