Condamnation maximale pour Colonna

Publié le par Rébus



Un verdict qui n'est pas réellement une surprise, Colonna était coupable, obligatoirement.  Sa culpabilité n'avait elle pas été décrêtée par le Ministre de l'Intérieur de l'époque au moment de son arrestation ?

Contredire publiquement un ministre, les juges n'aiment pas trop, ce n'est pas dans leur habitudes. Quand ce même ministre finit par devenir Président de la République, un président autoritaire et coléreux, rancunier en plus l'animal, la contradiction devient encore moins probable.

Normal, on a son plan de carrière, on ne va pas contrarier un pParquet qui est totalement, encore plus actuellement, aux ordres. Donc, Colonna est coupable.

Que le procès ait été incapable de démontrer la réalité de cette culpabilité, c'est un "simple point de détail". Que l'instruction n'ait été menée qu'à charge, ce n'est pas une surprise, cela deviendrait presque une habitude. Que toutes les thèses accréditant plus ou moins l'innocence du berger corse ou du moins jettant un doute sur sa culpabilité annoncée aient été écartées, cela n'a rien de gênant. Ça marche comme ça, même si, justement, justice aveugle ou non, tous les principes du droit font que cela ne doit pas fonctionner comme ça.

Mais, Colonna est coupable, on vous dit, forcément, c'est un nationaliste. Une simple opinion politique suffit donc à faire d'une personne un meurtrier crédible dans ce pays.

"J'ai confiance en la justice de mon pays", mais, je préfère ne pas me retrouver devant elle, c'est plus sûr.

Alors, Colonna coupable ou pas, je n'en sais rien, j'aurais tendance à le croire innocent mais, quoiqu'il en soit, le doute (et il y en a pas mal dans cette affaire) devrait toujours profiter à l'accusé. Une fois de plus, ça n'a pas été le cas.

Commenter cet article

sixtine 30/03/2009 15:18

Mieux vaut hasarder de sauver un coupable que condamner un innocent  !

Omer 28/03/2009 19:09

Je ne sais évidemment pas si Colonna est coupable ou non, mais enfin il n'y a pas de preuve formelle de sa culpabilité et il n'a jamais avoué. Il me semble que ce genre de personnage, s'il était coupable, revendiquerait son acte genre : "oui j'ai tué le représentant du pouvoir colonial, le Gauleiter Erignac,  j'en suis fier et si c'était à refaire je recommencerai etc etc". Or il a toujours nié et ses amis ne l'accusent pas formellement, il est vrai qu'ils ne le disculpent pas très clairement non plus...En attendant, il va bien se passer un an ou deux avant que cette affaire arrive en Cassation et probablement encore un an  ou deux avant qu'elle ne soit rejugée. Cela nous amène après 2012...

Flèche 28/03/2009 17:00

Il fallait un coupable, il faut un coupable dans cette affaire, donc c'est Colonna.Franchement, un procès, la justice, mais pourquoi faire aujourd'hui ?Le ministre de l'intérieur de l'époque avait décidé que Colonna était coupable, il l'est donc !

Olive 28/03/2009 15:09

La nouvelle justice Sarko, bienvenu en france, tous coupables, sauf les banquiers et les traders, et certains patrons !

Philippe 28/03/2009 11:28

la justice à l'américaine ... pfff