Le "TAK ATAK " caractéristique de l'AK 47

Publié le par Rébus


"Ce bruit, c'est le TAK-A-TAK caractéristique d'une AK 47", réplique du sergent instructeur bourin, buriné mais sévèrement burné incarné par Clint Eastwood dans le Maître de Guerre.

Une phrase qui aurait pu être prononcée par les passagers du fourgon de police mitraillé à la Courneuve. la France a peur. damned; des armes de guerre en banlieue, déjà qu'on y poignarde couramment l'enseignant.

Alliot marie se précipite, grenadier votigeur sans peur qui va au devant de smicros et, prenant sa plus grosse voix promet que ça ne se passera pas comme ça. Et pour faire bonne mesure, si les flingueurs ban,lieusards courent toujours, les anarchos gauchistes sont beaucoup moins autonomes, trois d'entre eux rejoignant Coupat dans nos geôles républicaines.

On se remémorerait presque Pasqua voulant terroriser les terroristes, en nov lang sarkozienne "on va vous en débarasser de la racaille".

Étonnant que ces questions sécuritaires ressurgissent toujours opportunément en période électorale.

Sinon, pour les "proches de Coupat", sont-ils incarcérés sous le seul prétexte de leur proximité avec lui ? parce que, si le dossier est toujours aussi vide, on peut s'interroger. un type que l'on garde en prison sans motifs valables, c'est déjà énorme, mais, rajouter 3 personnes arrêtées pour  les mêmes faits infondés, ça deviendrait du délire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Most 20/05/2009 01:28


Je cite :"Un réglement de compte à Villeneuve Saint Georges ce jour a entrainé la mort d'un jeune de 25 ans tué par 7 cartouches de 7,62 mm" ( Source "20Minutes" 19 Mai 2009 - Page 3 ). Tiens c'est étonnant le méme calibre qu'à la Courneuve, merde encore un Ak-47... Nous sommes pourtant bien loin des tours HLM et des dites "Cités" à la delinquance politiquement médiatisée dans cette petite ville du 91...Et pourtant !C'est juste un débat "politiquement correct" de savoir si l'on cautionne ou pas que des personnes tirent sur la police. A cette question tout le monde répondra "non". Alors on est repartis, "ensemble tout devient possible", dans une politique de la terreur, pour dire aux gens que les méchantes personnes qui n'ont pas trop de moyen, taliban, noir, arabe, ouvrier, pauvre, marginaux, tout ce qui est un peu différent est Dangereuse.Par le fait, une réforme à la con ou une loi sterile permettera de deployer encore plus de force de sécurité que n'importe ou ailleurs. Ce n'est pas une question de stupéfiants, il y'a des drogues partout et des vendeurs jusque dans les plus beaux appartements de Paris. Ce n'est pas une question d'armes, il y'en a partout aussi ! Méme dans les endroits les plus reculés de la France, avec des gens qui s'en servent bien mieux comme le dis Rébus.
Si les événements médiatisé qui se sont produits ces derniers temps sont déplorables et fortement condamnable, il faut vraiment arreter avec ces "zones de non droits", "ces pauvres policiers" "faut envoyer l'armée" tout ce tràlàlà qui ne sont qu'une diarhée verbale servant quelques politiques en voie de disparition et un electorat sentant le sapin.
Alors franchement le pseudo "banditisme" des cités, les méchantes drogues vendu par des méchants talibans organisés, la dangereuse "ultra-gauche" ( Pauvre Julien ), je serais, vraiment, mais alors vraiment pas étonné de voir débarquer un char de l'ex union sovietique braquant une banque sur les champs élysée... Aprés tout, nous sommes bien dans une période electorale non ?

Rébus 19/05/2009 16:41

En l'occurence, prétorien, cette attaque à la kalach ressemble plus à du grand banditisme qu'à de la petite délinquance.Que ce soit dangereux pour les passagers du fourgon et intolérable, ok, mais, le relier directement à des problêmatiques "banlieues, intégration" euh, facile, non ?Que fait on des gendarmeries mitraillées en Corse, voire assiégées, comme c'est déjà arrivé.Et, je ne nie pas la délinquance en banlieue ou ailleurs, ne partageant d'ailleurs pas forcément l'angélisme systématique d'une certaine gauche.Simplement, monter ces faits en épingle, ça tombe bien avant un scrutin

Le Prétorien 19/05/2009 08:43

Trois ans et demi après le discours démagogique du « Karcher », à La Courneuve justement, nous voici donc face aux résultats de cette technique sarkozyste qui consiste à tenir des propos rassurants et faussement volontaristes vis-à-vis de la délinquance, puis à ne surtout rien faire après, tout en faisant croire que l’on agit …

Les faits, très graves, devraient également mettre en face de la réalité toutes les « bonnes âmes » et « consciences éclairées » qui, depuis des années, tiennent un discours lénifiant et dédramatisant sur les banlieues en niant les évidences : n’en déplaise à ces nouveaux « idiots utiles »,n'est ce pas Messieurs, la situation dans les « quartiers » a aujourd’hui atteint -et dépassé- le seuil de l’inacceptable et seule une volonté politique sans faille permettra d’enrayer le processus inexorable qui nous conduira sinon à bien pire demain …


C’estpour celà,qu'il faut dénoncer les démissions de l’Etat dans ces véritables « zones de non-droit » que sont devenues certaines banlieues,les conditions de travail extrêmement difficiles des forces de l’ordre dans ces quartiers. Il faut dénoncer, à la source de cette situation et de cette dérive, la politique criminogène du laisser-faire privilégiée par des dirigeants irresponsables qui s’accommodent bien rapidement de cet état de fait qui, au fond, ne les touche pas. Il faut alerter, sans relâche, sur cette situation alarmante qui ne cesse d’empirer du fait de l’incapacité chronique, par manque de volonté, des autorités de l’Etat !

Etiam+Rides 19/05/2009 08:29

Malheureusement, si de tels abus sont possibles, c'est parce que les lois antiterroristes françaises le permettent et n'accordent que des indemnisation ridicules aux innocents dont il apparaît par la suite qu'ils ont été injustement détenus...

des+pas+perdus 19/05/2009 07:02

Etonnant comme tu dis. Y a des fois, on serait presque tenté de parler de complot !