RSA : Guéant évoque de possibles amendements

Publié le par Rébus


 La meute UMP n'arrêtant pas d'aboyer au sujet du financement du RSA, l'éminence grise de Sarkozy, Guéant (c'est à dire le véritable Premier Ministre) a du lui même monter au créneau.

 Oyez oyez, braves députés qui ne voulez pas spolier la "France qui se lève tôt" pour "financer des parasites", selon ( à peu près) les termes fleuris des Luca et autres, l'Élysée est ouvert aux amendements.

 Ce benêt de Hirsch a cru son projet définitivement pérénisé, hum, le financement est encore loin d'être certain.

 D'amendements en amendements, d'une dérogation l'autre, le RSA finira par être totalement détricoté par la droite dure.

 Il n'en restera qu'une chose, et c'est son but premier et principal pour nos libéraux de chocs, la fin du RMI et l'introduction d'un sous prolétariat.

 Pendant ce temps, Fillon annonce des mesures pour les petites retraites, essayant à nouveau de socialiser l'image de ce gouvernement. Attendons la pluie d'amendements divers, ou plus prosaiquement les décrets d'application, pour voir ce qu'il restera de ces annonces

Commenter cet article

marc d Here 11/09/2008 08:27

Toutes les améliorations au financement du RSA, dans la ligne de ce qui a été décidé( taxe sur les revenus du capital), seront les bienvenues. on peut certainement encore améliorer les choses pour faire du RSA et de son financement une réussite complète...avec un vote quasiment unanime du Parlement.

Olive 10/09/2008 18:14

Sans parler de la face cachée du RSA, car la taxe effective le 1er janvier 2009 mais seulement le premier juillet pour le toucher, donc pendant 6 mois dans la poche du gouvernement.