Guerre entre Bertrand et Parisot ?

Publié le par Rébus


 C'est en tout cas l'impression que l'on a si l'on parcort rapidement les titres où cette affaire est évoquée.

  Diantre (oui, des fois je dis diantre, comme ça on me croit lettré et tout et tout), et pourquoi se querellent ces deux piliers du sarkozysme ? Parisot, Jeanne d'Arc du Medef reproche à Bertrand, premier ministrable faussement débonnaire, réellment cynique, démago et antisocial d'avoir, justement "tordu le coup au dialogue social".

  Parisot postule à la LCR ? Veut elle remplacer Arlette, LO risquant de sombrer sans son icône ? Non, faut pas exagérer, elle n'a pas été touchée par la grâce et n'est pas devenue la championne du social. Il se trouve qu'elle entend juste remettre Bertrand à sa place, lui reprochant son autritatisme lors des négociations.

  Le rondelet Bertrand aurait fi de la position commune Medef/CGT/CFDT, troîka plus qu'improbable. Que Bertrand tacle les syndicats, Parisot n'en a probablement "rien à cirer " (copyright Edith Creson 1991) mais qu'il ose braver une oukaze médefienne, non. ( oui, le medef émet des oukazes; aptès toout, il en bien à nouer des accords avec la CGT, donc...)

  Les journaux nous vendent donc une Parisot sociale, rachetant et adoucissant l'image de la briseuse du code du travail  et de la passionaria de la précarité partout. Oubliant juste de retenir que, si elle a certes égratignée le Ministre du Travail, l'essentiel de son intervention était surtout, encore et toujours , une charge à l'artillerie lourde contre les 35 h, ce Moby Dick des patrons depuis l'ère Sellières.

La preuve, elle déclare que certes, Bertrand a commis une faute en "brisant le dialogue social" mais précise que cette faute est "moins grave que la mise en place des 35 h.

  Encore un bel exemple du bal des faux culs qui se danse tous les jours. Médias hypocrites qui ne retransmettent que partiellement l'info par des titres racoleurs, DidierB. en avait fait un billet, et double hypocrisie de Parisot qui se voudrait sociale  alors que tous ces actes prouvent l'inverse et enfin cette lâcheté qui consiste à attaquer Bertrand qui, en l'occurence n'est que l'exécuteur sarkozien des basses besognes. Il applique les méthodes de son boss et Laurence P. le sait parfaitement.

 Ouah, on croira presque que j'ai défendu Bertrand. Pas possible, ça. Soyons clairs, si ce type se retrouvait Premier Ministre ce serait vraiment un sale coup (déjà que Fillon c'est quelque chose), Bertrand est, selon moi, un des types les plus à droite du gouvernement et pourtant, ils sont décomplexés, c'est dire

Commenter cet article

pas perdus 01/07/2008 18:39

Bien vu

naradamuni 01/07/2008 12:36

Terra nova = Think Tanks sous financement, entre autres, de Bill Gates via Microsoft?
Besoin de publicistes et des conseils en propagande... pour façonner l’opinion public ?
"La volonté de la nouvelle Fondation Terra Nova est de constituer un camp progressiste capable d’agir et de formuler des "propositions concrètes au profit des leaders politiques" afin de "contribuer à faire émerger une doctrine progressiste européenne". Présidé par Olivier Ferrand, ancien conseiller de Lionel Jospin et proche de Dominique Strauss-Kahn, Terra Nova regroupe responsables politiques, intellectuels et personnalités de la société civile dans un camp progressiste allant des réformistes du PCF au Modem. Marc-Olivier Padis, rédacteur en chef de la revue Esprit, occupe, par exemple, la place de directeur éditorial. On retrouve aussi Michel Rocard, l’ancien Premier ministre socialiste, à la présidence du conseil d’orientation scientifique."
"L’objectif de Terra Nova sera donc de préparer le futur, de mettre en œuvre une mobilisation intellectuelle en se distinguant, autant que faire se peut, des luttes partisanes.
Prenant pour référence le Policy Network, de tendance blairiste en Grande-Bretagne, ou le Center for American Progress, think tank étatsunien proche des démocrates, Terra Nova se propose de "contribuer à la rénovation intellectuelle de la gauche en France et en Europe" . Il s’agit aussi pour elle de devenir le pendant politique de l’Institut Montaigne, proposant et s’investissant auprès des leaders politiques de gauche, sans toutefois s’identifier entièrement au simple Parti socialiste."!!!!

naradamuni 01/07/2008 12:20

S'ils font un petit vous m'en mettez un de côté (sous formol, s'il vous plait) pour ma collection, merci!

Etienne TN 01/07/2008 12:15

Bonjour, et bravo pour votre blog. Je vous invite à découvrir le site de Terra Nova, un groupe de réflexion qui cherche à rénover la gauche progressiste grâce aux idées: http://ps-scpo.over-blog.com

ciel23 01/07/2008 10:42

Des Articles me permettent de suivre un peu l'Actu ;-)Merci pour tes derniers commentaires ;-))Je te souhaite une Excellente Journée, rafraîchissante ;-)))