UMP : le retour des douairières

Publié le par Rébus


  En finir avec Mai 68, le retour aux valeurs morales, l'autorité, bla bla, toutes les idioties du catalogue de  Sarko 1er refont surface. Je me gamelle sévère dans les sondages, la gauche remonte (sans rien faire), les godillots se rebiffent et les extrêmes droitistes que j'avais séduit regardent à nouveau du côté du Paquebot (mis en vente certes) et des gars de la Marine. Faut faire quelque chose.

  Heureusement, le valeureux staff de com élyséen a des idées, réacs, oui, idiotes, aussi mais, des idées. Acte premier, envoyons le Mèchu de la Sarthe (salopard qui me passe devant dans les sondages) dire qu'il faut augmenter les rafles, euh, non, la reconduction aux frontières. Clin d'oeil aux troupes de Jean Marie, qui n'ont pas trop apprécié mes risettes aux Saoud, l'immigration choisie ou les tapes dans le dos avec les p'tits gars du COIF. Ensuite, ah oui, les moeurs dissolues et bling bling de la sarkozie...

  Euh, réintroduction de la morale à l'école, Marseillaise obligatoire, salut drapeau, machin, c'est bien ça... Ça rassure les vieux qui avaient voté pour moi, ça plait aux fachos, aux curetons et en plus ça fait presque américain.

  Ensuite, on enchaine sur les fondamentaux à l'écol, bon, morale, ça c'est dit, politesse et les "savoirs élémentaires ". Gné ? Calcul, grammaire, vocabulaire, un brin d'histoire revisitée à la Guaino-umpiste et le tour sera joué. Ça nous a comme un goût de certif des années 50, le niveau baisse, ma bonne dame, la chienlit, ça sufit... Quand on vous dit qu'il faut en terminer avec les utopies soixante huitardes. Eh oui, du sarko inside, de la pensée pré mâchée de café du Commerce. Avec ce baratin, le Mètre a finit président. Toujours pas compris comment les gens avaient pu gober de telles âneries mais, pas grave, Nabochodonosor et ses sbires en remettent une couche.

 Parler de morale quand toute sa carrière est construite sur la traîtrise, parler du vocabulaire ou de la grammaire comme des fondamentaux indispensables alors que l'on maîtrise soi même si mal le français, c'est, euh, allez, cocasse. Enfin, bon, c'est le même Sarko qui, interrogé par un gamin, répond sans rire que sa matière préférée était l'histoire (il avait déclaré lui même à De Villiers s'en foutre totalement) et que le défaut quil exécrait le plus serait (prière de ne pas pouffer) le mensonge. Nicolas, ton nez s'allonge...

  Couplons tout ça avec la réforme prévue mais dissimulée de la loi de 1905, bientôt du religieux dans les salles de classe de vos bambins , messieurs dames, et le bon monsieur Darcos qui déshabille peu à peu l'Éducation Nationale en subventionnant plus le privé. Moi, je dis , bravo, c'est ça être décomplexé.

  C'est le retour des dames patronesses, des douairières, de la morale catéchisante. Enfin, on n'est pas regardant, ça peut être n'importe quelle morale , pourvue qu'elle soit empreinte de religiosité à 2 sous et de contraintes. Bernadette Chirac doit être folle de joie, son époux n'est plus aux affaires mais le successeur indigne applique les idées de Bigote 1ère. Tout va bien, tous avec moi, finissons en avec la Gueuse (Non, Jacques, pas la bière).

  Chez les dames patronnesses, on ne recule devant rien et surtout pas le ridicule. Ainsi la dernière "idée" de valérie Pécresse sur le logement étudiant. Construire des logements ? Meuh non, faciliter le logement inter générationnel. Kézaco ? Euh, donne chambre contre menus travaux (imaginez un vieux pervers et une étudiante, ça va être folklorique de définir les travaux). Bref, on propose aux étudiants non pas d'augmenter les bourses ou de diminuer les loyers, voire de construire pour accéder plus facilement au logement. Non, l'avenir des étudiants, c'est servir d'aide ménagère aux retraités. Tant pis s'ils n'ont ni le goût de le faire, ni le temps, ni surtout les compétences. Ça évite d'avoir à créer les postes que nécessite pourtant le vieillisssemnt de la population. Ça ne coûte rien, c'est du pseudo gros bon sens paysan et ça permet éventuellement de culpabiliser ceux qui ne se sentent guère intéressés par le papy sitting. Comment, vous n'aimez pas nos vieux ? Euh, c'est à dire, c'est pas le sujet...

  Idées crétines au possible, donc, moralisatrices à souhait et qui évitent surtout de réfléchir réellement aux problêmes posés ou aux coûts (c'est surtout ça qui coince) imposés par d'éventuelles solutions.

  Par contre, ne contrariez jamais les chaisières UMP. Derrière leurs manières doucereuses et leurs cours de morale se cachent des poissonnières de la pire espèce. Evidemment, on songe de suite à Morano et toc, on apprend que Panafieu, la pintade à roulettes, a élégamment qualifié Delanoé de "tocard". Bon auparavant, elle avait dit de lui qu'il ne connaissait rien aux femmes, aux enfants, manière distinguée s'il en est de rappeler les préférences sexuelles de Delanoé, des fois que quelqu'un en France ignore encore celles ci. Mais bon, l'élégance sied très bien à l'UMP, les tocards pour Panaf, salope pour Devedjian et les divers nuls et gros cons pour Sarkozy.

  Mouais, pas de doute, les UMPistes, z'ètes vraiment bien placés pour donner des leçons.

Commenter cet article

thorgal 17/02/2008 22:37

Ce qu'il y a de sympa avec le gouvernemnt de Sarko, c'est qu'on se demande tout le temps qu'elle sera la prochaine connerie. Les procès staliniens de Jego and co sont forts aussi. Ils devraient écrire des sketches tous. A leur niveau, on est au delà de la caricature

Emiliano, Pancho & Cie. 17/02/2008 15:09

quand même, comment est-ce qu'ils font pour sortir autant d'inepties et de conneries en si peu de temps et avec une aussi grande régularité? faut quand même faut reconnaitre qu'ils sont doués, non?!

renato 17/02/2008 08:43

Ben moi aussi, j'adore tout ce qui vole dans les plumes... m'en payer une tranche avec les pintades à roulettes...
D'autant plus lorsqu'elles s'agitent dans le nid de vautours impériaux... Et j'ajouterai que
vivement le retour de l'aigle Berlusconi pour le baise-main avec Carla Bruti.

doolittle 17/02/2008 02:56

Putain, on est au minimum à 2/3 conneries annoncées par jour en ce moment, sont stressés les amis à Sarko. Bon,lui, il est dans la connerie stratosphérique depuis longtemp

Didier B 16/02/2008 23:44

Ouah, Quel Talent (avec majuscules) !
Du bon billet comme j'aimerais en écrire (mais bon, je suis un peu blond et de banlieue, alors...)

Je suis obligé de dire des choses gentilles vu que Panaf ne dit que des grossièretés. Bon, d'un autre coté, vu son niveau culturel, il est même étonnant qu'elle connaisse le mot "tocard". Elle doit avoir quelqu'un qui lui écrit ses insultes : Morano "Castafiore" peut être?