Rome, quel cirque !

Publié le par Rébus


 Aie, commencer un billet par un truc aussi éculé, pas bon, désolé, été, soleil, machin.

 De l'autre côté des Alpes, nos cousins quadruples champions du monde de foot ont eux aussi mis à la tête de leur état (circonstance aggravante, c'est la 3ème fois qu'ils replongent)) un démago ridiculo-bronzo-démaguo-rollexo-ray banné.

 Ce petit monsieur, appelons le Silvio Berlusconi se fait surnommer Il Cavaliere, ça doit compenser sa petite taille (comme notre Sarkozy national et flatter son égo).

 La dernière frasque berlusconnienne en date, c'est de réaliser une vieille lune de la droite décomplexée, celle des héritiers transalpins d'un Bénito de sinistre mémoire et, lui aussi, de petite taille. Silvio, maitre des médias vient de mettre l'armée dans la rue pour juguler la criminalité et surtout  l'immigration (gageons que cela donnera des idées à Hortefeux).

 Bon, ce n'est pas César franchissant le Rubicon mais faire contrôler la rue par l'armée, pas terrible niveau symbole démocratique.

 Ou alors, ce n'est pas fait de manière assez fine, déclarer un plan Vigie pirate et ne jamais totalement le lever, le renforçant le cas échéant, permet de voir des uniformes et des fusils dans les rues.

  Ça met toujours les réacs de bonne humeur même si l'effet dissuasif sur la délinquance n'est pas prouvé.

   Dire que Silvio, le Cavaliere chevaucheur de poneys, est celui qui, niveau européen, a inspiré Sarko. Allez, Nico, tu peux pas te laisser distancer par un vulgaire gominé lifté comme Silvio ! La même à la rentrée en plus fort, chez nous, chiche ?

 Notons que , pendant ce temps, Sua Eminenza ne s'émeut guère de l'activité maffieuse en Italie, mais, je persifle, là
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charlotte 07/08/2008 10:56

Allons allons, pas de mauvais esprit ! Nénesse et boutefeux sont in-ca-pa-ble de nous faire ça !

David Maréchal 06/08/2008 11:12

Normalement on fait appel à l'armée lors de catastrophes ou pour les plan spéciaux comme vigipirates en France. On ne peut que constater là une dérive fasciste qui avait déjà commencé à Rome après l'election à la magistrature d'Alemanno, d'Alleanza Nazionale. Berlusconi, lui, se met à l'abri de toute poursuite judiciaire, en faisant voter une loi (une fois n'est pas coutume) sur mesure. C'est même pire que lors de l'époque mussolinienne ou le Duce avait bâti un état parallèle à celui proclamé par la constitution de 1848. Aujourd'hui, Benito II parvient à ses fins grâce l'appui de la classe politique (de droite). On institue l'impunité pour des bandits en col blanc tel que Berlusconi et on donne l'illusion que l'Etat se bat pour les citoyens en envoyant l'armée courir après les petits délinquants. Comme si les militaires n'avaient rien d'autre à faire. C'est de la manipulation et en matière de manipulation médiatique, Sua Emittenza sait faire.Et nous ne sommes pas épargnés en France avec Sarkosy et la droite qui se dit républicaine et bénit toutes les entailles faites aux acquis sociaux et donc soutient la fascisation progressive de l'Etat dont NS et ses complices au gouvernement sont les grands artisans. ( voir à ce propos mon article http://mouvementclef.over-blog.com/article-21370299.html )

Olive 05/08/2008 22:44

Malheureusement l'insécurité ce sont les gouvernements qui l'installe !!!

Aka 05/08/2008 20:33

Arretons de parler de sécurité. C'est plutot l'insécurité qui est à l'honneur.Quel échec un pays ou on doit se ballader au milieu de l'armée pour se sentir en sécurité. Et en france c'est pareil.Insécurité.

pas perdus 05/08/2008 19:36

l'Europe est tombée bien bas... En matière de sécurité, Bush a donné l'exemple