Les "bénéficiaires" de la CMU dans le viseur

Publié le par Rébus


 Je mets des guillemets à bénéficiaires car, quoi qu'on puisse en dire côté décomplexés, être en situation d'usager CMU est rarement un bénéfice, tant cela traduit une précarisation de la situationn de la personne dite "bénéficiaire"

 Mais ça fait partie des mythes qu'il faut démolir, comme celui du chômeur parasite ou du rmiste heureux.  Tous ces lieux communs du panthéon sarkozyste ayant permis l'élection du TGH, lieux communs véhiculant toujours le rejet de l'utre, quelque soit cet autre, et la bouc -émissairisation (sic) d'une partie de la société.

 Diviser pour régner , c'est l'un des points principaux de la politique du décomplexé en chef et de ses sous fifres. Désignons chaque jour qui passe une nouvelle catégorie à la grogne populaire; de préférence une catégorie bien peu à même de se défendre. On obtiendra un micro débat, qui fera les délices des lecteurs (ils existent vraiment ?) de torchons réacs comme Valeurs Actuelles, toujours prompts à s'indigner des avantages indus de ces salauds de pauvres (mais rarement des émoluments des Pat Russo et autres Tchurruck).

 Là, pour la CMU, on voit que la décomplexification ateint peu à peu toutes les couches de l'administration.  Le directeur de  la CNAM vient ainsi de publier une bafouille par laquelle il autorise les médecins à s'en prendre (autorise et même plutot incite) aux "bénéficiaires " CMU ayant un comportement innaproprié.

 Brave petit soldat du sarkozysme en mal de promo ce Frédéric Van Roekeghem. Qu'est ce qu'un type aussi associal, bouffeur de pauvres et autres, tenant de la philosophie gerbante qui va avec, fout dans un organisme public ? Eh, mon grand, si tu es friedmanien à ce point, assume, file dans le privé ou tu pourras voir  de près le monde sanctifié de l'initiative personnelle, libéré des parasites divers et de la tutelle de l'État.

 Il y a peu, on avait réintroduit le mythe du chômeur fainéant, que l'on peut mainteant forcer à accepter n'importe quel sous boulot, ou du rmiste nanti ; voici celui du CMUiste, pourrisseur de la vie de nos bons docteurs.

 Heureusement que tous les toubibs ne s'assoient pas sur la déontologie, la preuve par le Comegas, qui avait donné l'alerte face aux refus de certains de leurs confrères de soigner les patients CMU. Le Comegas avait à l'époque saisi la HALDE. Face à la bafouille du décomplexé de la CNAM, il réitère et saisit à nouveau la Halde.

 Pas de doute, vacances ou pas, pas de répit dans la dégueulasserie quotidienne décomplexée. Gerbifiant, non ?
 

Commenter cet article

Corinne Bizart 14/08/2008 00:56

 
@ Bonsoir Rébus!!!
@ Naradamuni oui mieux vaut ETRE qu'AVOIR le 10 novembre "ont y croit!!!!!!!! @ Tous ensemble pour le meilleur face au pire!!!!!!!!!!!!!!@ Et pour les médecins qui ne pensent qu'au FRIC ben ils n'ont qu'a vendre des casserolles...
 

naradamuni 11/08/2008 18:02

Sacrifice des esclaves sur l'autel du
modernisme et sa déesse  "croissance" qui ne "pourra" (voudra) bientôt
plus les soigner!Car si "la santé n'a pas de prix", elle a un coût (!) Et certains, voir Pierre Le Coz–agrégé de philosophie, docteur en
sciences de la vie et de la santé, Maître de conférences à la faculté
de médecine détaché au sein de l'Espace éthique méditerranéen à
Marseille et avant toute chose: vice-président du Comité consultatif
national d’éthique (sic !!!)– de sa chaire tel un prélat prêche par
exemple cela :"... les médecins doivent désormais tenir compte du prix des médicaments dans leur décision. Notre vision va devenir "sacrificielle" (et voilà!) : il vaut mieux correctement prendre en charge un père de famille de 40 ans, qui est rentable pour la société qu’une personne de 80 ans qui n’a pas toute sa tête."!!!http://ferrailleur.over-blog.com/article-21661902-6.htmlRien que cela!!Décomplexés tous ces psychopathes sous le drapeau
de l'Éthique arguant leurs "raison d'état", "développement durable",
"trou de la sécu", "dette publique", "pouvoir d'achat", "droit à la
propriété", etc...!A quand commémorations et stèles dressées pour ces nouveaux " précieux héros" sacrifiés?Il faut de toute urgence sortir du "rentable" et enfin s'instaurer
dans le "viable", le respect... le pouvoir "d'être" et non plus
"d'avoir" !Et mettre hors d'état nécrophage tous ces manipulateurs "diplômés", "agrégés" de leur pensée unique "there's no alternative". Là est l'Éthique!Sortir de ce "contrat", de nos "merci patron", "J'en ai besoin, il me le faut", etc...Arrêter d'accepter l'idée de la recherche du profit comme but suprême de l’humanité et l’accumulation des richesses comme l’aboutissement de la vie humaine.Grève générale le 10 novembre...

sixtine 11/08/2008 14:08

Une France de moins en moins sociale et de plus en plus " dictatoriale "...serait-ce ce qu'avait promis NS..." je serai le président de TOUS les Français " !!!

Olive 10/08/2008 22:34

@Charlotte, oui j'espére que le 10 novembre va tourner à la révolution!Marre de cette escroc au pouvoir.

pas perdus 10/08/2008 18:32

Oui, c'est plus facile de s'attquer aux victimes du système qu'aux puissants... Loi de la jungle.