Obama et...les restes de l'actualité

Publié le par Rébus


 Juan le rapelle, aujourd'hui, l'actualité a un visage, celui de Barack Obama. Il est omniprésent, sa femme également, ce qui déjà nous intéresse moins et ,de plus, allons y du couplet ronchon que l'on  pourra qualifier de franchouillard mais j'assume, je ne savais pas que nous étions américains.

Alors, la symbolique de l'arrivée au pouvoir d'Obama, je la comprends; et je lui accorde au moins le mérite d'avoir viré Bush, il était plus que temps. Pour Sarkophage, son autre mérite sera d'éclipser notre nanoprésident, une bonne chose également.

 Pour le reste, je jugerai Obama sur ses actes et leurs conséquences. Veux pas jouer les Cassandre, mais ne rêvez pas au Messie (en athée que je suis c'est impossible), Obama sera un président américain avant tout. C'est logique, c'est son titre, sa fonction, le monde ne changera pas au prétexte que ce dernier est jeune, métis, noir diront certains, ben père noir, mère blanche, les américains le classent peut être automatiquement noir, en français, cette filiation se dit métis. La symbolique d'Obama est forte, que ses actes le soient et je conviendrai qu'il est un vrai président et non un pur produit médiatiquement casté selon l'air du temps et, très franchement, ça me ferait plaisir d'admettre que j'ai été trop cynique.

Pour les petites joyeusetés quotidiennes en France, Mérachlor nous parle de Christine l'Hagarde (non, ce n 'est pas une faute d'orthographe) bien embêtée qu'elle est par l'explosion des déficits, qui rendent Woerth encore plus dépressif que d'habitude, et surtout par le fait que son hypothèse de croissance (déjà très basse) se fait retoquer par Bruxelles.

 L'anecdote du jour, lue chez NicolasJ, c'est cet automobiliste prunalisé pour clopage en mode driving. On ne peut rien faire contre les attaques aux personnes mais il faut montrer que la force pandoresque sert à quelque chose.

 La Fleur revient lui aussi sur la relation Obama/Sarkozy (enfin, elle n'existe que dans la tête de ce dernier). Chez Peuple, on cause Michael Moore et Obama et Stef nous précise, le fourbe, que les Français préfèrent Obama à Sarkozy, bref , comme le souligne Gael, c'est l'Obamite aigue.

 Ceci dit, il n'y a pas que Stef qui attaque perfidement le nano, CC précise que lui aussi attire les foules, voir le dernier Sarko tour ou il a vu Vesoul, Orléans, Nîmes, des flics, des flics

Commenter cet article

ER 26/01/2009 16:11

L’Obamania délirante de ces derniers jours a eu le mérite de clarifier définitivement la situation.
En préambule nous avons eu droit aux manifestations des hyènes musulmanes qui ont par leurs slogans souillés nos rues, le tout avec la complicité active des nouveaux crétins utiles de la gauche trotskyste et communiste crasseuse et frustrée.

Dans l’indifférence si ce n’est l’assentiment de nos pseudos autorités cette racaille levantine et haineuse a pu à loisir entre deux sourates du coran crier « à mort Israel » « à mort les sionistes » et brandir haut le drapeau des nazislamistes du Hamas. Qu’a fait le pouvoir corrompu si prompt à combattre le patriote ulcéré par l’état de déliquescence du pays ? RIEN !!! Qui ne dit mot consent et approuve.

C’était un premier signe de la dérive communautariste et racialiste de la nomenklatura, elle a été confirmée avec les commentaires unanimes saluant l’accession au pouvoir de Barak Hussein Obama..

Pourquoi mérite-t-il de telles louanges, a-t-il montré des qualités d’homme d’état exceptionnelles, a-t-il transformé le monde ? Pour l’instant son seul fait d’armes est d’avoir été élu comme d’autres avant lui et il a tout à prouver, ne venant que prendre ses fonctions.

Sa seule et unique qualité qui fait se pâmer la bobocratie c’est la couleur de sa peau…. Curieuse conception des choses au pays des droits de l’homme mais significative de l’idéologie en cours.

Cet événement a ouvert les appétits des éternels prébendiers et auto proclamés représentants des « minorités visibles ». Aidés en cela par le farfadet élyséen qui a un point commun avec eux, la détestation de la France éternelle de son histoire et de son peuple historique.

Ainsi le nouveau commissaire politique à la diversité ou plutôt SS-Obergruppenfuher le c qui se déclare totalement algérien Yazid Sabeg vient-il d’exiger avec arrogance et insolence des mesures raciales en faveur de ses protégés.

Il n’hésite pas à faire un tri écœurant entre les pauvres en déclarant : « les pauvres, les exclus sont essentiellement, massivement des minorités »..

