Lagarde invente le livret "spécial pauvres"

Publié le par Rébus


  Ah, retour dans l'actualité de madame Christine "Gaffes à Gogo" Lagarde. Hé non, ce n'est pas pour annoncer sa démission, comme certains journaux l'avançaient il y a encore peu. Non, notre ministre de l'économie et des gaffes s'accroche à son poste. Elle y est, elle y reste. Que tout le monde, au niveau de l'Europe la trouve limite pour le poste  ou que Sarkozy en personne mette en doute (et je suis gentil en euphêmisant les propos du Guide) ses compétences, de tout cela, Marie Chantal se fout. Elle trace sa route, imperturbable et nous sert encore une de ses inventions personnelles, caricaturales à souhait.

   Alors, qu'a- t-elle inventé cette fois ? Bon, on est au niveau du commentaire Marie Antoinesque qui la rendit célèbre ("lessence est chère, faites du vélo"). Marie Chantal, euh, non, Christine vient "d'inventer" le livret "spécial pauvres". Et cela lui semble entièrement naturel. De sa part, pas de mépris ou de dédain, simplement l'inconscience totale de la portée de ses propos et actions. On voit bel et bien à l'oeuvre une grande bourgeoise pétrie de préjugés et totalement déconnectée de la réalité.

  Enfin, cette déconnection de la réalité ne l'empêche pas d'avoir l'oreille plus qu'attentive aux désidératas des banques. Car ce sont bien les banques qui ont poussé à la roue, après un lobbying intensif, et qui obtiennent satisfaction avec la déclaration sidérante de Christine Lagarde.

  Sûr que ça va beaucoup aider une UMP déjà à la ramasse pour les Municipales. Serais curieux de savoir ce qu'en dit le Conducator. À mon avis, dans ses propos, on devrait trouver des trucs du genre nulle, incompétente et autres douceurs. Christine, franchement, démissionne, sinon, ils vont te pousser vers la porte, tes collègues.

  Marrant mais ta communication catastrophique me rappelle un de tes prédecesseurs, lui aussi issu de "la société civile", comprendre le big businnes dans ce cas, l'inénarrable (déjà) Francis Mer, resté à la postérité pour son sens inné de la formule maladroite et cassante ainsi que pour son fort complexe de supériorité. Ça vous fait pas mal de points communs. Ah, dois je rajouter que ce bon Francis a été une calamité à son poste. Eh oui, Christine, exactement comme toi...

  Alors, détaillons un peu...Ce livret "spécial pauvres" serairt créé dans le cadre d'une réforme du livret A et sa gestion serait confiée à la Poste, pardon, la Banque Postale en novlangue. Avec un joli intitulé à la clé, bien stigmatisant, comme le soulignent d'ailleurs  ATD Quart Monde et la Fondation Abbé Pierre. Ce truc s'appellerait "livret d'accessibilité bancaire". Joli non ? Avec ça, vous êtes catalogués direct. Bon au vu des dossiers bancaires annotés bizarrement  qui ont déja valus, lors de leurs divulgations, quelques ennuis judiciaires aux banques, ce ne serait que l'officicialisation d'une discrimination existant déjà. Mais le procédé est...ben oui, gerbant, faut le dire !!!

  En fait, ce qui motive la création de ce machin, c'est l'intérêt des banques pour le livret A. Les requins veulent mette la main dessus car cela représente des sommes coquettes (estimation à 140 milliards d'euros) mais ne veulent pas s'encombrer avec les fauchés se servant de ce livret A comme d'un compte courant. Les banques veulent récupérer la machine à cash, mais pas la gestion des "pouilleux". Alors, Christine, très conciliante avec les  banquiers, intervient. Et sort son idée lumineuse, boum, compte spécial et, hop, on refile le bébé à la Poste, prétendant ainsi faire une économie d'un milliard d'euros sur le coût du financement du logement social  (but du Livret A au départ). Gné, pas bien saisi le raisonnement, là ? Et puis bon, cette migration vers la Banque Postale, elle aura elle aussi un coût, non ? Cette même Banque Postale voudra en tirer quelque chose, non ? Alors qui va-t-on taxer au passage ? Ces salauds de pauvres qu'on précipite dans un ghetto  ou plus vraisemblablement, l'ensemble des contribuables ? Et tout ça pour faire plaisir à des banques déjà totalement repues (voir la Société Générale, encore bénéficiaire après l'évaporation de 5 milliards d'euros).

  Bof, c'est la même logique qui nous a valu ce fameux paquet fiscal. Toujours plus, pour les plus riches. Alors, les 53 %, commencez à comprendre ce que sont réellement les décomplexés ?

Commenter cet article

thorgal 17/02/2008 22:43

Autrement, elle a des commentaires à faire sur la croissance encore plus faible que prévue en 2007 et les prévisions 2008 réestimées en douce, en plus des critiques plus que vives de l'Europe sur les déficits ?

hanging garden 15/02/2008 23:19

Du temps ou il dirigeait tfn, Lelay aurait traité Lagarde de catastrophe industrielle ou d'erreur de casting à mon avis. Pour virer Christine, tapez 1

tuxy 14/02/2008 23:55

En fait Christine est une gauchiste et elle donne volontairement dans la caricature de douairière de droite

racaille-du-69 13/02/2008 22:24

Fallait oser, proposer aux plus pauvres d'économiser. A quand la carte bleue spécial SDF ?

Didier B 12/02/2008 23:25

Mais pourquoi notre Grand Timonier n'a-t-il pas accepté sa démission?
D'un autre coté, ça nous change des nouvelles de Neuilly et des déclarations idiotes de Carla...