Sarkozy, l'Europe, la laicité et la Turquie

Publié le par Rébus


  On a tous des tics, je vais donc revenir sur un de ms thêmes favoris avec le petit  Nicolas, celui de la laïcité. Ça tombe bien, les deux sont assez souvent liés dans l'actualité ces temps ci.

  Notre cher Président n'est pas un fort en thème, l'histoire ou la culture en général, ça n'a jamais été son truc, c'est pourquoi il délègue bien volontiers à ce bon Monsieur Guaino le soin de lui écrire ses discours à portée historique. ce qui nous vaut quelques monuments comme le discours de Dakar ou l'on perçoit bien la vision assez particulière qu'à Guaino de l'histoire.

 Une histoire caricaturale façon 3ème République mal digérée, basée sur le fameux "nos ancêtres les gaulois" et  quelques lieux communs bien sentis sur la France, fille ainée de l'Église, auinsi que son rôle historique. Des clichés façon troisième république mais revisités avec le regard particulier d'un Maurras, faisant sonc abstraction de toute l'instruction civique laîque de l'époque pour se focaliser sur le rôle centralisateur et normatif de la religion. Ce qui nous vaut le cliché d'une France chrétienne, forcément chrétienne et ayant besoin d'un pouvoir spirituel ou moral pour appuyer le temporel et "soumettre " la populace. Un bon cliché donc et qui, ça tombe bien, va dans le sens de la vision simpliste de Nicolas Sarkozy (qui, lui, est maurrassien sans le savoir).

  Ça permet donc à nos  deux compères de nous concocter ce concept de laîcité positive, qui, pour le coup est un contre sens total sur le rôle de la laicité en France. Officiellement, notre état est laîc et fortement attaché à cette tradition, pourtant les propos délirants de Nicolas lors de sa visite au Vatican ou en Arabie Saoudite n'ont pas précipité la foule dans la rue.

  En Turquie par contre, cette terre mahométane, pour reprendre une terminologie que doit apprécier Guaino, on voit des manifestants se réclamer de la laicité et s'élever contre la décision du Parlement Turc d'autoriser le voile à l'Université. alors certes, le port du voile  est coutumier en Turquie et c'est un état à majorité musulmane mais, cette Turquie dont Nicolas ne veut pas dans ce club chrétien qu'est l'Europe, elle, défend la laîcité.

 Amusant de noter que la Turquie autorisa les femmes à voter une quinzaine d'années avant la France, alors même qu'en laicisant l'ex Empire Ottoman, Ataturk s'était beaucoup inspiré, en l'adaptant toutefois au contexte local et historique , de l'exemple français. La Turquie précéda donc la fille ainée de la laicité dans le domaine du droit des femmes. Mais bon, mieux vaut caricaturer. Le Turc est musulman et, comme tous musulmans, forcément barbu et intégriste. On ne peut donc les intégrer à l'Europe. On peut par contre faire des courbettes aux véritables inspirateurs de l'islamisme mondial, les wahabites et glorifier Dieu (ou Allah) dans un discours attaquant les fondements même de son propre pays. Mais encore une fois,ne cherchez pas de cohérence chez Sarkozy.

  On peut en faisant ces courbettes laisser penser que l'important, c'est le religieux, quel qu'il soit (et là,on retombe sur Maurras) et finalement, tout en donnant des leçons de démocratie aux autres, s'avérer être moins démocrate et moins laic qu'un habitant lambda d'Istambul.

  Compliqué le monde, hein, Nicolas ? Compliqué aussi pour les médias qui préfèrent ne pas trop relever ces multiples contradictions et nous abreuver de lieux communs
 

 Et donc, en France, on attaque tranquillement et continuellement la laicité alors que c'est à Istambul qu'on manifeste en son nom.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thorgal 17/02/2008 22:45

@surferrossa,

c'est plutot que le sujet n'intéresse pas les gens, peut être trop abstrait, éloigné de leur quotidien ou simplement, pas relayé par les TF1 et Rance2 (ou déformés)

surferrossa 12/02/2008 23:27

Quand la laicité positive sera instaurée, il sera trop tard pour pleurer mais si les gens ne s'informent pas

stormbreaker 12/02/2008 21:56

La laicité remue pas les foules malheureusement

Didier B 11/02/2008 00:14

"Comment? l'Empire Ottoman n'existe plus? Mais, on m'avait pas dit..." Nicolas S. 11/02/08

Ce qu'il manque en France, c'est un Aristide Briand, qui pourrait ainsi expliquer pourquoi il est bon de rester laïc pour un état comme le notre, mais je ne vois pas qui pourrait assumer ce rôle.

Maintenant, ça peut tenter notre Grand Timonier de retourner au Concordat, et de pouvoir nommer les évêques. Ça ferait classe sur son CV, non?

doolittle 10/02/2008 23:27

il est dangereux mais ceux qui l'ont élu sachant qui il est aussi