Blogs : de nouvelles attaques

Publié le par Rébus

 L'affaire Fuzz/Martinez, l'imbroglio Torapamavoa/Blogger, les procès intentés par Yves Jégo ont tous faits du bruit ces derniers temps, pour autant, ces affaires ne sont pas les seules et il apparait de plus en plus que certains cherchetn à toute force à réduire la liberté de ton et d'expressuion sur Internet, voire simplement queqlquefois à gagner un peu d'argent par des procès plus ou moins justifiés.

  Ainsi, cette affaire que j'ai apprise par un mail envoyé par le formulaire de contact de ce blog. Une affaire de blog poursuivi en justice à Aix en Provence.

 le crime commis par l'auteur, avoir dénoncé un article particulièrement cire pompes paru dans la presse locale, une ode à la gloire du maire consort d'Aix en Provence, Alain Joissains, ex maire d'Aix (étrange à dire) et époux du maire actuel.

  Monsieur Joissans, c'est de notoriété publique, vérifiable sur différents sites journalistiques sérieux, également sur Wikipédia, a eu jadis affaire à la justice et fut condamné pour abus de biens sociaux et détournement de fonds à 2 années deprison avec sursis entrainant ainsi sa radiation du barreau. Le journal local , dans l'article qu'il lui consacrait récemment, passait totalement par dessus cette condamnation et dressait le portrait d'un Eliott Nes de la politique.

  Un oubli que Cixi-Hélène, rédactrice du blog du même nom s'empressa de rectifier, s'attirant donc des ennuis qui finrent par l'amener à retirer le pamphlet anti alzheimmer rédigé.

  Petit rappel, l'actuelle maire d'Aix, Maryse Joissains Masini, est une élue UMP, réélue à la suite d'une campagne que beaucoup qualifièrent de particulièrement vicieuses. Elle est aussi, d'après des sources locales, "l'homme de paille" si j'ose dire, de son époux qui, maintenant inéligible, dirigerait Aix par son intermédiaire, un peu comme le couple Mégret à Vitrolles.

  Apparemment, censurer les blogs est un réflexe très commun à l'UMP, quand bien même le blog visé se voudrait apolitique et étant juste un espace de réflexion. Mais, peut être que ce seul fait gêne les décomplexés.

  Une deuxième affaire judicaire, qui touche cette fois un blog Vigilant, Philippeavecségolène. L'auteur se voit réclamer 1000 euros de dommages et intérêts pour le crime démesuré d'avoir reproduit une photo trouvée sur Internent afin d'illustrer un article sur les franchises médicales. Je ne suis pas juriste, mais la photo était facilement accessible, on attaque un blog alors qu'un "organe de presse" n'aurairt peut être pas eu à subir le même sort.

  Comme le rappelle l'auteur, son blog ne lui rapporte rien et le seul moyen de se défaire de cette situation serait que le plaignant se déssaisisse. 1 000 euros pour une photo trouvable en 2 clics et retirée depuis par le blogger, c'est un peu exagéré.

  Merci de manifester votre soutien à ces deux dangereux criminels.

  Autrement, je salue la naissance d'un nouveau blog anti sarkozyste, Les enfants de Priam,
rédigé par une amie. Bienvenue au club.

 

Commenter cet article

Jeffanne 04/05/2008 13:11

Publier les minutes d'un jugement...
Oui Tendre Poison mais ... lire ces minutes devient parfois fastidieux et surtout lassant pour de simples profanes. Il faut faire très attention aux mots à double, triple et même multiple sens pourquoi pas (ils ne sont pas interprétés de la même manière suivant qui les lit surtout dans ce domaine), bien sûr on peut aller directement à : En conséquence, par ces motifs etc... mais là aussi... prudence...
Dommage que ces personnes censurées n'aient pas les moyens de s'offrir un avocat...
A l'heure actuelle, on ne peut se défendre seul... il faut aller très loin et avoir de bonnes notions de droit et encore (parce qu'il y a de nombreuses lois modifiées par le décret de... et j'en passe...ce qui revient à dire que défendre reste l'apanage des avocats...
Un texte paraît tout simple quand on le lit mais... il y a toujours un mais...
Que pourrais-je dire de plus.
Merci Rébus de m'avoir laissé un petite espace.

