l'UMP en plein racolage

Publié le par Rébus

  Y a comme une odeur de panique du côté de l'UMP, du coup, on  communique à tout va, on promet tout ce qu'on peut, faut séduire le gogo, le ramener dans la boutique bleue. Parce que là, c'est pas gagné, les  chalands s'éloignent, se demandent s'ils ne vont pas  aller faire un tour dans les boutiques en face, finalement.

  Tout ça parce que le vendeur en chef était un bonimenteur et que ses anciens clients s'en sont rendus compte, la crédibilité de la maison UMP, déjà bien entamée, a pris une bonne claque, alors on essaie de ressortit les vieilles ficelles, des promos soi disant incroyable, promis, demain, on rase gratis.

  Et curieusement, les caisses dont on nous avait tant vanté la viditude semble déborder à nouveau. Hop, et une cagnotte pour l'alzheimer, magiquement,  on retrouve tout un joli tas d'euros (1,6 milliards pour être précis). Bon, pas grave, faire des promesses à des gens atteints d'alzheimer, on peut toujours espérer qu'ils oublient (comment ça c'est pas drôle ? pardon aux familles toussa).

  Pour les sarkozystes néo convertis et quelque peu oublieux du passé, on voit donc ressortir les vieilles ficelles du chiraquisme. Mais si, souvenez vous. c'était avant l'ère de la rupture. Chirac, c'est le prédécesseur du petit Nicolas, l'ancien big boss de la droite et un des modèles  de l'Astre de Neuilly. le petit Nicolas, bien qu'il s'en défende avec véhémence , n'est pas apparu vierge de tout passé politique en mai 2007 pour rafler la mise, il a tout appris auprès de celui que l'on a fini par surnommer Supermenteur. Et là, l'UMP et le petit Président débitent leur catéchisme.

  Le chiraquisme, c'était une certaine ruralité (tout en dirigeant  Paris pendant 20 ans) et du clientélisme. Le sarkozysme se veut moderne mais là, il va aussi courir après le cul des vaches. Bon, évidemment, quand on a traité les bretons de ploucs ou tenu des discours selon lesquels on ne voulait pas aller se faire chier dans tel ou tel bled, ça fait désordre. Mais c'est ça aussi les municipales. Bien sur, il y a les grandes villes (et ça va faire mal aux umpistes) mais il y aussi ces villages et hameaux dont il faut tenir compte. Alors exit les paillettes, demandons à Nicolas de se faire discret et de ne pas trop la ramener avec ses Carla et ses Rolex. On va parler chasse, aménagements spéciaux de la loi anti tabac pour les petits bars tabacs de campagne, et certainement plein d'autres choses. Des promesses rassurantes pour les agriculteurs ne devraient pas tarder à voir le jour, suffira de demander à Borloo et à Nathalie Kosciuzko-Morizet de se taire. Bref, le clientélisme est de retour.

  Et, ce n'est même pas discret. Les taxis, ce bastion de la droite Bouvard, protestent un peu, bloquent quelque peu les routes. Zou, hop, courage, remisons  le rapport Attali, en arrière toute? Et là, pas un mot sur cette prise d'otage des français qui veulent travailler mais en sont empêchés par de vils gauchistes (?) chevelus. Donc, on cède, ce qui est une habitude, sous des apparences de fermeté (tout au moins vis à vis de certains groupes). Les retraités sont mécontents et estiment avoir été trahis, oubliés par le petit Nicolas, hop, 200 euros de prime pour le minimum vieillesse.

    C'est franchement le moment de revendiquer. En période préelectorale, les promesses ne coûtent pas cher. Les tenir après, c'est vraiment autre chose, mais, on ne va pas chipoter pour si peu.

  Bon, ne vous leureez pas trop, le programme de casse sociale reprendra sitôt les élections passées. Woerth and co ont beau soudain se rendre compte que la TVA sociale est une mauvaise idée, elle risque quand même de revoir le jour. Quand aux augmentations salariales envisagées, presque sur qu'on les aura mises sur la touche d'ici là. La rupture ? Oui mais dans la continuité (c'est beau comme du Raffarin dans le texte)


  

Commenter cet article

wolvie 08/02/2008 22:21

J' adore voir l'UMP dans cette mélasse, ils sont pret à dire n'importe quoi pour ne pas trop se faire massacrer aux élections. dire que leur chef a été élu il y a seulement 9 mois, jolie la gamelle

anaconda 07/02/2008 23:24

Si les gens sont assez cons pour croire à ça

stormbreaker 07/02/2008 22:44

et oui, on ressort les vieilles recettes

racaille-du-69 07/02/2008 19:54

Comme souvent, on a des sujets proches, mais une vision complémentaire. Bon Rébus, c'est quand qu'on postule comme conseillers politiques ?