Pour lui il y a les bons pauvres et les autres qui peuvent crever mais qui n’ont qu’un défaut : être français de souche européenne. Ces propos ségrégationnistes et méprisables sont tenus tranquillement avec l’approbation implicite de la canaille Umps.

Mais il a fait mieux, aidé en cela par une fondation créée par le grand patronat, l’Institut Montaigne, décidément c’est une grande tradition dans cette haute bourgeoisie de collaborer avec les occupants ; il se propose d’établir un fichier ethnique des élus au vu de leurs photographies !!

Ainsi ce bouffon veut il renouer avec les méthodes mises en place par Himmler et les SS de l’Ahnenerbe pour sélectionner et classifier les gens. En 2009 en Francarabia on peut tranquillement et impunément débiter de telles énormités car ce n’est pas de l’inconscience mais bien une volonté politique délibérée. Le seul conseil que l’on peut donner à ce sinistre trublion c’est de partir en Algérie prodiguer ses avis à son ami proxénète tueur de français et de kabyles Bouteflika.

Ce racisme ne se cache même plus il s’affiche avec la bonne conscience du tortionnaire nazillon. Au moins les choses sont claires désormais, pour le pouvoir en place il faut éliminer le peuple français.

juliette De La Forest 24/01/2009 18:18

bien contente que obama soit elu, en tant que visionnaire je peux affirmée qu'il mettra le temps qu'il faudra mais qu'il fera son travail. qu'importe qu'il soit noir ou blanc, nous avons tous du sang rouge qui coule dans nos veines.il faudrais que le président en face son profit, car avec sarko nous allons tout droit a l'anarchie

Jean 23/01/2009 20:29

Ecoutez, vos déversements de bons sentiments sur les bontés et les bons côtés de la puissance américaine me paraissent bien naifs.Vous oubliez la bévue de la guerre en Irak, ou la plus grande démocratie du monde envahie un pays sur des preuves inventées de toute piéces; le résultat avoisine les 800 000 morts (je crois même qu'il a dépassé le million, mais c'est vrai qu'on est pas à 100 000 prés, arrivé à ce stade de cynisme !!!).Il vous faut combien d'autre cadavres pour que vous redescendiez sur terre ???Votre problème à vous, c'est que justement vous révez trop, et ignorez l'etat réel dans lequel est la planète.Obama qu'il soit blanc, noir, ou orange doit se bouger le cul pour redresser la barre.

Most 23/01/2009 01:39

Idem que "Sixtine" :Mes propos ont peut etre été maladroit et mal exprimé dans ces quelques lignes...Je reformule :1) Je salue le peuple Américain d'avoir voté massivement contre les républicains et ainsi redoré le blason de cette nation en allant vers plus de social et plus d'écologie.2) Je les remercie d'avoir enfin compris et sanctionné l'administration Bush.3) Voté democrate n'a rien à voir avec la gauche européene dans le detail mais dans les grosses lignes. Si l'on exclut le modéle économique on s'en approche, un peu plus quand méme, que du coté républicain.4) Il y'a des états racistes aux états-unis. Il y'a aussi des regions / villes racistes en France. La connerie est internationale. Tout cela entraine la création de milices nazillones. dans le "paca",en alsace et sur paris tu trouveras les jeunesses identitaires qui sont bien de chez nous...plus dangereux que la "bande à Coupat".5) Il n'est pas question de copier le modéle Américain sauf peut etre en reproduisant la derniére investiture et l'espoir qu'il représente en rassemblant plutôt qu'en divisant.6) Mélenchon, Aubry et "la folle" n'ont apparement pas compris le modéle socialiste en créant la division plutôt que l'unité. Ils peuvent toujours se rabattre sur un cours accéléré avec une ébauche du marxisme dans les stroumpfs.7) Le réve américain n'existe pas mais le réve tout court n'existe méme pas chez nous. Soyons heureux qu'ils révent encore eux. On reproduit le modéle "Bush" avec Sarkozy. On ne fait pas naitre l'espoir chez nous mais plutôt la peur et les echecs.

sixtine 22/01/2009 17:22

Je précise ou modifie mon commentaire, peut-être assez maladroit...Ce qui nous vient d'Amérique n'est pas tout bon ou tout mauvais...je ne compare pas deux cultures si différentes et je n'envie pas les Américains d'être ce qu'ils sont...quant à les copier, non, certes  !Ce pays a eu la chance de tourner son regard dans une nouvelle direction et de s'accrocher à l'idée, l'espoir, que quelque chose pouvait changer grâce à cet homme...Qui n'est qu'un homme, mais qui a eu le talent de rassembler et qui semble sincère...Nous, Français, pouvons nous en faire autant ?