Strasbourg, effondrement de faux plafonds au Parlement européen

Publié le par Rébus


 L'immobilier est en crise et en plus, ma bonnne dame, tous ces beaux bâtiments modernes, ils font rien qu'à tomber tout seul. C'est plus ce que c'était.

 En même temps, le rôle du Parlemeent de Strasbourg n'a jamais été (pour moi en tout cas) très clair. Doublon clair avec Bruxelles, vrai centre du pouvoir. Strasbourg, c'est là où siègent (rarement) les députés. Les bâtiments ont une quinzaine d'année, et c'est déjà l'effondrement. Faut-il  y voir un symbole ?

 Tentant en tout cas. Je sais pas pourquoi mais quand j'ai lu cette nouvelle, j'ai songé au Silence des Agneaux (on a la culture qu'on peut) et à cette déclaration d'Hannibal Lecter à Clarice Starling au sujet de Dieu "Dieu a un curieux sens de l'humour, agent Starling. La semaine dernière, au Texas, il a balancé le toit d'une de ses églises sur 217 de ses fidèles qui le priaient".

 Remplacez Dieu par Europe, et ça marche aussi, mais c'est mon côté "affreux noniste" à tendance xéno réac comme on dirait chez July.

  Sinon, pour rester dans le domaine du bâtiment, le FN, tout au moins son siège se fait racheter par des chinois. Où va le monde, ma bonne Lucette ?

Commenter cet article

sixtine 14/08/2008 20:58

La mauvaise nouvelle : Tout fout le camp !La bonne nouvelle : si tout fout le camp...pourquoi pas lui ? Pourquoi pas !

pas perdus 14/08/2008 18:52

le plafond est tombé trop tard de quelques semaines... Il n'aurait pas pu tomber quand Sarko y a prononcé un de ses discours ?

Olive 14/08/2008 09:11

L'immobilier se casse la gueule !!! même chez gouvernant !!!Dommage il y avait pas Sarko dessous !!!