Journée de résistance le 13 juillet

Publié le par Rébus


 Tout le brouhaha fait autour du prochain débarquement de l'ex Panzer Cardinal devenu depuis Benoit 16, le chef de l'escadrille catho m'incite à croire que la France de Sarko veut à tout prix retrouver son titre de fille aînée de l'Église.

  Un truc dans l'air du temps depuis quelques années d'ailleurs, souvenons de Bernadette Chirac demandant et obtenant la mise en berne des drapeaux pour la mort de Jean Paul II dans cette France si fière de sa tradition laîque. Une tradittion laîque qui fut très certainement honorée quand Bertrand Delanoé décida de la création d'une place Jean Paul II. Bon, tout ça pour dire, que, face à cet "immense" raz de marée religieux (Chrstine Boutin, formidable), je vais respecter , ou tenter de le faire, le repos dominical et me contenter en guise de billet de diffuser cet "Appel à la Résistance" (dont je connaissais déjà l'existence pour l'avoir lu sur le forum sarkostique).

 Un appel qui peut être une initiative intéressante.

 « Peuple révolté, révolte-toi ! »

Il existe un peuple en Résistance, ceci n'est pas un appel désespéré.

Devant la multiplicité des causes légitimes à défendre, le peuple, les forces vives, les bonnes volontés, les citoyens, les partis de l'opposition et les syndicats semblent éparpillés. Ils paraissent divisés et impuissants face à cette volonté déterminée, implacable d'imposer un système de société inhumaine ou l'espoir et les rêves disparaissent. Mais ils combattent pour une cause commune : la défense de nos droits, le respect de la condition humaine et le bonheur du peuple.

La catégorisation, la sectorisation de la lutte et la barrière de générations sont autant d'obstacle à un front uni de contestation unitaire et déterminé.
Dépassons les luttes fraternelles. Nous avons des rêves communs, des utopies communes, le temps de l'union est arrivé.

Nous pouvons continuer à nous entre-déchirer. Nous pouvons jouer le jeu de la division de ceux qui nous regardent nous entre-déchirer. Nous pouvons les laisser nous exploiter sans rien dire en pensant que toute réaction est inutile. Nous pouvons observer passivement le monde se détruire. Nous pouvons les écouter nous expliquer que leur ordre est l'ordre juste. Que le système libéral est le seul viable qui n'a jamais failli. Nous pouvons accepter que pour vivre dans le meilleur des mondes "possible", nous devons laisser une partie de la population mondiale à l'écart de ce monde.

Oui, nous pouvons fermer les yeux. Mais il y a urgence.
Liberté, Fraternité, Egalité, Education, Santé, Justice, Culture,Travail, Dignité humaine, Défense de notre écosystème en danger...
Combien de combats avons nous en commun ?

Nous avons trop perdu de temps dans des discussions stériles, nous nous sommes laissés diviser.

Malgré la propagande de notre gouvernement, le silence de certains médias sur l'absence de réaction à travers le pays (et l'Europe), qui entretiennent l'illusion sur la résignation de la population, la Résistance existe et ne demande qu'à s'épanouir, à nous d'en être les acteurs.

Sommes-nous divisés au point de ne pas pouvoir nous entendre, résister ensemble ? Nous devons prouver le contraire.

Alors le dimanche 13 Juillet, réapproprions nous l'espace public en campant, mangeant et vivant ensemble devant nos mairies. N'oublions pas que nous fêtons un événement qui a fédéré autour de l'idée qu'il était temps de prendre les choses en main, n'oublions pas que nous fêtons une Révolution ! Nous devons impérativement créer des réseaux entre résistants contre la politique de régression sociale actuelle. C'est dans ce sens que cette première action de Résistance citoyenne non partisane est proposée.
Exprimons-nous ! Rassemblons-nous ! Révoltons-nous !

Ensemble célébrons la révolution le dimanche 13

juillet devant nos mairies.

Appel à l'initiative du Comité d'Action Local d'Angoulême, avec la collaboration de la Coordination de Soutien Citoyenne de Poitiers, du Comité de Résistance Citoyenne, du Comité de Soutien Citoyen et du Réseau Citoyen pour l'Ecole de Charente.

Pour des questions, des informations ou pour vous inscrire à cette initiative, n'hésitez pas à vous rendre sur le blog (http://nuitdesresistances.wordpress.com) ou à nous envoyer un mail (nuitdesresistances@gmail.com)



 

Commenter cet article

Rébus 30/06/2008 13:36

Y a les liens dans l'article, Racaille, le site m'a l'air crédible... Après, je rejoins Gertrude, pas sur qu'un sitting massif soit efficace

racaille-du-69 29/06/2008 22:58

Qui a lancé cet appel, au demeurant très intéressant ? Cela m'intéresse de le relayer mais avant je veix savoir où je mets les pieds...

gertrude 29/06/2008 21:27

Et alors? On fait quoi à part piqueniquer au soleil et trinquer ensemble sur la pelouse?C'est bien gentil tout ça....

ciel23 29/06/2008 20:02

j'admire ceux qui sont encore capables de se révolter et de résister...

Didier B 29/06/2008 19:39

Resister à Benoit XVI ? Impossible, il est le vicaire du Christ, c'est pas rien tout de même...Ok, il est habillé de manière ridicule, mais bon, tout le monde à le droit de porter des robes blanches, non ?