Envie de sortir la boîte à gifles

Publié le par Rébus


Le cornichon transparent qui se fait passer pour un premier ministre vient à nouveau de démontrer toute la délicatesse de la droite décomplexée. e mèchu de la Sarthe évoquait "une formidable gifle à Royal" au sujet de la visite du couple Sarkozy/Bruni en Espagne.

 Une gifle, monsieur Fion ? Quelle délicatesse de votre part. D'une part, on ne gifle pas une dame, fût elle votre adversaire politique. Mais qu'attendre d'une des têtes pensantes (hum) d'un parti où l'on juge normal d'évoquer des troubles de la santé mentale chez l'adversaire  et où l'on prérend tuer en duel, comme au bon vieux temps, un autre opposant.

Devedjian s'était illustré par son "salope", Sarkozy affirme son indélicatesse à la moindre occasion, Lellouche et le non élu Lefebvre sont des pitt bulls de salon qui n'ont d'autres moyens d'exister que leurs outrances langagières. En joignant ce clan, monsieur Fion, vous ne vous grandissez pas, mais il est vrai que c'est aussi pour vous comme pour vos petits camarades de bac à sable le seul moyen d'exister.

Les insultes, le dénigrement systématique, à défaut du moindre projet politique sérieux, voilà la marque de fabrique de  l'Union des Malfrats Patentés.

Puisqu'on en est rendu à distribuer des gifles, j'en enverrais bien quelques unes à Brice de Clermont qui, en pleine explosion du chomage, n'a rien de mieux à faire que de relancer cette marotte droitiste du travail dominical. Une manoeuvre fondée uniquement sur l'idéologie, comme toujours, et visant à rassurer le noyau dur de l'électorat avant les européennes. Un moyen également de plaire au co prince d'Andorre, chanoine des latrines et accompagnateur de Carla.

Dans la république bananière de France, plaire au Bien Aimé est ce qui compte le plus, la preuve par cette déclaration d'une autre tête à baffes, Copé, relative à Hadopi.

Commenter cet article

pas+perdus 29/04/2009 18:29

Ils ont la tête tellement dure qu'il vaut mieux sortir la guillotine...

TendrePoison 29/04/2009 10:31

C'est pas Fillon qui déblatérait il y a peu sur la cause des femmes battues ? Il devrait faire gaffe à la violence des images qu'il utilise, surtout quand on fait partie d'un clan politique qui ne fait depuis le départ que totalement et strictement l'inverse de ce qu'il dit.

Etiam+Rides 29/04/2009 09:08

Ouais ben moi j'en ai marre de la violence des syndicalistes et ça je trouve qu'on en parle pas assez ! ;-)

segolin 29/04/2009 01:09

(suite)que les detracteurs du Sarkozisme fleurissent dans toute la france ,du nord au  Sud et de l'est à l'ouest et même au delà! j'ai une soeur americaine qui ne partage pas du tout les idées Sarkozistes et elle est docteur en lettre modernes  , et    maître de conferences!                                             Segolin (le blog)

segolin 29/04/2009 01:03

Savoureux cet article ,percutant ,bien ecrit et edifiant sur les comportements droiters des gens qui nous gouvernent!Evidement Florence est venue ramener safraise , je vous encourage ,Florence à visiter mon blog et vous vous apercevrez que