Le Motodidacte en roue libre

Publié le par Rébus


 Estrosi pavoise, il a présenté aujourd'hui son projet sécuritaire, incluant le fameux volet sur la "LUTTE CONTRE LES BANDES" (en majuscules et à imaginer avec le générique du JT de TF1 derrière, ça met plus en condition).

Avant de dire le bien que l'on pense de ce projet, saluons cette merveilleuse nouvelle, Estrosi peut avoir des idées. des idées certes merdiques, démagos et réacs, dans la ligne de son petit chef, mais c'est un début pour lui.

Toute participation à «une bande ayant l'intention de commettre des violences» sera punie de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende. Et lorsqu'un délit sera commis en réunion par plusieurs personnes dont l'une au moins est porteuse d'une arme, la condamnation pourra aller jusqu'à sept ans de prison et 100.000 euros d'amende.

Là, c'est très fort, ca ron ne punit même plus le crime, ni ses auteurs, simplement des gens en groupe que l'on soupçonnerait, éventuellement, d'avoir de mauvaises intentions? On met en place une police d ela pensée maintenant (oui, ces deux mots bout à bout surprennent), on va recruter des précogs pour la jouer Minority Report ou appeler des médiums pour préjuger des  "bandes".

Pour aider notre  ex motard, une citation de Desproges pour définir ce qu'est une bande "Quand on est plus de quatre on est une bande de cons."

Voilà, de rien Monsieur Estrosi, ça m'a fait plaisir.

Passons sur le reste des joyeusetés que vous pourrez trouver ici et attardons nous sur un passage que je trouve peu clair :

La caméra: Le texte prévoit des modalités selon lesquelles les arrestations lors des opérations de maintien de l'ordre peuvent faire l'objet d'un enregistrement audiovisuel par les services de police judiciaire. Mais attention, la diffusion de ces enregistrements fait l'objet d'une nouvelle incrimination (un an de prison et 15.000 euros d'amende).

De quelle diffusion parle-t-on, celle des enregistrements réalisés par la police ou celle des enregistrements faits par des passants trop curieux, vidéos qui pourraient parfois mettre en cause les méthodes utilisées ?Si ce sont bien les seconds qui sont visés, c'est non seulement une atteinte au droit à l'information mais c'est surtout une surcouche inutile car déjà régulé et passible de poursuites selon une loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance

Allez, c'est pas grave, on continue dans le délire sécuritaire et répressif, un machin qui afait ses preuves jusqu'à maintenant, cela flatte l'électorat.

Par moments, on fait facilement des overdoses de sarkozysme

Commenter cet article

Rébus 24/06/2009 22:28

D'après July, Estrosi aurait simplement réintroduit la loi anti casseurs de 1970, donc, Tendre Poison a raison d epointer les risques pour les manifs.Lucien, tu fais bien de rappeler ces paroles du motodidacte.Gertrude, merci, et content de te lire ici. Pour l'Iran, il faut , comme d'hab, sortir des liens officiles pour s'informerFred, je crois que cet empilement est justememnt fait pour brouiller les esprits, une agitation inutile que certains confondent avec l'action

Lucien Aymard 24/06/2009 11:59

Si je suis élu maire de Nice, je me consacrerai entièrement à ma ville avait-il dit d'après les médias qui ont dû oublier une partie de sa phrase : "jusqu'à ce que je retrouve un nouveau ministère intéressant.Tout a fait dans la lignée des promesses de son mètre.

TendrePoison 24/06/2009 09:17

Une manifestation, est-ce une "bande" ? Si certains manifestants se mettent à commettre des infractions pendant la manif, tout participant peut-il être interpellé ? Et si un type avec un chapeau et des lunettes noires (= dissimulation = intention évidente de commettre une infraction) se glisse dans la manif, tous les autres peuvent-ils être poursuivis en tant que membres de la bande ? lol

fred de roux 24/06/2009 08:27

Rébus, je te l'ai déjà dit, tu as le sens de la formule et je t'en remercie. La clarté de tes propos remet les pendules à l'heure. Une chose m'étonne : comment se fait-il qu'ils n'aient pas encore compris que l'empilement des lois les unes sur les autres ne faisait qu'embrouiller les esprits ? Trop de lois tue la loi.On est en droit de se demander si le coût des amendes (c'est à peu près le salaire annuel d'un smicard) se veut dissuasif : qui pourrait régler une telle somme hormis quelques rupins de leur groupe ? C'est d'une connerie...

Olive 23/06/2009 23:53

En plus cette nouvelle loi sera inapplicable, et il y a assez de loi pour lutter contre la délinquance.C'est du Sarko tout craché