OGM : vers un référendum ?

Publié le par Rébus


  La bataille des OGM continue. Devant la décision du gouvernement Fillon/Sarkozy d'ignorer l'Assemblée et de passer en force à l'aide de sa Commission Mixte Paritaire, un nouveau chapitre s'ouvre.

  Le SRC (groupe socialiste radical et citoyen), tentant de prouver qu'à gauche, on peut s'intéresser à autre chose que la bataille Royal/Delanoé veut déposer, va déposer,plus exacteemnt une motion pour obtenir un référendum.

  Bataille inutile, geste symbolique, les godillots qui avaient osé braver la volonté gouvernementale s'étant depuis fait vertement rappeler à l'ordre ne s'aventureront pas à soutenir cette initiative.

  Faut dire que c'est pas facile d'être un godillot. La presse passe son temps à se moquer de vous pour votre manque d'idées, votre suivisme,votre absence totale d'initiatives et ce goût si particulier pour le caporalisme. Le godillot est un député lambda, qui ne sert à rien, est là pour jouer les machines à voter de la majorité, l'UMP en l'occurence, mais il a son homologue à gauche.

 Vous êtes un peu un simplet à l'Assemblée, aucun poids ou presque dans l'organigramme du parti, le cousin un peu débile de province à qui on va serrer la main pezndant la campagne pour faire une jolie photo et c'est tout. Le godillot fait rire.

  Si d'aventure le godillot prend une initiative, alors là, c'est la fin du monde pour lui. La Grosse Bertha tonne.  Ainsi, Sarkozy y est allé de ses tics d'épaule et il y a eu du connard et de l'abruti lancé dans les couloirs, Fillon a froncé la mèche (si, si).

  On a même  pu voir un édito de Barbier dans l'Express, nous expliquer à nouveau la bêtise totale des godillots. Bêtes non pas parce qu'ils votent sans réfléchir, mais bêtes car ils ont contré, s'alliant à l'opposition , une oukaze gouvernementale. Pauvre godillot, toujours moqué, toujours méprisé.

  Il avait cru pourtant assurer ses arrières, le coup de gueule de NKM, les "interrogations" assumées de Jean François Copé, des députés vilepinistes en renfort, bref de quoi faire office de paratonnerre. On veut bien prendre une initiative mais sortons couverts. Loupé, on  (Barbier toujours) vous explique qu'ils n'ont rien compris.

   Qu'à gauche, on moque la bêtise des godillots, c'est le jeu ma pov Lucette, mais que la droite s'en mêle, mais ou va le monde ?

  Un truc marrant, Barbier n'est il pas un des vendeurs de la rupture, un de ceux qui nous disait que Sarkozy faisait bouger les lignes, que la présence d'ex socialistes prouvait que les querelles idéologiques étaient terminées et que primait le réalisme ? Au grand dam d'ailleurs des "godillots"...Et là, fini, plus d'ouverture, plus de bougeage de ligne, on ne fraternise plus avec l'ennemi au couteau entre les dents ? Ben, le godillot, là du coup, fini, capte plus rien...

Méritoire tentative de demander ce référendum mais peu de chances d'aboutir. On a beau être godillots, on va pas se faire avoir deux fois quand même...


 

Commenter cet article

Rébus 21/05/2008 21:23

@ Sixtine,
à partir du moment ou toutes les opinions exprimées par le peuple sont rejetées, même lorsqu'elles émanent de leur représentation, il n'y apas 36 moyens de se faire entendre. Même les godillots ont compris certaines choses. Bon, ils rentreront vite dans le rang par habitude, mais ce qui se passe est un déni total de démocratie

yoman 21/05/2008 09:39

Ce duel au PS est à armes inégales : le communicateur Delanoë face à l'émotion Ségo. Mais Delanoë est vraiment victime de grand facécieux ; et si Ségo s'était alliée pour l'occasion à l'UMP Paris qui pond ce texte ?
http://delanoe-illusionniste.hautetfort.com/

sixtine 20/05/2008 21:19

Va pour la révolution...aux grands maux, les grands remèdes, non?

Rébus 20/05/2008 12:08

Pour l'édito de Barbier, c'était en Une dimanche 18/05, mais pas moyen de remettre la main dessus.
@ gardavous, bien sûr que c'est un sujet technique...Et alors, seuls les experts devraient s'exprimer ? Pas sûr que les politiques captent tout non plus sur le sujet.
En attendant 67 % des français approuveraient ce rejet et refusnet la culture d'OGM. Une opinion à prendre en compte, non ? Ou alors ils n'ont rien à dire

Gardavous 20/05/2008 10:52

Un référendum sur un sujet aussi technique ? Absurde !!
Il n'y a pas 1 électeur sur 100 qui sait ce qu'est un ogm.