Hamon, Dieudonné et Faurisson

Publié le par Rébus


 Les nouveaux trois mousquetaires, les lointains descendants des Marx Brothers, des 3 Stooges à la française, ou juste des charlots en mal de couverture médiatique ?

 Commençons par Benoît Hamon, un petit monsieur qui a, ces temps ci, un avis sur tout. Il dénigre à l'occasion, et c'est rapporté avec délectation par le Figaro, les ségolènistes de son parti. Ces derniers se mettent à pousser des cris d'orfraies, et le nom d'Hamon (comme ici d'ailleurs) fleurit dans les journaux et sur le net.

 Que ces piteuses déclarations déchirent un peu plus un parti guère flambard, finalement quel intérêt ? Le truc, c'est qu'on parle du petit Benoit, qui a bien reternu la leçon du petit Nicolas, l'important, c'est de faire parler de soi, d'occuper le terrain.

 La poussière pas encore retombée, notre nouveau Narcisse repart en quête de combats médiatiques. Ça tombe bien, une autre bête médiatique vient de ressurgir.

 Dieudonné nous avait déjà fait le coup du copinage, puis du parrainage avec Le Pen, cette fois, il fallait faire encore plus fort.

 Du coup, on invite le négationniste Faurisson, et le cirque médiatique s'emballe. gageons que c'est exactement l'effet recherché par Dieudonné, qui obtient donc ainsi la publicité voulue.

 Hamon, que l'on n'entend guère sur les SDF qui meurent avec la vague de froid actuelle, de même qu'on a du mal à trouver des traces d'une opposition efficace à Sarko et ses projets s'invite au bal des "outrés sur commande" et nous sort cette formule "Dieudonné, faussaire de l'humour".

Jolie formule, mais s'agissant de Dieudonné, je pense qu'ilm vaudrait mieux l'ignorer, c'est le pire que l'on puiise faire avec les provocations de ce genre. Un traitemeent que l'on devrait également appliquer aux diverses sorties d'Éric Zemmour d'ailleurs.

 Pour parachever le truc, la justice s'invite dans l'affaire, ça permettra à Dieudonné de jouer les martyrs de la liberté d'expression. Quant à Faurisson, plutio que de déclarer ses ouvrages illicites ou autres, le mieux est de les démonter arguments  par arguments. La vérité historique n'est pas décrétable par la loi. Faurisson est un révisionniste, inutile d'en faire un symbole (trop tentant après pour le moindre nazillon de jouer les martyrs, les victimes d'une "histoire officielle")

Commenter cet article

curieux 19/01/2009 18:39

DIEUDO defend une cause juste , enormement  de gens de tout bord  son d accord avec lui mais n ose pas le dire. Il na rien contre les juifs ,le sionisme est l ennemi de l humanite . J ai trouve ces images  sur le net ...no commenthttp://perso.wanadoo.fr/narjess.fatima/images/group.jpghttp://perso.wanadoo.fr/narjess.fatima/images/May%201987%20-%20Israeli%20Independence%20Day.jpghttp://perso.wanadoo.fr/narjess.fatima/images/Demonstrators%20burn%20the%20Israeli%20Flag.jpg

Geopolis 07/01/2009 15:41

Juste une petite rectification.Faurisson n'est pas révisionniste mais négationniste. Pour ma part, j'apprécie beaucoup Dieudonné pour son talent d'humoriste. Son sketch chez Fogiel et ses propos qui ont suivi ne m'ayant pas choqué outre mesure ( d'autres ont fait plus violent à d'autre époque ), en revanche j'avoue ne pas comprendre l'invitation de Faurisson sur scène.NO COMMENTGéopolis

Rébus 30/12/2008 22:49

Ah ouais quand même, disparition des européens, dogme de la shoah, y a du lourd là

Robert 30/12/2008 22:38

Robert Faurisson n’est pas négationiste mais révisioniste, la différence est très importante.
Tout ce qui se passe aujourd’hui, désinformation, propagande mondialiste, destruction des identitées nationales, idéologie du métissage (même forcé comme l’a dit le nain de l’élysée) etc… mais surtout la suppression de la liberté d’expression, fondamentale , à pour origine le dogme de la shoah et l’impossibilité de formuler la moindre critique concernant tout ce qui touche de près ou de loin aux juifs.
Ce qu’a fait Dieudonné, c’est à dire réclamer le droit à la liberté d’expression et le droit à la recherche historique, personne en France n’a aujourd’hui le courage de le faire.
Son action est plus que respectable
Mais lui et ses proches courent désormais un grave danger.

François 30/12/2008 22:26

Dieudonné est indéniablement un personnage courageux. Il y a du chevaleresque dans son parcours. Renoncer au fric, à la gloire et devenir un « ennemi public » pour ses idées, quelles qu’elles soient, force le respect.

Mais ne confondons pas respect et aveuglement.

Les idées de Dieudonné ne sont pas les nôtres. Sorti de la question du sionisme, les pensées de Dieudo ne sont en rien différentes de celles du « système » : il est antisioniste pour les mêmes raisons que les laïcards de gauche comme Val et Fourest sont “islamophobes”. Le sionisme pour les uns, l’Islam pour les autres, sont autant de freins à l’utopie d’une société multiraciale sans frontières à laquelle ils rêvent tous à l’instar des tenants du système.

Bref, ils sont favorables à tout ce que nous combattons.

Et à trop s’intéresser aux génocides des autres, on en oublierait que si un peuple est menacé de disparition aujourd’hui, ce sont bien les européens. Et cela ne préoccupe pas grand monde.