Européennes : ultime leçon du professeur Joffrin

Publié le par Rébus


 Lu sur Libé on net, l'édito de Joffrin sur les Européennes. Édito qui revient, bien évidemment, sur le débat animé, entre Cohn Bendit et Bayrou l'autre jour sur France 2.

Lolo, maître à penser de la gauche de droite, quasi publicitaire lorsqu'il sévissait à l'Obs, transformé en hebdo catalogue pour détenteurs de Rolex, a bien intégré la pensée du Libé version July.

Il marche d'ailleurs dans ses traces, le pseudo débat chez Chabot l'amène à nous glisser tranquillement au détour de l'assassinat en règle du leader orange, dont je ne suis pourtant pas fan, ce qu'il pense des stipendiés nonistes.

Nonistes qui ne lui ont rien demandé, rappelons que l'affaire remonte à 2005, mais dans lesquels il voit les abstentionistes d'aujourd'hui.

Salauds de nonistes, d'abord, ils sont idiots , ils ont mal voté malgré notre belle propagande, mais le pire, c'est qu'ils sont rancuniers, ils n'ont pas accepté que Sarko s'assoit sur leur NON, aidé par un PS parti à la pêche ce jour là. Franchement, nous, à Libé, on a bien eu raison de leur balancer tous les épithètes nous passant par le clavier, réacs, racistes, franchouillards, idiots et j'en passe.

Tellement idiots qu'ils confondent tout. Ce n'est pas parce qu'on leur a fait comprendre que leur avis importait peu qu'il ne faut pas voter.

Désolé, Lolo, mais que des gens ne se déplacent pas pour cettte raison est parfaitement compréhensible. Et l'abstention record que l'on nous promet est dûe à d'autres facteurs (non, je ne mets pas ça sur le dos de Besancenot).

Regarde la Une de ton canard, aujourd'hui, Lolo, d'élections point, bon, on dira que la campagne est officiellement terminée mais que voit on ? Du duo Sarko/Obama partout. Mais putain, on s'en fout, s'ils s'aiment ou pas, si Carla aura un beau chapeau pour qu'on la prenne pour la Queen.

Ces articles ne parlent qu'à peine du Débarquement, d'ailleurs, c'est juste du pure people, à peine au dessus de Voici.

L'indifférence des médias à cette campagne et ces enjeux, c'est peut être aussi un gros facteur d'abstention, non ?

Et pour revenir sur ton analyse du vote noniste , certains vont voter, la cohérence en votant maintentant après avoir dit non en 2005, c'est un vote pour ceux qui ne veulent pas de cette Europe.

Dans mon cas, et pour de nombreux autres, j'espère, ce sera Front de Gauche

Commenter cet article

lafleur 07/06/2009 17:22

Evidemment " Front de gauche " Chut , la campagne est close !

sixtine 07/06/2009 07:33

Non, les amis ! Faut pas fausser le débat ! On a bouffé du " Sarko-Obama "  que si on l'a bien voulu...Moi, j'ai regardé une commémoration...et je me suis inclinée en silence et avec un profond respect sur les tombes de ces soldats !Soyons libres de nos sentiments et ne nous laissons pas parasiter la pensée par les coups de projecteurs ! Aujourd'hui, un rendez-vous important à ne pas manquer : un bulletin de vote à glisser dans l'urne ! Et que les abstentionnistes ne la ramènent pas !!!

Olive 06/06/2009 21:50

Rébus, tu connais bien Lolo, car tu l'appelles par sonpetit nom C'est clair qe tu as raison, aujourd'hui onen aura bouffé du Obama Sarkozy, de quoi encore plus motivé l'abstention.Je commence à être coeuré de mon pays

Etiam+Rides 06/06/2009 19:43

Moi aussi, je vote Cohn-Bendit, parce que je suis pour :- le travail le dimanche- la privatisation de la poste, de la TV publique et de l'énergie- plein de mesures incompatibles avec le traité de Lisbonne que j'ai d'ailleurs appelé de mes voeux.
Non, je déconne, je suis toujours de Gauche.Donc Front de Gauche.

showshoes 06/06/2009 19:12

Tiens, tu devrais regarder cette émission : http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&channel=#bcid=673809;vid=10784729C'est une émission suisse sur la presse et Sarko. Ou comment Sarko a mis les médias français à sa botte.