Messe mouvementée à Notre Dame de Paris

Publié le par Rébus


 Une fois n'est pas coutume, le parvis de Notre Dame de Paris était l'endroit où ça bougeait aujourd'hui. Enfin, pas de quoi se réjouir vu que cette "animation" était le résultat des éructations post abus de vin de messe du Panzer Pape, Benoit 16, chef d'une église catholique qui, si elle peine à retrouver son lustre d'antan, pense reprendre de l'influence en s'appuyant sur ses courants les plus extrêmes.

 Une distribution était prévue après la cérémonie religieuse afin de dénoncer l'absurdité et la dangerosité des propos de Benoit sur le préservatif "qui aggraverait" le problême du sida.

Geste reçu comme une provocation par des factions que l'on nous présente benoitement comme catholiques, certes, mais dont certains membres arboraient quelques couleurs styles kaki et divers colifichets paramilitaire, le genre de mode en vogue à l'extrême droite du spectre politique.

Mettez des verts, des membres du PC, des militants d'Act Up et des néo fachos face à face et qu'obtenez vous ? Ben une rixe évidemment.

Rixe débouchant sur quelques blessés (2 chez les verts) et une intervention de CRS. des CRS chargeant plus facilement habituellement, surtotu quand en face se trouve de l'étudiant ou du gauchiste.

Là, les pandores ont choisis la softitude, un petit cordon pour séparer les belligérants. Hum, certains auraient des scrupules à faire donner de la matraque sur du facho ?

Enfin, notons également le titre du Figaro qui , lui, ne parle pas de heurts violents, mais de bousculade. On a connu le Figaro plus remonté contre les violences lors de manifestations, mais là, il y a peut être comme une retenue culturelle.

Commenter cet article

Rébus 27/03/2009 13:33

Si le bobo c'est moi, t'as tout faux machin.J'aimerais bien ceci dit vu l'aisance financière qui va avec en théorie.Pour les religions, je les vomis toutes.Sur ce ce, cas to pov con

Pirre 27/03/2009 09:56

La Bobocratie a trouvé un combat à sa mesure, le préservatif et le Vatican, quel héroïsme, quelle imagination, quelle transgression, quelle audace !! !

Elle est beaucoup moins loquace lorsqu’il s’agit de dénoncer les méfaits idéologiques du coran, comme les lapidations, l’élimination des chrétiens des terres d’islam, la volonté d’exterminer les juifs, la soumission par la force. Elle est bien silencieuse alors que la racaille musulmane impose son dictat dans les grandes surfaces, dans les cités, dans les écoles en toute impunité. Non seulement elle ne combat pas l’islamisation mais elle s’en fait la complice.

Rébus 24/03/2009 15:57

La sexualité seulement dans le cadre du mariage et afin de procréer ? Mouais, un peu triste et réducteur comme vision.C'est le dogme de l'Église, soit, mais, dans le réel, les choses ne se passent pas ainsi.Lafleur, t'étais as HS, dans la mesure ou tu réponds aux trolls qui se fixent tous sur le réac en chef (qui na rien d'un prophète, marius) .Etiam, bof, comme tu le vois, ça anime un peu

Marius 24/03/2009 13:46

 Le pape n’a jamais dit que l’Eglise interdisait aux personnes contaminées par le sida (souligné par nos soins) d’utiliser un préservatif. C’est vraiment le prendre pour le dernier des imbéciles ! Ce qu’a simplement dit Benoît XVI - et qui ne fait d’ailleurs hurler que les Occidentaux - c’est que le problème du sida ne se résoudra pas uniquement avec le préservatif. La pandémie du sida est aujourd’hui avant tout un problème de comportement et d’éducation des consciences avant d’être un problème sanitaire. Évidemment l’utilisation du préservatif est utile quand la vie est en jeu, mais le rôle de l’Église est avant tout de répéter que la meilleure prévention contre le sida c’est d’éveiller les consciences à une sexualité adulte et responsable. Cela n’exclut pas le discours sanitaire, ça le complète. L’Eglise appelle à une « humanisation » de la sexualité », à prendre conscience que la sexualité doit être ordonnée à sa fin : le don de la vie de l’homme à la femme, de la femme à l’homme et à des enfants. A cause de cela, elle pense que la sexualité doit s’exprimer dans le cadre d’une relation amoureuse engagée dans une vie conjugale et familiale. Le discours du pape n’a rien de régressif, il est prophétique !

la fleur 24/03/2009 12:08

La religion syndicale ?  Au moins , celle là , elle est basée sur des faits réels , pas des balivernes de gourous illuminés dont un seul n'a jamais vu leur chef  !   Dire que Prétorien ne fait pas la nuance ( de taille )  !!  L'apologie du gourou cégétiste moi ? .. alors là t'as trop fumé