Lagarde, déréglementons dit elle ...

Publié le par Rébus

 Les 2 têtes de l'exécutif viennent de faire un timide, très timide mea culpa. Sarkozy et Fillon sont deux bons gars, plein de bonnes intentions, nous disent ils en substance.  Pe
ut être un peu trop volontaristes pour notre société "sclérosée" (selon eux) et victime de la conjoncture internationale. Traduction, les succès (aucun jusqu'à maintenant) c'est nous, les problêmes, on n'y peut rien.

  Au moins, ils se donnent la peine de prétendre vouloir apprendre de leurs erreurs, les admettre, non, pas vraiment, mais tirer quelques enseignements de cette année à frotter l'idéologie sarkozienne au monde réel. Bon, l'idéologie en question y a laissé des plumes, c'est un euphêmisme mais de là à admettre un échec, certainement pas. Le décomplexé, bien qu'il se veuille pragmatique est avant tout un idéologue doublé d'un cynique.

  Quelquefois, même, le décomplexé devient presque touchant de naïvete, pour ne pas dire de bêtise. Il en va ainsi des dernières déclarations de Lagarde. Alors, c'est vrai, c'est facile de se moquer tout le temps de cette pauvre Christine mais, pour reprendre l'hymne à talonnettes du moment "c'est pas ma faute à moi"...si elle passe son temps à raconter n'importe quoi.

  Le dernier projet de Marie Chantal, non, Christine, vise à nouveau à redonner du pouvoir d'achat. Elle s'est donc rendu compte que malgré tous les discours auto-satisfaits qu'elle nous a délivrés jusqu'ici, la réalité des "ménagères", quel que soit leur âge, était très éloignée d'une amélioration quelconque.

  La solution, mais, c'est bien sûr, déréglementons, déreglementons. On apprend au passage, en caricaturant un peu la pensée de cette brave dame que la France vivait, nous ne le savions pas, dans une économie férocement réglementée et encadrée, à la limite du soviètisme. Bon, que les prix soient libres depuis les années 80, et que  ce la n'ai tpa schangé grand chose, bien au contraire, lors de poussées inflationnistes, la Nadine de Rottschild des bonnes manières économiques n'en a cure. Donnons plus de droits, plus def acilités à la grande distribution, organisons, Breton l'avait déjà proposé, des soldes permanentes ou presque, et zou, d'un coup de baguette magique, tout sera réglé.

  C'est les familles Leclerc, Mullierz et autres qui doivent être contentes. Elles pourront polluer visuellement un peu plus le paysage, continuer leurs pratiques de distorsion de la concurrence avec l'appui total du gouvernement. Ah, enfin revenir sur la loi Galland, édictée par ce trotskiste de Raffarin.

  Pour Leclerc, ça compensera quelque peu ses déboires avec les pharmaciens. Curieusement, j'avais une autre idée pour les consommateurs, un plan de relance par les salaires, par exemple, mais, je ne suis pas ministre.

  En général, les recettes keynésiannistes marchent relativement bien en temps de crise, elles amortissent dans un premier temps et permettent ensuite de rebondir. mais, ça n'entre pas dans l'optique de nos néo libéraux.

  La concurrence, elle seule, sauvera le marché. Et tant pis si cette concurrence n'est que de façade. Ces mesures feront toujours plaisir à quelques gros lobbys, c'est tout ce qui compte, flatter son électorat naturel dans le sens du poil.

  Sinon, pour rire encore un peu avec Christine Lagarde, elle maintient ses prévisions de croissance alors même que les organismes internationaux revoient les prévisions françaises à la baisse. L'ancienne championne de natation synchronisée n'a pas peur de pratiquer la brasse coulée, dirait on.

Commenter cet article

sixtine 30/04/2008 09:12

La problématique, si j'ose dire, c'est de multiplier les points de vente tout en diminuant les possibilités financières des gens...A quoi ça sert?

Pat59 29/04/2008 13:20

En réalité c'est plutôt la pensée d'Adam Smith que prône ce gouvernement. Le plein emploi par la suppression des bouches inutile par la faim !
Çà c'est la méthode libérale cher à notre président, tout ce qui n'est pas riche et utile, il faut l'éradiquer

Resistance 2012 29/04/2008 09:18

Quelqu'un me demande ce que c'est une augmentation de salaire, il n'a jamais eu de salaire !!!! Profession chômeur !!!
Putain de France d'Après !!!!!!

Rébus 28/04/2008 23:28

Les augmentations de salaire, c'est totalement tabou à droite. Pour ce qui est des dividendes ou des salaires des ministres et présidents, c'est autre chose

Olive 28/04/2008 22:33

C'est clair que leur nouvelle idée de faciliter l'implantation de plus d'hyper, ne sert à rien sauf à la grande distribution et c'est pas pour ça qu'il y a aura plus de baisse de prix car il y a entente entre eux, ce gouvernement est toujours à coté de la plaque et plus de solde ça sert à rien si las français n'ont pas d'augmentation !!!!