L'Élysée retouche les interviews de Sarkozy

Publié le par Rébus


  Zen, zen,  coolcool, lexomil, pas dire n'importe quoi, sinon, le croquemitaine des blogs surgira du placard. Hein, quoi ? Y aurait un croquemitaine des blogs ? C'est quoi cette histoire ? Ben oui, y en a un, célèbre, à sa manière,  Yves Jego, qui, à défaut d'être un poltique transcendant et/ou charismatique fait parler de lui en poursuivant des bloggers en diffamation. Il n'est pas le seul, cette manie semblant frapper queqlques députés, tous UMP, à l'heure actuelle. Un article jugé trop critique, c'est à dire pas assez laudateur, des virgules mal interprêtées, et boum, le procès en diffamation.

  Ça vous apprendra , bande de staliniens, épithète  (de noeud) préférée des umpistes en ce moment, le facho retrouvant également des couleurs en ce mois de février printanier mais déjà trop chaud pour la sarkozie. Du côté de Rama Yade, l'anticyclone du racisme fait une remontée, tandis qu'il est à prévoir quelques averses d'antisémitisme que les vents de la stasi lellouchienne peineront à dissiper.

  Bien, bien, messieurs, je n'ai donc pas, je suppose, intéret à dire que la révélation des petites phrases rajoutées par l'Élysée dans l'interview donnée au Parisien par le saint paton des pauvres cons, conducator des scientologues, etguide des saint Nicolas du Chardonnet a des relents de Pravda. Ce serait trop grave...Ce genre d'accusations vous êtes les seules à pouvoir les porter...Donc, je ne le dis pas. Il n'empêche que ces méthodes me font penser à de la com made in Poutine Land, illustrée là bas, historiquement, par un certain Joseph, porteur de grosses moustaches, et qui lui aussi se voulait un père du peuple.

  Curieux comme les analogies avec les personnages les plus troubles de l'histoire apparaissent mais, bon, c'est certainement le fruit de l'imagination malade d'un anti sarkozyste primaire...

  Ben, non, même pas en fait. oh, je ne prétends pas ne pas croire, et même j'en suis persuadée, à une dérive de plus en plus autocratique et autiste du pouvoir. Un pouvoir qui n'a que mépris pour les français , tel Sarko, au lendemain de son mariage "J'ai rien à leur dire à ces cons (les français)".

  Eh oui, les 53 %, les bretons sont des bouseux, toujours d'après le même, le reste de la France est peuplée de cons et toute personne n'ayant guère envie de serrer la sainte paluche présidentielle se voit également attribuer ce distingué qualificatif... Pas un peu mal à des endroits que je ne citerais pas d'avoir voté pour ça ? Si, certains d'entre vous commencent à le réaliser semble-t-il au vu des sondages calamiteux qui se succèdent. C'est bien ça, et l'approche des élections municipales, chronique d'une branlée annoncée, qui rend hystérique la sarkoclique.

  Le mieux dans l'affaire , c'est que ce n 'est même pas un gauchiste haineux qui révèle cette interview truquée. Donc, non, sarkozy ne s'est pas vraiment excusé, ou du moins n'a pas regretté son énervement. C'est un rajout de complaisance, sur intervention des communiqueux de l'Élysée, ainsi que l'affirme François de Montvallon. Et c'est tout à l'honneur du Directeur du Parisien de faire cette déclaration. Dans un souci de vérité et de respect pour le lecteur, la véritable intervew paraîtra demain. Bravo, monsieur de Montvallon, vous redorez le blason de la presse française par cette action. Prenez garde à ne pas subir le sort de l'ex directeur de Match, Alain Genestar, coupable de lèse Sarkozy lui aussi.

  L'ire présidentielle étant prompte à s'abattre sur ceux qui ne seraient pas assez courtisans ainsi que l'avait révélé l'ex du Figaro, maintenant à Marianne, Joseph Macé Scarron. on peut noter aussi que Libé déclare qu'une interview du vendeur de Madrange, Ministre des Sports et des casinos, Bernard Laporte avait elle aussi bénéficié de ce traitement.

  C'est beau, la libre circulation de l'info en sarkozie. Allô, monsieur Ménard, je ne vous entends pas bien...?
.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olive 27/02/2008 17:08

au final l'élysée aurait mieux fait de pas retoucher l'interview, sachant qu'il y avait de nombreux témoins, du coup la présidence continue à passer pour des "cons", et les excuses aurait du être immédiate et pas le lendemain.

resistance 2012 27/02/2008 01:38

La liste de droite à Vénissieux (Rhône), conduite par Christophe Girard et soutenue par l'UMP, sera absente du scrutin municipal, la présence d'un de ses candidats ayant été invalidée par le tribunal administratif (TA) de Lyon mardi, a-t-on appris de source judiciaire.

resistance 2012 27/02/2008 00:56

tel Sarko, au lendemain de son mariage "J'ai rien à leur dire à ces cons (les français)"

Je suis persuadé qu'il s'adressait aux 53 % et en ce cas je ne lui donne pas tord ;-)))

j'ai lu dans la presse marocaine qu'il est appelé S.A.R Kosy (Son Altesse Royale) ça en dit long sur l'appréciation générale du triste sire dans un pays de royauté...

Emiliano, Pancho & Cie. 26/02/2008 23:44

est-ce que tu as lu, l'irrésistible ascension d'arturo Ui de Brecht? je veux le récupérer, je suis sur qu'il y aurait des parallèles interessants à faire avec le roquet de l'élysée

racaille-du-69 26/02/2008 22:14

Des analogies avec des personnages historiques N ? Non, j'vois pas ! En attendant le p'tit Nicolas fait erreur sur erreur de com'. Faire retoucher un article alors qu'il y avait des témoins, par exemple... ou alors s'apercevoir que jambon=cochon... il s'enfonce, vertigineusement.