Un député allemand fait fermer Wikipédia

Publié le par Rébus


 La censure sur le Net n'est pas un enjeu uniquement français ou une passion résevé à nos sarkozystes. La preuve par l'exemple avec une affaire de censure qui se déroule en Allemagne.

 Un député allemand, membre de "Die Linke" n'a pas apprécié de voir son passé étalé dans la notice résevé à sa biographie par le wikipédia allemand.

 Il est vrai que c'est toujours quelque peu délicat de voir révéler un passé d'ex agent de la Stasi (titre qui a semblé le plus accrocheur pour le Monde). Notre député allemand a donc obtenu une injonction de la justice d'outre rhin et obtenu une fermeture provisoire du site incriminé. Fermeture obtenue jusqu'à ce que les mentions encombrantes soient nettoyées, balayées sous le tapis.

 Généreux, notre député a renoncé à ses poursuites, une fois l'histoire réécrite (pourquoi je pense aux retouches photos sous Staline, moi ?).

 D'après l'article du Monde, il y avait également des allégations sur sa vie sexuelle, qui, après tout, ne regarde que lui. Le truc idiot dans tout ça, c'est que  ce député a attiré à nouveau les projecteurs sur lui, alors que ce passé délicat avait déjà été révélé en 2005, avant son élection.

 À quoi bon entamer une bataille contre des informations déjà connues, quel intérêt ? Informer par le biais du boucan fait autour les électeurs qui auraient dormi durant la précédente élection ?

 Ça permettra aux droites européennes de parler du vrai visage de la gauche( j'en entends déjà certains, hein, Karoutchi), ou de l'ultra gauche selon le nouveau vocable ayant cours en France , pour couper court à tout débat. On pourra se renvoyer gaiement qui un passé extrême droitisant voir nazi pour les plus vieux, des flirts de jeunesse avec l'extrême gauche pour les baby boomers grisonnants.

 En attendant, là où tout le monde semble tomber d'accord c'est sur l'intérêt commun à tout  pouvoir en place de contrôler Internet

Commenter cet article

pas perdus 18/11/2008 17:44

l'arroseur arrosé... Il est vrai que les bios avec l'orientation sexuelle, ça craint...

Olive 18/11/2008 11:42

Honteux, si il est pas fier de son passé, il avait qu'à y réfléchir avant, inadimissible cette censure sur demande de gens du pouvoir !!!Nous nos passé nous reste comme les casiers judiciaires, il y a 2 justices dans ce monde !!!