La guerre en Poitou Charentes

Publié le par Rébus


 L'ambiance pas au beau fixe entre El Gringo, Jean Pierre Raffarin et la Madonne du Poitou a carrément virée à l'affrontement ouvert ces derniers temps.

  Le sénateur,qui se rêve dégommant Poncelet, ne perd pas une occasion de se mettre en avant. Se ridiculisant en Chine où il s'était reconverti en paillasson, puis attaquant Royal, la traitant de délinquante sociale, sans tenir compte du contexte de l'affaire, ni de l'attendu des jugements.

  Alors oui, Royal a été condamnée...Condamnée à verser la somme que les deux parlementaires plaignantes avaient refusées 10 années plus tôt. On peut s'étonner de la lentreur de la procédure, pour un résultat qui avait déja été accordé puis refusé par les plaignantes, passées entre temps à l'UMP.

  Instrumentalisation ? Possible, cette affaire avait ressurgie par miracle suite à un brulôt publié à charges par une des ex collaboratrices de la patronne de Désirs d'Avenir qu'elle comptait apparemment ramener au passé.

  Comme on le sait, les élections se sont mal passées pour Royal, mais elle peut toujours représenter une menace, ou tout au moins, l'attaquer, c'est attaquer la gauche en jetant le discrédit et les accusant de faire peu de cas des valeurs sociales qu'ils prônent.

  Bien que la pente soit forte, le baudet du Poitou passe à l'attaque contre celle qui a osé l'éjecter et l'accuse donc de délinquance sociale. Un peu fort comme terme. Sarkozy s'empare de l'affaire et déclenche le scandale que l'on sait en accusant la presse de ne pas avoir assez relayé cette condamnation (pas plus qu'elle ne lui avait rappelé de présenter sa feuille d'impôt mais c'est une autre histoire).

  La Jeanne d'Arc du PS refuse d'aller au bûcher. Après quelques prières milanaises qui lui font attaquer Paris Match (journal de Arnaud Lagardère entièrement dévoué à Sarko 1er), elle attaque Raffarin en diffamation et en profite pour glisser perfidement que, cet adepte du serrage de ceinture pour les autres et des coupes sombres dans les crédits, fait payer appartement parisien de la Rue de Vaugirard par la Région Poitou Charentes. Et toc, à la fin de l'envoi, je touche.

  Pas un scoop, mais ayant retrouvé la vidéo qui avait disparue quelque temps, je la mets à disposition.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dominique 17/05/2008 12:16

Ségolène.....dur d'être en bataille avaec elle surement, et , mis à part qu'elle se bat plutôt bien avec l'opposition, elle est pas au top avec son groupe:
http://www.dailymotion.com/video/x4kdbf_royal-fountaine_news

ELN 16/05/2008 14:48

C'est ce qu'on appelle la stratégie de la diversion... Pendant qu'on parle de ça, des polémiques avec l'AFP, de la protection des sources des journalistes etc, on parle moins du pouvoir d'achat qui ne remonte pas, de la politique étrangère désastreuse, des "pieds nickelés" partis jouer les carpettes en Chine, de la réforme des programmes scolaires, du Code du Travail qui part en miettes...

Le sang coule 16/05/2008 13:16

Je ne porte pas Royal dans mon coeur, mais sur ce coup là l'UMP, Raffarin en tete, se sont clairement comportés come des vautours. Pourtant je serais eux, je la fermerais, parce que vues les magouilles .. Dont celle de l'appart de Raffarin.

Bon, ça leur permet d'esquiver les vrais problèmes politiques de ce pays, qu'ils sont pitoyables.

aliciabx 16/05/2008 09:44

Ségolène dérange. Même Delanoë la tâcle. Pas bien...

la fleur aux dents 15/05/2008 22:50

Sûr que Raffarin ferait bien de la fermer , SURTOUT LUI , c'est de la basse politique ! il n'a jamais digéré sa défaite dans cette région .. Pour autant l'autre , c'est pas une sainte ! et quand on se dit à gauche ... bon.(...) ..on dirait qu'elle a l'art d' accumuler les conneries ... pendant la campagne lors de ses interventions ou débats , je priais ..( façon de parler ) :-)... pour qu'elle n'en sorte pas une de plus ..