Sarkozy se prend à nouveau pour Jaurès

Publié le par Rébus


 Après avoir été désigné comme le plus mauvais président de l'histoire de la Vème république (on peut à coup sur y inclure les autres, à part Deschanel, cas spécial) et atteint les sous sols des sondages, Sarkozy ne sait plus trop quelle stratégie adopter pour rebondir. Les shows télés sont des soufflés qui retombent très vite, ses prestations dans les sommets internationaux font rire le monde entier et ça commence à s'agiter un peu en France.

  Alors, retour aux vieilles recettes, celles utilisées pendant la campagne présidentielle, à l'époque où les formules ciselées concoctées par Guaino faisaient mouche et où Sarkozy pouvait déclarer n'importe quoi avec aplomb (ça, ça n'a guère changé). Notre droitiste décomplexé évoquait ainsi sans complexe les mânes de Blum et Jaurès, panthéon inattendu pour un thatchéro/reaganien comme lui et les français, comme hypnotisés, suivaient le joueur de pipeau.

  Seulement, ce bon temps est terminé, Sarkozy 1er règne aujourd'hui depuis une année et le bilan n'est franchement pas brillant. Alors entendre ce monsieur parler de "scandale social" au sujet du chomage des seniors quand Lagarde les rejettent dans le camp des profiteurs, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.

  Le Génie des Carpettes qui lance une opération séduction vers les quinquas et les retraités alors qu'il a durci et s'apprête à le faire à nouveau toutes leurs conditions de vie, c'est plus que pitoyable. Et parler de scandale social au moment ou on stigmatise à nouveau les chômeurs par le biais de mesures iniques...

  En fait, ces mesures anti chômeurs, annoncées au moment de l'anniversaire de l'élection symbolisent parfaitement cette présidence Sarkozy et ce n'est pas en prenant vaguement une posture jaurrèssienne que ce monsieur pourra faire oublier toutes les attaques que son gouvernement porte au contrat social français.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le sang coule 08/05/2008 02:44

J'arrive un peu après la bataile, mais excellent article Rébus.

TendrePoison, merci pour cet extrait, mais il faut qu'il arrête de salir la langue française. Les mots ont un sens. La Justice Sociale, c'est l'exact contraire de sa politique, c'est vraiment écoeurant.

Qu'il retourne lire Zola, ça lui changera de Céline. Et qu'il nous foute la paix. Bordel.

RESISTANCE !!!

Le sang coule.

max labruni 06/05/2008 23:36

Pourquoi tant de haine ?

TendrePoison 06/05/2008 22:47

«Il n’y a aucune obligation légale de revaloriser les pensions en cours d’année. Mais si nous n’avons pas attendu l’année prochaine, c’est que j’ai parfaitement conscience du problème du pouvoir d’achat des retraités [...], c’est aussi un problème de justice sociale», a-t-il ajouté.

TendrePoison 06/05/2008 22:32

Il peut se les foutre où je pense ses 0,8 %. Pardon, je suis un peu fatiguée ce soir

lucien aymard 06/05/2008 22:24

La devise de Paris "Fluctuat nec mergitur" n'est pas de Neuilly. Il y a donc fort à parier, effectivement, que la France coule avant la fin (la faim?) du quinquénat et le plus inquiétant c'est qu'à partir de juillet, elle risque de faire couler l'Europe entière sous la houlette de l'incapablésident.