Grève chez Free pendant que le FAI s'insurge contre Hadopi

Publié le par Rébus


 Free fait deux fois l'actu aujourd'hui. Tout d'abord, le FAI joue à nouveau les trublions du web s'apercevant, un peu tard cependant, que la "riposte graduée", ça va pas être possible. Un moyen de se refaire une virginité, pendant que sa réputation risque dêtre parallèlement entachée par un comportement particulièrement antisocial.

  Antisocial car faire relever par huissier les identités des grèvistes du centre d'appel, niveau image sympathique, il ya mieux. Cette grève touche Centrappel, la hotline tant aimée des freenautes. L'avoir souvent décriée n'empêche pas que l'on puisse se sentir solidaire des grèvistes, qui risquent d'ailleurs d'être menacés dans leur emploi.

  PCinpact prend soin de souligner que ce centre d'appel est le dernier existant en France au passage... Euh, pourquoi cette mise en avant ? Une grève justifierait donc le transfert à l'étranger ou éviterait les risques de conflits sociaux ? Et si Free, plus simplement,  écoutait les revendications de ses grèvistes ?

 Voilàn d'après Sud, les revendications des grèvistes :

* des négociations salariales au point mort
* une délocalisation croissante d'une partie des activités à Casablanca (Maroc)
* un système de calculs de primes de plus en plus opaque
* la prime de congé payé de 2007 toujours pas reversée dans son intégralité
* attribution d'un 13ème mois
* de véritables pauses déjeuner (SUD parle de pauses de seulement 10mn) (merci PCinpact)

 Plutôt que de négocier, boum, on envoie un huissier constater les dégats et on charge le monsieur de faire du zèle, prise de noms et photographie des "suspects" à l'appui... Futures sancrtions à prévoir ? Un coinflit bien à l'image du dialogue social et de sa conception en France ces derniers mois. Affaire à suivre donc....


  Pour revenir à Hadopi, Free se rend compte que ce qui avait été promis aux FAI en échange de leur concours a mystérieusement disparu des textes. Plus d'offre légale de téléchargement élargie, et des frais entièrement ou presque à la charge des opérateurs, sans réelles contreparties.

 Quoi, la répression l'aurait emportée sur tout le reste ? Quelle surprise!!! Mais bon, faut pas prendre les internautes pour des jambons; ce n'est pas ce nouveau rôle de flics qui fait regimber Free, ou plus tard les autres, ce sont les frais financiers prévisibles et le possible inpact négatif sur l'image et le résultat, sans aucune contreparties...

 


Commenter cet article

Rébus 26/06/2008 14:18

Oh, tu sous entends que je ne serai pas objectif ?Ah ben oui finalement...

TendrePoison 26/06/2008 12:18

je sens que Free va avoir droit regulièrement à son petit article. bon pourvu qu'il n'y ait pas une nouvelle "panne" de connection lol

ciel23 26/06/2008 10:53

ce doit être pas facile d'être "huissier"...

sixtine 26/06/2008 08:18

Je rame, tu rames, il rame...allez, Olive, ramons en coeur !

Olive 26/06/2008 01:25

Et cerise sur le gateau, la redevance télé va taxer les FAi et telephone, bien sur comme ils disent il répercuteront cette taxe au consommateur, de plus pour le telechargement, si suspension de la ligne, ils continueront à encaisser les abonnements, vive le net et les FAI, et encore une fois le pouvoir d'achat des français va trinquer !!!