La loi TEPA est un échec, étonnant, non ?

Publié le par Rébus

  Pas vraiment une surprise l'annonce en une du Monde aujourd'hui, la loi TEPA  est un échec. A  moins d'être aussi dogmatique et buté qu'un député UMP lambda ou pire, un lecteur accro du Figaro, tout le monde s'en doutait un peu.

  Evidemment, ce rapport émanant d'une commission dirigée par un socialiste, le député Didie
r Migaud, le sarkolâtre obstiné (il en existe encore) nous dira que ce rapport est biaisé, le fruit de la rancoeur de gens ne comprenant pas à quel point Sarkozy est grand (ok, l'ai déjà faite, mais je ne m'en lasse pas).

 Mais, le meilleur là dedans, ce n'est pas l'échec de cette mesure, on ne va pas se réjouir qu'un machin coutant 14 milliards (tout le paquet expédié à la va vite pendant l'après élection) ne serve à rien ; non, le mieux c'est le nouvel exemple de ce savoir faire festionnaire tant vanté de la droite décomplexée. Celui qui permet, allant à l'encontre de toutes les observations réelles, de sortir ce quasi dicton qui veut que la droite gère alors que la gauche dépense.

 Ainsi, selon les estimations de Migaud, la loi heures sup nécessite de débloquer 4.1 milliards d'euros pour un hypothétique gain de pouvoir d'achat de 3.78 milliards. Bien évidemment, les heureux élus qui bénéficieront de cette manne se réjouiront. Et c'est là le coeur du problême, la répartition de cette somme. Il est évident, seuls Sarkozy et ses sbires (les Fillon, Lagarde et Woerth pour ne citer que les premiers de la classe) que les heures sup sont à l'initiative de l'employeur, non de l'employé et dépendent du carnet de commande. Une petite entreprise ou une entreprise en difficulté n'en aura pas l'utilité. Gain pour les employés, dont certains ont gobé le baratin du camelot en chef , nada.

  Par contre, la détaxation de toutes ces heures, le cadeau fait aux entreprises leur permettant de faire supporter les augmentations par l'état, donc ce fameux contribuable qui n'en paye trop selon Pernault, ça, ça coute, et à tout le monde. Mais soyons dogmatiques, n'ayons l'air de rien (Noir Désir inside ou presque).

Par charité, je ne dirais pas non plus que le volume d'heures supplémentaires a été grandement surévalué, on croirait que je me moque de Christine lagarde, la reine de l'annonce à se tordre (600 millions contre les 900 avancés). Non, si tout ça ne marche pas, ça doit être la faute (rayez les mentions ne vous convenant pas) des chômeurs, des fonctionnaires, des socialos communistes, de ceux qui n'aiment ni Bigard ni Jauni, des étudiants en grêve, des anti massacre de tibétains, des RMIstes et j'en oublie certainement.

 Sinon, côté réjouissances, le FMI nous annonce un cout estimé de la crise des subprimes de 945 milliards d'euros. Allez Nico, pleure pas, tu l'as ton prétexte.

Le Monde

Commenter cet article

Didier B 09/04/2008 22:31

Enfin nous avons des chiffres officiels pour conforter notre "impression" que la loi TEPA n'était pas une bonne réforme.
Combien pariez vous que le gouvernement va s'en sortir avec une pirouette?

pas perdus 09/04/2008 19:38

ça coûte cher et c'est inutile : décidément quel bilan !

Resistance2012 09/04/2008 18:55

En plus (ou en moins) les heures sup ne profitent qu'à ceux qui en faisaient déjà... Quel plantage et quel gaspillage ! Pas étonnant que cette idée saugrenue soit venue d'un ancien super sinistre de l'économie champion de la dette de toute la V° République en 2004 nommé Nicolas Sarkozy !

TendrePoison 09/04/2008 17:06

une belle merdouille en pratique les heures sup(différences de majoration pour ceux qui font des h supp par rapport à leur temps de travail mais en dessous de 35 h, bordel au niveau des bulletins de paie, obligations déclaratives, fichier à tenir pour chaque salarié ...) les h supp au black ont encore de beaux jours devant elles (sans parler des non rémunérées)

olive 09/04/2008 15:59

Sachant que leur annonce d'augmentation des heurse sup effectuées, il y a dans ce chiffre les heures sup déjà effectuées avant l'ére Sarko, ce qui fausse leur chiffre, de plus effectivement c'est les patrons qui décident, or les carnets de commande ne sont pas plein en France donc pas d'heure sup, ah si les cadres dans les entreprises qui font des heures à tout va du coup on profitait du systéme pour s'en faire payer en plus de leur magnifique salaire, et comme tu dis si les gens font des heures sup c'est à cause des chomeurs qui veulent pas travailler, mdr non je plaisante!!!!