1er Mai, et après ?

Publié le par Rébus


 Les défilés traditionnels du 1er Mai ont donc permis aux syndicats d'afficher un front uni. Soyez rassurés braves gens, ce nouveau G8 pourra donc négocier benoitement avec la bande à Sarko.

Une bande à Sarko qui, par la voix de Chatel, feint de voir une mobilisation en baisse, une particiupation relativement faible selon lui (et la police) . Tout dépend de l'échelle utilisée pour comparer. Oui, les défilés divers ont rassemblé moins demonde que les journées d'actions précédentes, ce qui permet à Chatel de pavoiser ou tout du moins de feindre une certaine tranquilité d'esprit.

Par contre, si l'on compare à d'autres  1er Mai, la participation est, là, importante. Importante malgré un long week end et un temps plutôt correct. Ça, le gopuvernement préfère l'ignorer, mais, après tout, c'est le jeu, ma pov Lucette.

Bref, tout le monde est content, les syndicats qui peuvent donc un peu rouler des mécaniques, le gouvernement qui croit voir là une approbation à sa politique, les journalistes qui ont des papiers à pondre sur des sujets aussi importants que la non présence de Royal aux côtés d'Aubry.

Mais, que fait on de ce petit succès, côté G8 ? Comme d'hab, on commence à envisager une nouvelle journée de mobilisation.

Dites les gars, croyez pas que le problême, c'est ça justement ? Une journée de mobilisation, une de plus, génial, qu'ont apporté les premières déjà ?

Rien, on propose toujours d'instaurer letravail dominical, le chômage expose toujours plus haut, Une explosion tellement importante d'ailleurs qu'au dernier comptage, les stats ont vu la disparition étonnante de 25 000 personnes comme l'explique Peuples.

Ce ne sont pas des journées de mobilisation éparses qui feront reculer un gouvernement droit dans ses talonettes, L'âne patenté que je suis, dixit certaines tenancières de blog pro sarko, partage en ce sens l'opinion de certains de mes petits camarades tels que LaFleur, Etiam ou Merachlor.

Sinon, les européenes approchent, allez donc lire la dissection du manifesto PS chez Pas Perdus, c'est édifiant (d'où la présence, nouvelle en ces lieux, d'un logo pour ces élections

Commenter cet article

Rébus 05/05/2009 00:10

Ouille, désolé pour toi Ségolin.Etiam, la contrefaçon, c'est le MAL (Hadopi inside).Peuples, des vacances, maintenant ? Et le travailler plus alors ? Bonnes vacances  ceci dit

segolin 04/05/2009 23:59

Je suis une victime du CNE ,j'étais defendu par un delegué cfdt de mazamet ,un brave homme qui n'a pas trouvé les arguments devant les prud'hommes,ensuite on a fait appel ,super cabinet Toulousain ,super dossier,super plaidoirie avant que le juge d'appel s'apercoive que mon delegué avait oublié de joindre mon pouvoir!quandmon affaire est passée ,le juge l'a classé pour vice de procedure!perte 15000€ ! et jecontinue à recevoir le magazine et les cotisations alors que j'ai resilié il y a 3 ans!Donc pour faire bouger le gouvernement c'est le peuple qui doit descendre dans la rue les ouvriers ,salariés ,chomeurs ,rmistes ,jeunes ,retraités ,handicapés ,artisans precaires de toute sorte ,et même les syndicats s'ils veulent!les syndicats  sont gentillets mais c'est le peuple qui doit trancher!

peuples 04/05/2009 17:22

salut Rébus, début de congé pour moi, c'est bien agréable.

Etiam+Rides 04/05/2009 16:43

"Nous avons toujours dit que nous n’étions pas favorables à ces journées ou à ces déclenchements de grève. Je me déplace toutes les semaines auprès de salariés qui me disent qu’ils savent très bien que ce n’est pas une grève qui règlera leurs problèmes"
F. Chérèque, cité par PDP
Mais on me souffle que B. Thibault va l'attaquer en contrefaçon..

Fred de Roux 04/05/2009 15:31

Bonjour Rébus, Salut Olive, Coucou Sixtine, Ave la fleur ! Vous avez tous raison et moi de conserve avec vous. Les syndicats sont soit des carpettes soit des plats de nouilles. César (Oui, le grand Jules) disait "si tu veux la paix, prépare la guerre" (en V.O.,  "si vis pacem para bellum"). Or ils ont nos chers syndicats la fleur non pas au fusil, mais à la boutonnière, sur le bord du chapeau ou au coin des lèvres. Un peu léger face aux tankers royaux... !!! Ce ne sont plus des grèves, mais des grévounettes, en dents de scie, par périodes hasardeuses... Quand est-ce qu'il se bougent le C... ? Faut-il les y pousser ou prendre le pouvoir de la rue et dans la rue sans eux ? Si vous avez des réponses.................................................................