Contre la réforme des IUT

Publié le par Rébus


 Billet faisant suite  à un mail émanant des étudants de l'IUT de Castres, inquiets pour leur avenir hypothéqué par les idées fumeuses de Pécresse,  cet appel a déjà été relayé ici ou , mais si ça peut être utile, je me joints avec plaisir à cette chaîne


Aidez-nous, sauvons les IUT de France !!
étudiant iut Castres
Pour que 116 IUT ne disparaissent pas !!

Nous voulons vous faire part de nos inquiétudes face à la loi Pécresse.

Actuellement les budgets universitaires sont gérés par l'Etat qui les redistribuent équitablement. MAIS, dès le 1er Janvier 2009, se seront les Universités qui disposeront de ce pouvoir de répartition.
Elles pourront ainsi privilégier les IUT les plus productifs, ce qui entraînera la MORT des petites structures.

De plus, ce diplôme national (le DUT) ne sera plus reconnu comme tel. Suivant le budget alloué à l'IUT, les conditions de succès seront différentes et le DUT sera soit valorisé soit déprécié. Ce qui pourra entraîner, par la suite, des disparités lors des embauches de ces étudiants.

C'est pourquoi nous vous sollicitons afin d'aider les étudiants dans cette action en faisant passer le message au plus grand nombre possible.

Pour nous soutenir sachez qu'il existe une pétition en ligne :

http://iut-fr.net/petitions/

Et un skyblog, donc n'hésitez pas à nous laisser un commentaire :

http://iutendetresse.skyrock.com/


En vous remerciant par avance du soutient considérable que vous allez apporter à notre cause.

Les étudiants de l'IUT de CASTRES (Tarn).

Commenter cet article

djerari rachid 11/12/2008 11:23

Sous commandant Darcos, Avec ses méthodes guerrières masquées sous un air de premier de la classe, le ministre de l’Éducation Xavier Darcos a fini par obtenir ce qu’il mérite. Partout, en métropole comme dans les Dom, on s’organise, occupe des écoles, pétitionne, en appelle à la désobéissance. Une résistance qui regroupe aussi bien les syndicats d’enseignants, les syndicats lycéens et étudiants que les parents d’élèves. Preuve qu’il ne s’agit pas d’un mouvement corporatiste comme aiment à le dire ceux qui prennent des mesures sans concertation et s’étonnent ensuite des réactions négatives. Je ne suis pas un spécialiste de l’Éducation. Comme beaucoup de Français je suppose, je n’ai jamais rien compris aux réformes de l’enseignement. Mais pour une fois, les choses me semblent claires. La réforme promise par le ministre de l’Éducation s’apparente plus à une opération de guérilla qu’à une volonté de rénover un édifice jugé poussiéreux. Ainsi, après avoir supprimé 11 200 postes en 2008, Xavier Darcos prévoit de supprimer 13 500 postes en 2009. Au risque de paraître naïf, je me pose une question. Soit tous ces enseignants étaient inutiles, et on peut s’étonner que des gouvernements successifs (de gauche comme de droite) aient pu les payer à glander. Soit ils étaient utiles et on s’explique mal que l’on puisse brutalement se passer de leurs services, même si l’on invoque ici ou là une diminution des effectifs d’élèves. Ce n’est pas tout, 3 000 postes de maîtres spécialisés dans l’aide aux élèves en difficulté, les bien nommés Rased, sont menacés d’être rasés ! À tout cela, il faudrait ajouter les propos désobligeants tenus par Darcos sur les enseignants de maternelle uniquement occupés d‘après lui, à faire faire des siestes et changer les couches ; les grands coups de ciseaux dans les sciences économiques et sociales ! Bref, on comprend que les professeurs et les parents d’élèves jugent alarmantes les méthodes de Jivaro du sous-commandant Darcos.

Ant. 07/12/2008 17:56

Merci pour le lien. La lutte continue !

pas perdus 05/12/2008 18:13

La concurrence entre IUT... J'imagine les présidents de fac délaisser les iut qui ne seront pas soutenus par les entreprises... "vous ne rapporterez rien, changez les programmes..."

Eric Bloggeur Citoyen 05/12/2008 16:27

Ils détruisent tous ... Se sont des criminels !BésitosEric

Olive 05/12/2008 14:45

Quel honte depuis qu'on le dit que ce gouvernement va tout détruire !!!De tout façon Sarko veut une éducation privée.Le plan de relance pourquoi pas mais si c'est comme pour avoir sauver les banques et que ces derniéres n'aide pas leur client ça sert à rien et là pareil si les constructeurs continue le chomage technique et la délocalisation son plan sert à rien.Rébus tu as un nouvel ami, le prétorien !