Chômage partiel, le texte qui passe en loucedé

Publié le par Rébus


 Ils sont décidément très forts nos dirigeants, enfin, ils ont surtout tout compris dans l'art de l'escamotage. Pendant qu'on commente  les bafouillements du lobbyiste Lefebvre face à Bourdin ou la dernière marie antoinetterie de Lagarde, hop, eux nous font passer subrepticement de ces petits textes qui, s'ils passent inaperçus au départ, n'en sont pas moins redoutables.

 Les 3 Mousquetaires signataires de ce truc instaurant le "travailler moins et gagner moins" selon Rue 89, sont l'ex nageuse aux neurones rongés par le chlore Chrtistine Lagarde, Éric "Droopy" Woerth et le premier de la classe Laurent Wauquierz.

 Rien qu'en lisant les noms, on flaire l'embrouille et, ben oui, il y en a une. Grosso modo, l'extension du chomage partiel sera faite au bénéfice des entreprises et compensée financièrement par toi, cochon de contribuable, et toi (le même des fois) actuel tavailleur mais menacé de partielitude. On t'affole en te promettant le chômage total, mais bon prince, ton Medef t'accorde le chômage partiel.

 Ouf, tu soupires de joie et de soulagement, heuruex d'avoir voté pour ton Nico qu'il a tout compris. Ben oui, mieux vaut être un poil moins travailleur que tout à fait chômeur, hein, Mame Chabot ? Sauf que, Gontrand (oui, aujourd'hui, j'ai envie de t'appeler Gontrand) avant de remercier Mame parisot de sa bienheureuse clémence envers nous autres les "d'en bas", comme on dit chez Jacques Vabre, t'a t'on expliqué que le mécanisme se fera un poil à tes frais.

 Que c'est toi, Gérard, euh, non , Gontrand, je m'égare, qui  casquera les dividendes qui font le poil luisant à l'actionnaire  et qui, pour couronner le tout, tout en disant merci, se trouvera un tantinet plus flexible, ce qui est toujours bon, pour l'aménagement du tems de travail dans ta boîte.

 On t'avait promis le "travailler plus pour gagner plus", au final, tu travailleras, enfin si tu travailles, moins mais à tes propres frais, directement ou indirectement. Alors, Gontrand, heureux ?

Commenter cet article

Rébus 07/01/2009 22:13

Pas de souci pour la chaine, Etiam, y a pas d'urgence (idem, Eric)

pas perdus 07/01/2009 20:43

On n'entend guère le PS sur cette question... L'UMP est pro pour faire diversion.

Olive 07/01/2009 19:28

Donc encore une fois on va encore payer, et là pour travailler euh pour être embauché va peut être falloir aussi donner du pognon au patron.Tiens en plus on va encore prêter aux banques pour qu'elles puissent nous prêter à un taux de 8%.Vive Sarko !!!

Charlotte 07/01/2009 17:32

Bof, on n'est plus à ça près, s'en fou le sarkotoy, avec ses gesticulations au Moyen Orient, va reprendre 2 ou 3 pts dans les sondages, même la Aubry a trouvé ça très bien alors ! si le PS approuve .......

la République du peuple 07/01/2009 15:42

Sarko sait bien ce qu'il fait , va ! .. Mais en soi, c'est pas nouveau, il s'est servi d'un principe existant depuis belle lurette, ( et quand une brèche est ouverte , bon !..)  il augmente  le contingent d'heures... et çà risque que les entreprises s'en servent surtout comme outil de flexibilité , et non pas en seul cas de conjonture mauvaise...Du travailler plus , on passe au travailler moins...Ce qui aurait été plus juste , tout en évitant les effets pervers cités ci dessus,  c'est donner un bon coup de pied dans la fourmilière , changer tout le principe à savoir  financer çà par les bénéf des entreprises , comme propose Mélanchon en effet .. mais on a voulu le petit, on l'a ! ..C'est que çà passe en douce les lois ou décrets en ce moment !  la 1/2 part enlevée aux parents isolés ayant élevé des enfants , çà contribuera a financer ! ..et pendant ce temps les actionnaires continueront de toucher leurs dividendes .. la crise , pas connaitre !