Un malaise carcéral, ah bon ?

Publié le par Rébus


 Le monde des prisons françaises, pointé du doigt récemment par diverses organisations ainsi que l'Europe est donc à nouveau au coeur d'une polémique, ou plutôt de deux polémiques  qui se rejoignent traitant du même sujet.

En fait, il y a téléscopage dans l'actu entre le suicide d'un gardien de prison à Fresnes et les récentes déclarations du docteur Albrand  sur le rapport qui lui avait été commandé sur ce même sujet des suicides en milieu carcéral.

 Le docteur Albrand refuse de reconnaitre son rapport, assurant qu'il aurait été caviardé par l'administration Dati. Evidemment, du côté des sous fifres de  la future ex égérie de Dior, on dément, mais Albrand maintient sa version, précisant même l'urgence qu'il y a à agir et regrettant que , 3 mois après la remise de ses premières conclusions, rien n'ait été fait.

Il semble surtout que le ministère de l'enfermement à tour de bras, euh, la justice veut éviter tous rapprochements entre surpopulation et suicides. Donc, tout ce qui n'est pas dans cette ligne est discrètement poussé sous le tapis.

Le G20, puis l'Otan, ces immenses succcès sarkoziens ont permis d'éviter une polémique qui aurait pu être virulente, et patatras, un surveillant met fin à ses jours. Comme d'habitude, on tentera de  jouer sur un acte motivé par des problêmes purements personnels, aucunement professionnels.

 L'année 2009 a donc vu trois surveillants se suicider ainisi que 39 détenus. Alors oui, il ya un réel problême. Et ce problême affecte  et les détenus et les surveillants. Le nier ne servira à rien même si c'est une spécialité de ce gouvernement de nier le réel quand il ne s'accorde pas avec les désidératas des dirigeants (au passage, la France détient le record d'Europe de suicides en prison)

Commenter cet article

Rébus 10/04/2009 18:59

Cette histoire de partenariat public/privé est un joli cadeau entre amis avec un beau marché captif, le cas de le dire.la Fleur, que veux tu, le répressif ça passe bien en communication, apparemment ça plait même s'il n'y a aucun résultat sinon ceux que tu énonce (et puis du coup, jeréponds en même temps à Etiam)

Etiam Rides 08/04/2009 09:00

Et les problèmes matériels sont aggravés par une politique pénale répressive. Les peines planchers n'ont rien arrangé...

la fleur 07/04/2009 22:04

Mis à part , pour les réels dangers pour la société , et encore , ( pour certains çà meriterait plus un traitement psychiatrique que des barreaux ) ... je pense que les prisons , c'est autant débile que la peine de mort ! ... mais sans doute suis-je en avance de quelques décénnies , sur cette civilisation , qui n'a toujours rien compris à la soi-disant utilité de cette peine barbare, réaction primaire d'une civilisation au raisonnement primaire !.. bon , je ne vais pas développer , vous m'aurez compris ! ... suffit de demander à n'importe quel taulard , comment il était avant sa taule , et dans quel état d'esprit  il en sort.... c'est un peu comme à l'armée ,de mon temps .. on disait qu'on apprenait à s'endurcir ! ...et c'est bien vrai !

pas perdus 07/04/2009 18:58

Ce qui dérange le pouvoir, c'est la médiatisation de ces suicides. Comment peut-on croire AUJOURD'HUI que la prison va être bénéfique et permettre la réinsertion sociale ?Je crois qu'un reportage va être bientôt diffusé à la tv, une vidéo clandestine à Fleury qui dévoile les véritables conditions de vie des détenus et aussi des gardiens.Pour les prisons, je crois qu'il y a déjà en préparation un scandale sur les nouvelles prisons construites grâce à un partenariat public-privé d'un nouveau type...

sixtine 07/04/2009 18:53

C'est rien de le dire...il faut voir ! Ils sont tellement à l'écart de la société que c'est comme s'ils étaient rayés du monde...Comment ne pas avoir envie de mourir alors qu'on n'est presque plus vivant ?