Jeffanne 04/05/2008 11:20

C'est vraiment curieux cette sensation d'étouffer que l'on a maintenant... qui veut-on traumatiser ou faire taire...

@ Didier B : Si t'as pas d'argent et que tu veux un avocat ... on te répondra : "Il y a l'aide Juridictionnelle" oui... Mais.
pour les photos tu peux m'expliquer plus... Je sais "le propriétaire des droits " ... "copright etc" ... mais avant de faire un procès aux individus, il y a toujours
possibilité d'un recours amiable... quoique, maintenant ...
Autant mettre sur les photos publiées "Pas touche" mais si "Pas touche" faut mettre aussi "pas regarder"
Oui bon, on peut demander la permission ...
et attendre la réponse... longtemps...
jusqu'à vitam éternam...
En plus et "confidentiellement" j'aime les belles photos. (sans exclure les autres)...
mais j'ai pas d'appareil photo..

TendrePoison 04/05/2008 10:46

Cixi-Helene aurait pu publier carrément les minutes du jugement qui échappent à la réhabilitation automatique (en virant les données à caractère perso). Pour obtenir la copie du jugement il faut connaître le nom des parties, la date de la décision et s'adresser au greffe du tribunal qui a rendu cette décision:

"Personne partie à un procès:

Pour obtenir la copie du jugement, la personne partie à un procès s'adresse personnellement ou par l'intermédiaire d'un avocat au greffe du tribunal qui a rendu la décision.

Une copie intégrale du jugement lui sera délivrée gratuitement.

Le greffe vérifiera que son identité correspond à celle qui est mentionnée dans le jugement.

Personne tiers à un procès:

Si la personne n'est ni demandeur, ni défendeur et qu'elle souhaite obtenir la copie d'un jugement prononcé publiquement, elle doit s'adresser au greffe de la juridiction qui l'a rendu. Cette copie lui sera remise gratuitement.

Que la personne soit partie ou tiers à un procès, la demande peut être faite en utilisant le formulaire Cerfa n°11808*02 ou par lettre simple."

A voir la suite sur le site Serive public :
http://vosdroits.service-public.fr/F1379.xhtml

Allez je vais faire un petit topo la dessus sur mon blog

Le sang coule 04/05/2008 00:50

Merci Rébus, pour les encouragements, et l'aide, même à des heures indues ... ^^

Concernant Anastasie, plus le temps passe, et plus elle a le ciseau lourd, si je puis-dire.
Résultat, va falloir devenir parano à chaque fois qu'on illustre un article et cirer les pompes de l'UMP, du plus petit maire mafieux au grand manitou sous Lexo ...
Plutôt crever !

Tout mon soutien aux deux bloggueurs et je vais aller mettre un p'tit com au second, j'ai déjà fait un tour chez la première.

RESISTANCE !!!

Le sang coule.

Resistance 2012 03/05/2008 18:46

"l'« affaire Joissains » : Alain est accusé d'avoir financé une partie de la villa de son beau-père aux frais de la municipalité. Poursuites judiciaires et condamnation à deux ans de prison avec sursis pour abus de biens sociaux".

http://www.lepoint.fr/actualites-politique/
aix-en-provence-la-surprise-joissains/
917/0/68974

Il faudrai aussi que le triste sbire de madame attaque Le Point qui laisse "traîner" son passé sur la toile...si "passé un certain délai, on ne peut plus faire état d'une condamnation, après qu'elle ait été prononcée" !

A l'UMP on aime le fric surtout ceux des plus pauvres !