Sarko et Lagarde pérorent, les retraités manifestent

Publié le par Rébus


  Si  certains doutaient encore de la totale déconnection (ou du total déconnage) de notre gouvernement avec le réel, une nouvelle preuve nous en est fournie aujourd'hui . Ainsi, notre bon Président s'accorde un satisfecit personnel dans les colonnes du Figaro. Bon, ce n'est pas un scoop, le petit Nicolas est toujours content de lui et les détails de l'interview avaient déjà filtré avant sa parution (c'est bien, comme ça, j'avais pu l'évoquer hier, genre le type qu'a des infos)...

  Mais il n'y a pas que le Conducator qui soit content de lui. Christine Lagarde est elle aussi très satisfaite de son bilan, et de son action  en règle générale. Ah, j'en vois qui  rigolent, je vous demande de vous arrêter (copyright E. Balladur). Christine, j'ai failli écrire Marie Chantal, nous assure, chiffres (truqués ?) à l'appui, que le chômage est au plus bas depuis 1983. Mieux, il n'y a jamais eu autant de créations d'emploi depuis 2000. Alors, à ce niveau, je ne sais plus quoi penser , méthode Coué, crédulité absolue ou option "j'ai le droit de raconter n'importe quoi, je dégage dans peu de temps" ? Un peu de tout ça, mon général...

  D'abord, la création d'emplois se fait essentiellement sur des contrats extrêmement précaires, dont une bonne part avec des horaires n'atteignant pas les 20 h par semaine, alors, si on peut effectivement comptabiliser ceci en emploi, cela n'entraîne guère d'améliorations dans le quotidiens des "réintégrés" dans le merveilleux monde du travail. La baisse du chômage est, elle, surprenante, si l'on fait un tant soi peu attention à toutes ces annonces de restructurations, fleurissantes en cette période pré printannière. Pas grave, Christine a une idée...Il ne faut pas en tenir compte, tout simplement. Pas faux, fallait juste oser la sortir celle là. mais Christine, elle ose tout...

  Bon, on ne parlera pas des choses qui fâchent, du genre, l'augmentation exponentielle de radiations à l'ANPE, les élections approchent, on ne peut reprocher au gouvernement d'essayer de nous sortir quelques bonnes nouvelles. même si elles sont totalement fausses. Et puis, soyons justes, Christine Lagarde ne fait que commenter les chiffres. C'est Fillon qui avait mangé le morceau en avance, histoire de se faire mousser...7,5 % de chômage nous assénait d'un revers de la mèche notre Premier Ministre en apesanteur.

  Et, c'est sûr, tout le crédit lui en revient. Sarkozy lui même en convient, disant de Fillon qu'il est le plus à même de conduire sa politique de "réformes". Le remaniement, boh, une restructuration tout au plus... Au moins, les ministres ayant suivant les préceptes lagardiens sauront que, même virés, ils ne seront pas chômeurs, vu qu'il ne faut pas en tenir compte.

  En gros, le résident de la république et son é&quipe de winners nous expliquent que tout va très bien et que surtout, baffe ou pas aux Municipales, on ne changera pas le programme des rois de la loose.

  Bien, continuez comme ça surtout... Dites, quand on sait que l'électorat retraité a plébiscité Sarkozy à plus de 65 %, c'est pas un peu inquiétant de le voir dans les rues de Paris aujourd'hui ? C'est sûr, le couplet sécuritaire , la méthode Coué sur les chiffres, ça peut encore fonctionner. Mais Madame Michu, elle, elle regarde son caddy et, bizarrement, elle a moins confiance en Pernaud ces jours ci. D'autant que sa retraite s'effiloche sévèrement, ayant beaucoup moins augmentée que l'inflation. Et elle ne croit plus vraiment à cette augmentation, soudainement promise, sur fonds de caisses vides, de 200 euros de sa petite retraite.

  Et si on lui parle de Denis Gautier Sauvagnac ou des comptes planqués dans des duchés de pacotilles, elle a un peu l'impression qu'on se fout d'elle, madame Michu. Surtout qu'elle entend (mais pas trop) que le Fisc n'est pas très zélé sur cette affaire mais que l'on pousse les feux pour la dépénalisation de certains délits financiers...

  Sais pas, messieurs les umpistes, mais je me méfierais un peu à votre place. Il y a un noyau dur de droite qui ne bougera pas, ok, mais il y a énormément de rancoeurs accumulées pour le reste de la population. Pourrait bien que ça finisse par déborder tout ça...


Commenter cet article

ciel23 07/03/2008 14:39

un grand nombre d'électeurs de droite se réveillent doucement, mais sûrement...très bon article ;-)

jojo 07/03/2008 07:24

moi j'ai compris .. c'est tout simple pour faire baisser le chomage ne comptons plus chomeurs c'est tout con mais fallait y penser ...

racaille-du-69 06/03/2008 23:01

Ce qu'ils oublient de te dire, c'est que le nombre des "temps partiels" augmente de façon galopante, et qu'ils n'ont plus un rond pour les contrats aidés : c'est avec les petits contrats d'aide à la personne et les contrats aidés + le papy bomm que le chômage a baissé. En plus que vient faire la ministre des Finances là-dedans ? Il n'y a plus de ministre du Travail en France ?

Didier B 06/03/2008 17:51

J'ironisais sur Guaino qui attendait les chiffres de l'INSEE avec son Tipp-Ex et son stylo, mais on est pas loin de ça. Les chiffres ne prennent pas en compte les personnes qui ont travaillée ne serait-ce qu'une heure dans le mois... C'est pas se moquer du monde?
Quant aux radiations, j'en ai discuté avec ma conseillère ANPE et elle a sourit (en biais). Que dire de plus...

olive 06/03/2008 17:34

Moi aussi comprends pas cette baisse de chomage, quand on voit toutes ces entreprises qui licencie ou qui ferme pour se barrer ailleurs, et exact pour les radiations à l'anpe ma femme en a fait les frais, aprés avoir reçu sa radiation, on lui a répondu vous avez pas fait passer votre relevé mensuel, alors que si par la poste comme d'habitude, donc on a bien un gouvernement de tricheur, j'espére que les Français s'en rendent compte !!!