Une crise financière sans précédents

Publié le par Rébus


  On en parle moins ces derniers temps car la crise, c'est comme tout, ça finit par lasser et, ça mine le moral de s'entendre rabacher son existence tous les jours. Un moral qui, en France, est au plus bas, et , d'ailleurs, est en baisse constante depuis 12 mois.

  Ce qui coincide avec l'arrivée au pouvoir de Sarkozy et son gang. Une relation de cause à effet ? Je dis ça, je dis rien...

  Mais revenons à cette fameuse crise. Absorbée par les bouleversements que nous vivons, la France ridiculisée à l'Euro 2008, les interviews de Cindy Sander, l'éclatant succès de la première de Secret Story (désolé, j'ai lu ça quelque part, et ça peut amener des pèlerins ici), notre belle Sarkozie (ne m'appelez plus jamais France)  ne parle plus beaucoup de ce machin (la crise, pour ceux qui ont perdu le fil) démoralisant.

  D'ailleurs, c'est comme Tchernobyl,  la Gaule sera épargnée, protégée par la ligne bleue des Vosges et autres merveilles qui font de notre beau pays, bla bla, comme diraientt les pubs gouvernementales officielles. De plus, Sarkozy va terrasser lui même l'abominable crise avec ses bras courtauds et grassouillets , tout en allant chercher la croissance avec les dents.

,  Si la plupart des organismes financiers essaient de se rassurer à longueur de rapports lénifiants et de communiqués "tout va très bien", la BRI (Banque des Règlements Internationaux), elle, est d'un tout autre avis.

 Elle parle de tsunami financier et d'évènement sans précédent. Et tacle ses amis organismes internationaux, leur reprochant leur imprévoyance et doutant par là de la fiabilité de leurs diagnostics et mesures. Wah, un vrai repère de gauchistes...Sauf que, si on mùet en cause le rôle de la crise des crédits, si la BRI reproche la foi aveugle en ce systême et l'inaction des FMI et autres, ce "franc parler" ne débouche sur rien.

  Rien que nous n'ayons déjà entendu. La preuve, comme le premier Trichet venu, la première mesure préconisée est une hausse des taux. La BRI prévoit une inflation plus forte et sans oser parler de récession prévoit un retour à la "normale", long et difficile.

 Bref, du sang et des larmes encore une fois. On tire un peu les oreilles des banques mais ça s'arrête là. Toujours pas la conclusion que l'hypra capitalisme vient de prouver qu'il ne pouvait qu'engendre des crises à répétition et qu'il fallait donc sérieusement songer à "revoir le logiciel" ? Non, ça ne marche pas, mais on continue


Commenter cet article

sixtine 02/07/2008 18:02

C' est triste à dire, mais le seul avantage de ceux qui ne possèdent rien, c' est qu'ils n' ont rien à perdre ...La crise peut passer , ils sont en dessous de tout pour en souffrir...Les autres vont devoir s'armer de courage et /ou de patience !

charlotte 02/07/2008 14:15

Oh pardon "Gertrude", j'ai vu trop tard la signature de ton commntaire ! Pan sur mon bec...

charlotte 02/07/2008 14:13

Bien sûr que tout va bien, les économistes invités dans les "tévé" d'état nous le rabachent : "ON RISQUE RIEN ! NA". Ca dépassera ni la ligne bleus des Vosges de Rébus, ni les plages de Normandie, rien ne peut troubler la douce quiétude de notre belle France ! Qui en doute ? Attention je relève les noms ! Vous irez rejoindre "gertrude" euh non "edvige". Allez basta sarcon ....

Le sang coule 02/07/2008 00:53

Oui, la situation est critique, surtout que nos gouverne-ments jouent allègrement sur deux tableaux : d'un côté, entretenir la cuture de la peur et du salarié flexible et autres conneries, et de l'autre le rôle du super-héros qui gère tout.Pitié en tout cas, que Lagarde ferme sa bouche, dès qu'elle l'ouvre c'est pour dire une anerie sans nom.Ah, tout va très bien, madame la marquise ?Alors à la lanterne, ça ira, ça ira .!!!

cco 01/07/2008 23:41

oui mais no soucy, tout va s'arranger !! tu n'as pas vu cette magnifique oeuvre marketing de notre gouvernement ? le ministère français oeuvre pour nous !!! ça vient "mois après mois", le pouvoir d'achat est là, tout près, il se terre, ce n'est qu'une question de minutes !!!! http://ascco.over-blog.com/article-20911404.html