Julien Coupat en prison (bonne année, MAM)

Publié le par Rébus


 Devant la menace anarcho autonome qui monte (d'où on ne sait), la justice française est droite dans ses bottes, le bandeau fermement vissé sur les yeux et le bâton prêt à frapper.

 Certains naîfs s'attendaient-ils à ce que Julien Coupat soit libéré, considérant le vide abyssal de son dossier ? Hey, vous n'y pensez pas. Posséder un exemplaire de "L'insurrection qui vient", pour Michèle Alliot Marie et ses troupes, c'est la preuve absolue de la dangerosité de l'individu et du fait qu'il fomentait divers complots, le p'tit salopiot.

 Alors n'attendez pas de la justice française qu'elle réfute une certitude ministérielle. Non, la cour d'appel de Paris a benoitement suivi le parquet qui lui était fort affairé à plaire au pouvoir et refusait la mise en liberté de ce dangereux individu, symbole de l'anarcho gaucho autonome, mangeur d'enfants, couteau entre les dents et démolisseur de caténaire.

 Pas un banal chasseur bourré, miro ou maladroit qui aurait confondu l'alimentation du TGV avec un sanglier perché, ah non, ça , passe encore, mais de la graine de terroriste.

 La chienlit, c'est pas ici. Alors, Coupat reste en prison, ainsi que sa compagne. Tous ses "complices" ont été libérés, le dossier est vide, et des groupuscules allemands se prétendent les auteurs des troubles ferroviaires. Rien à foutre, en taule, en taule, non lais.

 La présomption d'innocence, c'est quoi ça ? Une espèce de siège ? En tout cas, on s'assoit dessus.

 Alors, je ne sais pas s'il ya une insurrection qui veint mais ce qui est en train d'arriver, c'est l'installation d'un pouvoir à tendance totalitaire, ne souffrant pas la moindre remise en cause, confis de certitude et expédiant dans les geôles de l'ex république selon son bon vouloir.

 Ah qu'il est beau le pays des Droits de l'Homme sous l'ère Sarko

Commenter cet article

aliciabx 29/12/2008 21:57

Sincèrement, j'espère qu'ils ne se trompent pas car là, ils seraient allés vraiment trop loin...

Contemplatif 29/12/2008 20:35

Oui Rébus, la France est bien l'ex pays des droits de l'homme. Aujourd'hui, c'est plus le pays des droits de l'homme d'affaires. Affaires troubles, corruption, copinage au sommet de l'état... Pour les autres, c'est le droit d'aller en prison de manière arbitraire, de servir de paillasson, de crever dans la rue ou de voyager en charter pieds et poings liés...

Rébus 28/12/2008 15:19

Nicolas, Obs, merci pour les liens

obs 28/12/2008 15:09

Revue de pressehttp://ctx-n-flrs.zikforum.com/ici-on-discute-de-tout-et-de-rien-f2/cellule-invisible-revue-de-presse-t5437.htm

Nicolas J 28/12/2008 07:47

http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=article&id=60&Itemid=38