Modem, moi non plus !

Publié le par Rébus


 Sais pas, ça doit être l'annonce de la réélection dans un fauteuil de Santini, ministre, député-maire et pétomane multicasserolé qui m'inspire ce genre de vannes faciles...En attendant PS et UMP ont bien les yeux de Chimène pour le parti hybride de Lou Ravi du Béarn, type qui pour l'instant manque de Pau (mais de  peu...).

  Donc, le 1er tour est passé, la droite, comme prévu, a tremblée mais a réussi à sauver les apparences en appuyant sur les succès électoraux des ministres qui se présentaient...On se rassure comme on peut et cela amène le peu amène (wah) Jego à nous dire, sans rire, que la vague rose n'a pas eu lieu. Alors, Yves, tu permets que je t'appelle Yves ?... Tu es dans le déni mon garçon et ça, juste après tes précédents délires, ça devient inquiétant. Doit être le stres, prends du repos, comme Sarkozy, t'as noté qu'on ne l'entendait plus ? Si j'osais, je dirais qu'il se fait tout petit, mais on a dit pas le physique.... Bon, les ministres sont élus et bien pour la plupart, à part Dati et Rade, gadgets présidentiels embarassants mais assez peu attractifs pour les électeurs dirait-on, malgré un charme beaucoup plus évident qu'un Besson ou un Chatel.

  Quid de Juppé ? On pourrait dire que c'est un succès pour lui, c'est certain, mais l'est-ce autant pour l'UMP, en tout cas pour la sarkozie ? Ça, c'est beaucoup moins sûr... L'étoile de Fillon grimpe à l'UMP mais comme tout Premier Ministre, le mèchu risque l'usure du pouvoir, celle qui frappe déjà durement son boss. L'ex "plus intelligent d'entre nous", retrouvant une base électorale, pourrait, quoi qu'il en dise, à nouveau se sentir un destin national. Il a d'ailleurs par avance rejetté tout retour au gouvernement. L'inimitié entre lui et Sarkozy ne se cachant plus depuis l'éviction humiliante post législative. Une guerre des chefs à l'UMP en vue ? Ça ne me surprendrait pas avec la reprise du désormais classque chiraquiens contre sarkozystes. D'autres aussi auront des ambitions, tels Coppé, réélu lui aussi et absent actuellement du gouvernement...Les ténors UMPistes ont eu beau faire étalage de toute leur morgue naturelle et de leur arrongance décomplexée hier sur les plateaux télés, de sévères embrouilles se préparent à droite. Et si, messieurs Devedjian et Jego, la politique de votre boulet, euh, poulain a bel et bien été sanctionnée hier. Libre à vous de ne pas en tenir compte

  Ceci dit, les embrouilles à venir risquent de concerner aussi la gauche. La preuve, le divorce des Royal/Hollande s'étant encore invités sur les plateaux hier soir, le tout sur fond d'un Modem, objet de toutes les convoitises. Ce pauvre Bayrou va en rougir, euh, non, ça fait communiste, rosir alors ? Mais euh non, moi je veux jouer aussi avec l'UMP!!! Faudrait décider un jour, François, parce que, ok, tu nous sors depuis des mois le couplet ni droite ni gauche mais à un moment, il y a bien une sensibilité qui correspond mieux que l'autre à ton "projet" (s'il existe) ou aux aspirations de tes nouveaux militants... Parce que franchement, hier, le chef du Modem a retrouvé des accents nettements droitistes en s'en prenant aux socialo communistes. Un vieux réflexe, certainement, le retour du refoulé. Pour l'instant, désolé, mais, la stratégie du Modem, c'est celle du coucou. S'incruster partout ou la place est bonne ou prenable...Cohérence, projet, ligne  politique, on verra plus tard...

  Bref, attendons le deuxième tour, on verra bien... En attendant, oui l'UMP a pris une baffe mais il faut lui en mettre une deuxième, encore plus forte, dimanche prochain. Là, le coup porté n'est pas vraiment décisif, mons qu'espéré au départ en tout cas...

Commenter cet article

Christian 18/03/2008 17:34

Bonjour il ya des généralités que je ne peux laisser passer sur le Modem, personnellement je viens de sortir de 6 mois de campagne éprouvante, où nous avons présenté une liste et nous nous sommes maintenus contre le candidat du président.

Il a perdu et nous aussi, mais comme il était dans l'opposition,il n'y a pas mort d'homme, il a quand même gagné 5 sièges..
Quand le Modem existe indépendamment sur ses valeurs (humanistes, démocratique) avec des candidats crédibles il fait 17%..

Maintenant la vraie question que je me pose, (une fois cette identité affirmée) c'est "les gens du modem veulent ils gagner" et "avec qui veulent ils gagner ?"


Ceci dit la question de fonds est intéressante? Y répondre dans le sens de
- poser les valeurs
- définir les programmes
- trouver des convergences avec ceux qui veulent

Est une démarche qui n'est pas terminée, la "seule lisibilité de Francois Bayrou", ne peut suffire..

Et je me rends bien compte que quand vous critiquez le "modem" vous ne critiquez pas ses militants mais l'expression de son président.

Et les militants auront leur mot à dire... Sinon le président Francois n'aura "personne" en 2012.

Resistance2012 12/03/2008 22:34

Nota : Ce documentaire repassera sur cette même chaîne le mercredi 13 mars 2008 à 00 h 45.

Resistance2012 11/03/2008 12:58

RAPPEL : Ce soir 21h00 Le monde selon Monsanto sur la chaine ARTE

Le documentaire événement

Le 9 janvier 2008, la Haute Autorité sur les OGM a révélé que le maïs transgénique MON 810 commercialisé par la firme américaine Monsanto présentait des risques sanitaires économiques et environnementaux. Certains produits fabriqués par la firme ont fini par être interdits à la vente. Quels sont aujourd'hui les enjeux liés à ces semences transgéniques ? Comment se présente la problématique de l'agriculture mondialisée ? Réponses à travers une analyse du développement de l'entreprise Monsanto. Désormais présent dans 46 pays grâce à des produits comme l'agent orange, le PCB, le Roundup, les OGM et les hormones de croissance, le groupe américain s'est imposé comme l'un des leaders du marché mondial de l'agrochimie.

olive 11/03/2008 11:46

Bayrou, ouais je pense que la voie du centre n'est pas la bonne direction, car ça fait girouette et puis du coup les autres parties viennent le voir quand ils en ont besoin, il ferait mieux de bien se démarquer de cela si en 2012 il veut la place du nain. maintenant espérons au deuxiéme tour une meilleur montée de la gauche mais j'en doute, finallement les Français aiment la vie dure, à mon avis la sanction aurait plus dure pour le gouvernement si les Français avait sanctionné les ministres qui se présentaient, mais la plus part seront élus. Bon on verra sinon l'venir s'annoncera noir...

Resistance2012 10/03/2008 23:12

Tu tutoie Yves ? Moi je ne tutoie que les amis ;-)))
Bayrout est coincé à son "propre" piège de loup des Pyrénées, s'il ne compose pas il n'aura pas de....Pau; s'il compose il n'est plus le centriste qu'il se veut être... Dans tous les cas il restera fragilisé pour son échéance de 2012, pas le grand confort en somme !