Europe, ok, mais laquelle au fait ?

Publié le par Rébus


  Demain a donc lieu ce fameux congrès de Versailles où l'on va prier la France (plus exactement plier en fait) d'accepter, par une ratification honteuse et antidémocratique, bien que drapée  du manteau vertueux du parlementarisme, ce qu'elle avait auapravant refusé par voie référendaire. Une jolie trahison, dites mini traité c'est mieux, et qui rassemble et la gauche et la droite. L'Europe du fric se fera, braves gens, que cela vous plaise ou pas.

  Vous avez dit non à la constitution Giscard D'Estaing ? Non, à 55 %, et alors ? Les journaux vous ont obligeamment expliqué pendant des mois que vous étiez des imbéciles frileux et xénophobes (ah les éditos des July et consorts). Que la Hollande ait également rejeté la pseudo constitution, bof, s'en foutaient un peu nos braves journalistes et politiques, ça leur permettait de nous balancer en pleine face tous les préjugés et défiances qu'ils ressentent envers ce pays qui ne veut pas se conformer à leur vision d'esprits éclairés, forcément plus éclairés que vous, bande de lambda. Que le débat sur l'Europe ait été plus que vif et documenté ne comptait pas. Eux seuls pouvaient comprendre...

  Avoir dit non à la constitution libéralo giscardienne vous rejettait donc dans le camp des anti progrès au côté des de Villiers et autres Le Pen. Qu'importe si le message était juste de dire l'Europe , oui, mais pas celle là.

  Arrive le sauveur de l'Union, Nicolas "le Messie" Sarkozy, accompagné d'un joli tour sémantique. Hop, exit constitution , bonjour mini traité. Totalement différent, même si Giscard reconnait que ce "mini traité" ressemble trait pout trait à son bébé. Et, hop, on te convoque un congrès, et sous les applaudissements de tout le gotha de l'Europe des financiers, la France revient dans le moule. Oui, contre la volonté des français, mais est ce que ça compte réellement ça ?

  Les socialistes s'opposent courageusement à Sarko 1er en décidant de....ne rien faire. Et c'est ça que l'on veut qualifier de démocratie...

  Pendant ce temps, en catimini, la Cour Européenne s'est prononcée pour encore plus de libéralisme, en signant un arrêt où elle clame la supériorité du "droit d'entreprendre" sur le droit de grève. L'Europe sociale n'et pas pour demain. Même si les Allemands se lancent à leur tout dans des grèves, bien plus suivies qu'en France, qui plus est. Et avec des syndicats plus puissants... Les revendications ? Ben comme en France, le pouvoir d'achat. L'Europe entière réclame un nouveau contrat social, nos pseudos élités ne pourront l'ignorer éternellemnent.

  Cette Europe, présentée un temps comme la solution ultime à tous les maux, cette Europe est impuissante, car trop aveuglée politiquement. La preuve en est donnée par la Wallonie (Allo, Bruxelles ?) qui cède au chantage de Mittal sur les droits à polluer.

 Ne nous laissons pas imposer ce "machin", ce carcan néolibéral. Oubliez le mariage de sa petite majesté et réagissez !!!!



 

 

Commenter cet article

falbala 06/02/2008 23:42

ben, on peut remercier les ouiouistes de droite et de gauche, ils ont livré le pays à Bruxelles, bien joué messieurs (et dames aussi, ne pas oublier)

mrfixit 05/02/2008 23:47

ben oui, mais comme dit Racaille, on s'oppose comment. Le vote n'a pas suffit , alors, à part des manifs, mais des grosses, pas des pour faire genre, je vois pas. Et comme les gens n'ont pas l'air de s'y intéresser

tuxy 05/02/2008 23:08

Quell europe ? Celle du fric, celle entièrement dominée par les thèses de Hayek, l'inverse finalement de celle que l'on a prétendu nous vendre depuis sa création. Fric et pognon mais aucun poids politique, aucun projet social, elle ne sert à rein cette Europe. C'est pour ça que l'on peut pas laisser les peuples en décider par féférendum, tout le monde sait, d'après les osndages chez les autres pays membres, que le rejet serait massif. la France et la Hollande avait eu le courage d'affirmer leurs positions, ça n'a servi à rien

racaille-du-69 04/02/2008 19:53

Ben oui, mais... quels moyens on emploie pour s'opposer ?

doolittle 03/02/2008 22:47

On peut s'égosiller,manifester, le sentiment c'est que ça n'a aucune importance et que ce "mini machin" sera adopté. A quoi a servi le référendumen ?
Pour le débat, je ne l'ai pas vu donc je ne me prononce pas