Les ch'tis devraient appeler SOS Racisme ou le MRAP à la rescousse

Publié le par Rébus

Qu'elle est belle notre justice française, elle, qui, non contente de garder en taule des innocents comme Coupat, refuse également de relâcher Rouillan mais en plus se décrédibilise totalement, même en cherchant à se refaire une virginité.

Le contexte est simple, Fabrice Burgaud est jugé par ses pairs, on en profite au passage pour illustrer les thèses de Sarko le nano sur la nécessité de supprimer le juge d'instruction, homme doté de trop de pouvoirs selon le boss de l'UMP.

Burgaud, euh, celui de l'affaire d'Outreau, ben oui, lui même. Ok, le jeune juge, petit juge, comme disent certains, s'est planté gravement. Un plantage qui illustre bien les problêms d'un système ou l'intime conviction (ou les pressions, voir pour Coupat) peuvent l'emporter, haut la main, sur les preuves ou l'inanité de certains témoignages.

Burgaud s'est planté. De plus,il avait le malheur d'être jeune et inexpérimenté, il est le parfait bouc émissaire. Ainsi, ce parquet, qui, ne l'oublions pas, l'avait soutenu envers et contre tout, peut maintenant tranquillement exiger sa tête. manière efficace pour lui (le parquet) de se blanchir de tout ce cirque.

Aussi antipathique et sur de son bon droit qu'ait pu apparaitre Burgaud, il ne peut  être le seul responsable de ce fiasco judiciaire. Politiques, médias divers ainsi que l'ensemble de ceux entourant, censés encadrés et aider ce juge novice ont eux aussi leur reponsabilté

La machine judiciaire s'achète une bonne conscience, comme en d'autres temps on se payait de sindulgences et tout va bien. On charge la mule (Burgaud) et le problême est réglé.

Hé non, le problême n'est pas réglé, tant cette affaire est emblêmatique de certians préjugés imprégant notre société. La preuve par ce discours magnifique d'un dénommé Didier Beauvais, haut magistrat à la Cour de Cassation.

« Nous connaissions ces soirées habituelles, à Boulogne ou à Avesnes-sur-Helpe. Des soirées-bières où on invite les voisins, on boit beaucoup, on joue aux cartes ou au jeu de l'oie, et où le gagnant peut choisir une petite fille, avec l'accord des parents ». Et si les magistrats du CSM n'avaient pas bien saisi le propos, Monsieur Didier Beauvais a livré le fond de sa pensée, éminemment scientifique. Le même : « Là-bas, ce ne sont pas des psychologues qu'il faut envoyer, mais des sociologues ou des ethnologues ».

Magnifique, non ? Alors, on peut  juger quelques supporters de foot abrutis lorsqu'ils déploient des banderolles insultantes pour les habitants du Nord, mais un haut magistrat, lui, peut franchir plein pot le mur du çon cher au Canard.

Pour rappel, le sieur Beauvais officiat en même temps que Burgaud pendant l'affaire d'Outreau...

À ce jour, on attend les réflexions indignées de Sarkozy ainsi que des anti racistes professionnels habituels, de SOS Racisme au Mrap en passant par le CRIF (parce que, ou je ne comprends plus rien, ou il s'agit bien de propos racistes, ou du moins de stéréotypes bien rances et dégueux)

Commenter cet article

la fleur 12/02/2009 12:27

ah bon, il se contente de démentir ?  Alors que ces propos ont fait l'objet d'un tollé général ? .. Qu'est ce qu'il attend pour porter plainte contre la Voix du Nord ? ..mais çà m'étonnerait que le journaliste ait inventé de toute piéces ces propos , notamment cette dernière phrase ou il est question d'ethnologues ..une espéce bizarre , dont il faut étudier les moeurs étranges ..  non mais , tu crois que le journaliste ait inventé çà ?  .. C'est bien trop grave !

Rébus 11/02/2009 23:30

Beauvais aurait démenti cespropos, j'ai du al à croire qu'un journaliste les aient inventés de toute pièce.Après que cette affaire soit instrumentalisée, ,c'est possible mais les paroles de ce type, si elle ssont vrais, sont terribles,. Tous les clichés déjà lus à l'époque d'Outreau justement et le meilleur pour la fin "ethnologues". Du style, on va disséquer une espèce étrange

la fleur 11/02/2009 22:01

et encore ceci pour votre gouverne LGBSi ce sont des faits réels, donc ayant été punis , et même accompagnés d'un traitement psychiatrique ,  je présume , pourquoi ajouter ceci , à moins que le journaliste de la VN ait encore menti sur cette phrase :* « Là-bas, ce ne sont pas des psychologues qu'il faut envoyer, mais des sociologues ou des ethnologues ». *y'en aurait -il donc encore d'autres ? ..beaucoup d'autres , ?  Là bas ? pour y conseiller l'envoi d'un tel bataillon de scientifiques ? .. il parle  bien au présent ! non ? Non c'est sans ambiguité !  Je suis du Nord, mais pas encore analphabète ! ..les mots ont un sens !

la fleur 11/02/2009 21:24

Et j'ajoute que rien que de parler de " soirées biéres ".. çà fait partie du stéréotype qu'on accole aux gens du Nord .. ah cette sacrée biére dont s'abreuvent a volonté ces abrutis ivrognes d'en haut ! .. a t-il été dans tous les foyers pour vérifier .. " ces soirées biéres ! .. çà me fait franchement rigoler !  il reprend une légende qu'il est temps de mettre à mal !  oui, on boit de la bière dans le nord , surtout au tirage , dans les cafés.. dans la journée !  mais très rarement dans les soirées après le repas du soir , qu'on appelle "souper" !  qu'on se le dise !

la fleur 11/02/2009 21:03

Et comme par hasard ... De Boulogne à Avesnes .. pour qui connait la géographie du Nord , c'est aux deux extrêmes de cette région .. comme pour englober le tout !  on ne s'y prendrait pas mieux !!! .. il était vraiment obligé de citer ces deux cas précis .. qui entre nous en lisant la rubrique des faits divers , y'en a à la pelle dans toute la France ! ouais, çà jette la suspicion, et y'en a marre !  ..