Chaîne livresque

Publié le par Rébus


  Avec un temps de retard, je réponds donc à la chaîne livresque pour laquelle j'ai été tagué. Doublement taggué même, au départ par Stef, suivi de Nicolas. Pour respecter les usages, je précise que cette chaîne a été initiée par le baron de Senquisse.

 Bon, on se jette à l'eau.

 1. Quel est le dernier livre que vous avez acheté ET terminé ?

 Habituellement gros acheteur et lecteur, j'ai surtout fréquenté les bibliothèques ces derniers temps. Pour le dernier livre acheté et terminé, j'hésite donc entre Lunar Park de Brett Easton Ellis et  1983 de David Peace (tous 2 achetés longtemps -1 à 2 ans après leur parution initiale). Ayant parlé de Lunar Park ici, je vais donc parler de 1983.
 
 1983 est le dernier volet d'une tétralogie, pendant anglais du quatuor de Los Angeles d'Ellroy. La forme d'écriture de Peace évoque d'ailleurs le Ellroy de White Jazz, avec passages d'un personnage à l'autre, dialogues, pensées, sauts incessants entre présent et passé. Peut être dur à suivre mais magnifiquement écrit.

 Ce livre chronique sur fonds de police corrompue et de réouverture d'enquête la désepérance anglaise du début des années 80 et  la marche triompĥale -et nauséabonde, suffit de lire les retranscriptions de ces discours - de Margaret Thatcher. La réouverture d'une enquête pemet de retrouver les survivants des 3 précédents romans, centrés sur l'Éventreur du Yorkshire et surtout évocation magistrale de la crise  anglaise des seventies. Petit conseil, lisez l'intégrale de cette tétralogie, vous ne le regretterez pas (vous pourrez même comparer à des mécanismes à l'oeuvre en France depuis quelques temps).

 2. Quel est le livre que vous êtes en train de lire ? Qu'en pensez vous pour l'instant ? Quelle est la phrase qui se trouve à la ligne 13 de la page 42 ?

 Actuellement, je suis en train de lire "Les Intrus" de Michael Marshall, dont j'avais auparavant particulièrement apprécié "Les Hommes de Paille" (un peu moins les deux romans faisant office de suite).
 L'intrigue est celle d'un polar très classique, servi par une écriture efficace, ou un policier devenu auteur se voit contacter par un ex ami de lycée , perdu de vue depuis plus de 20 ans, pour intervenir dans un affaire? Refus poli mais ferme du dit ex flic, Jack Whalden, qui se retrouve bientôt confronté à la disparition de sa femme et voit son monde s'écrouler petit à petit. Et, cela a certainement un rapport avec ce bon vieux pote de lycée.

 Ligne 13, page 42 :"Mais, à présent, elle allait devoir jouer sur l'effet de surprise, en pariant que l'homme ne s'attende plus à ce qu'elle se sauve puisqu'elle ne l'avait pas fait plutôt."

 3. Choisissez un de vos livres favoris. Quel est-il ? Pourquoi fait-il partie de vos favoris ? Quelle est la dernière phrase qui se trouve à la page 65 ?

 Livres favoris ? Hum, ça pourrait être n'importe quel Bukowski ou Fante, par exemple et bien d'autres. Très dur de distinguer un livre en particulier dans ceux que l'on apprécie le plus. Je vais donc faire avec ceux qui sont disponibles imédiatement, un "Inspecteur Rébus" de Ian Rankin.  Rankin fait partie de mes auteurs favoris , pour l'atmosphère de ses romans (s'apercevoir que l'on est plus familiarisé à New York qu'à Edinburgh, ça fait réfléchir sur le conditionnement), son portrait de l'Écosse ou/et de la société britannique, ainsi que Rébus, son personnage principal (sans parler du style de l'auteur).

 L'ombre du tueur (ni le dernier ni même mon préféré, mais le seul chez moi en ce moment), dernière phrase page 65 :
 "Pourtant, il avait la Black Bush et un sac de CD, des tee-shirts qu'il ne porterait pas, un poster de quatre mômes avec de l'acnée en gros plan."

 4. Quel est le dernier livre que vous avez lu et pas vraiment aimé et pourquoi ?


 Moi, Charlotte Simmons
, de Tom Wolfe. Pas que je n'ai pas aimé ce livre, la patte de Wolfe est toujours là, efficace. Simplement, il sombre dans la facilité. Sa vision des campus américains, lieu d'inculture revendiquée mais dissimulée sous des tonnes d'hypocrisie,  ,temple du savoir transformé en lupanar pour future élite dégénérée, bon, ça n'a rien de nouveau, c'est déjà lu,  ça sonne genre c'était mieux avant et surtout, une oie blanche telle que Charlotte Simmons, ça ne doit plus courir les rues de nos jours.

 Alors, sans détester le livre, j'ai trouv é que Wolfe cédait à la facilité

  5. Quels sont les 5 bloggers à qui vous passez le relais et pourquoi ?

 Eric, pour qu'il oublie Bockel

 Contemplatif, qui fut mon collègue sur Sarkostique et qui bloggue depuis peu.

 Tendre Poison
, dont je suis le blog depuis un bout de temps et que je sais amatrice de livres

 Gertrude, bloggueuse surrréaliste

 Etiam Rides, découvert récemment et dont j'apprécie le blog.

 Ps : pour les non nominés aujourd'hui, ne soufflez pas de soulagement trop rapidement, je dois répondre à une autre chaîne, tout le monde peut y passer.

Commenter cet article

Emile Zona 04/01/2009 02:35

Grace à vous ou à cause de vous, je me suis livré à ce petit jeu.Bonjour chez vous

Gertrude 28/12/2008 15:36

Merci Rébus pour tes choix!et tant que tu veux pour faire des échanges de bouquins;c'est parti!

pas perdus 27/12/2008 20:12

Je vois qu'on a des goûts communs : bett easton ellis,ellroy, bukowski, fante..Je crois que je vais m'attaquer à David Peace...

ERIC Bloggeur Citoyen 27/12/2008 18:20

Salut Rébus, A chaque fois que je vois le mot ... chaîne ... en lisant l'article, je dis ouf à la fin ... sauf cette aujourd'hui ... arghhh !A part ça ???Tu as de belles lectures.Bésitos.EricPS : D'habitude ... il ne faut pas prevenir par mail, les copines et les copains qui vont devoir trimer ???Heureusement que je lis les articles que je commente.

Rébus 27/12/2008 00:40

merci Olive.Jean, la chaine livreque, ça aplusieurs buts, passer le temps, nourrir le blog en période creuse et citer les blogs que l'on aime bien, les faire découvrir à d'autres et même mieux connaitre les collègues