Vague rose mais pas sur la Canebière

Publié le par Rébus


 Voilà, le 2ème tour est bouclé et , même s'il est beaucoup trop tôt pour avoir des résultats définitifs, les bureaux de vote des grandes villes n'ayant fermé qu'à 20 h, si l'on se fie aux estimatios, on a déjà de bonnes indications.

  Comme d'habitude, sur le plateau télé  de TF1, tout le mode a gagné et tout le mode se félicite, toisant l'adversaire, vainqueur ou vaincu selon les circonstances et les circonscriptions et l'accablant de tous les péchés imaginables. Mais bon, la vague rose est confirmée , et toute la morgue d'un Copé, malgré tout agressif et à deux doigts de perdre son sang froid face à Moscovici, n'y changera rien. Pas plus que la mauvaise foie de Bachelot ou les phrases creuses de l'insignifiant Morin, qui croyait tenir là une occasion de fayoter éhontément en défendant le ridicule bilan de Sarkozy et Fillon.

 Alors, la droite pourra se consoler et minimiser le triomphe de la gauche par la seule, ou presque,bonne nouvelle qu'elle puisse annoncer, la victoire de Gaudin à Marseille.  Une victoire que TF1 n'a pas hésité une seconde à déclarer, bien qu'à l'heure actuelle, on ne dispose que d'estimations. Mais bon, c'est TF1, qu'attendre de plus de ce relais du sarkozysme ? il fallait bien regarder cette chaine en particulier pour comprendre, saisir ce qui se passait ce soir. Entendre les sableurs de champagne du mois de mai annoncer la défaite du parti de leur tout petit Président favori, c'est une douce musique. Un petit plaisir peut être mesquin, mais tellement jouissif.

  Ah, voir Morin se réjouir de la victoire de la majorité  présidentielle à Saumur et se faire rappeler par le sussurrant PPDA que, ok, c'est bien, mais la plupart  des grandes villes sont à gauche.

  De même que 20 régions sur 22 et une soixantaine de conseils généraux sur les 101 existants. Mais tout ces nouveaux bastions de gauche ne seront pas de trop pour résister à une droite battue, mais comme toujours revancharde et aigrie et ne voulant rien lâcher de son projet régressif qu'elle continue de déguiser en réforme.

  Tous les résultats ne sont pas tombés et, qui sait, d'ici peu, quelques bonnes surprises peuvent arriver. Par exemple, TF1 peut s'être un peu avancé pour Marseille, sait on jamais. A l'heure actuelle, je ne sais rien pour Toulouse, mais les estimations avaient l'air bonnes pour la gauche.

  On verra demain, sauf si les résultats se perdent en route comme la semaine dernière. Bayrou, lui, a perdu à Pau, pas de pot mais la stratégie du "allons là ou souffle le vent" a ses limites. Ah si, un truc bizarre, c'est la remontée soudaine de Tibéri dans le 5éme arrondissement. Annoncé battu largement, il était tout à l'heure à égalité avec son adversaire socialiste. Peut être tournait -on le Retour des Morts Vivants ou tout au moins le retour des morts votants, une fois de plus dans l'arrondissement de l'époux de Xavière. Bah, ça ne remet pas en cause l'élection de Delanoé.

  Paar contre, passée l'euphorie, on va droit à une guerre des chefs, une de plus, au PS

Commenter cet article

ciel23 17/03/2008 18:20

excellente analyse ;-) le résultats de Tibéri est étrange en effet ???

Resistance2012 17/03/2008 00:51

LA CLAQUE !!!! Sacrée BAFFE au nabot !!!

Bon, maintenant il faut que la gauche sorte de sa léthargie et cesse ses querelles internes; mais le nombre de maires et de conseillers généraux pourrait bien faire le compte pour renverser le Sénat (la maison de retraite !) aux prochaines élections dans quelques mois et ça rien que d'y penser c'est jouissif !!! Ce sarit une première dans toute la V° !!!

Marseille il y a eu un chèque élyséen et de plus il y a beaucoup de lepénistes...

cco 16/03/2008 23:12

ce n'est pas le tsunami mais pas la vaguelette non plus, une victoire franche qui redonne de l'air à cette atmosphère viciée mais comme tu dis Rébus, si la gauche ne transforme pas l'essai et se contente d'une guerre des chefs, on tourne bel et bien en rond... il est vrai aussi que la soirée électorale était jouissive et la majorité s'est montrée comme à son habitude... avec une mention spéciale à Dati qui a du avaler un répondeur automatique... et une gauche gargarisée (voir Royal et Hollande ensemble avec Fabius tous à l'unisson, on ne sait pas si on doit se réjouir ou pleurer).. bref une échéance électorale majeure quoi qu'on en dise, dont on verra les conséquences les jours prochains...

Didier B 16/03/2008 23:11

Bon, maintenant, il va falloir faire les comptes. Et, en prime, serrer les miches car, si on en croit Mediapart, Sarko et ses boys nous préparent LE plan de rigueur libérale du siècle.

Rébus 16/03/2008 23:06

Exact, et il a promis un beau chèque... Corruption ou quelque chose d'approchant. Bah, Darcos battu à Périgueux malgré le déplacement de Juppé et Fillon,ça ça m'éclate