Sarkozy, roi de l'Europe, enfin, pour Opinion Way

Publié le par Rébus

 
Opinino Way, non content de nous sortir des sondages très orientés au nivrau français, continue sa propagande sarkozienne au niveau européen.

Ainsi, selon cet institut en passe de devenir une blague à la seule évocation de son nom, notre petit despote dont on aurait coupé l'électicité serait un leader apprécié des autres pays européens. Dans un souci de tempérer leurs propes ardeurs, les sondagiers sarkoziens concèdent que le TGH est devancé par Angela Merkel, sans doute pensent-ils qu'ainsi cette nouvelle ineptie passera plus facilement.

Sarkozy, héros européen, euh, pas en Angleterre, au vu de la polémique sur la non invitation de la Reine pour les cérémonies du 6 juin. D'accord, cette polémique a été initiée par le Daily Mail, qui est un torchon, et le french bashing fait toujours recette outre manche, il n'empêche que l'on peut sérieusement douter de la côte d'amour de notre agité chez les rosbeefs.

En Espagne, dur d'imaginer qu'un type qui a récemment dit le bien qu'il pensait de Zapatero soit réellement populaire. les Allemands, par journaux interposés passent leur temps à se foutre de Sarkozy, les Russes ( oui, non européens, je sais ) en font un objet d'amusement permanent, les tchèques, ou au moins le premier d'entre eux, ne l'apprécient guère. En cherchant, on doit pouvoi multiplier les exemples.

Pas grave, cela n'arrête pas Opinion Way, qui est à l'objectivité ce que sont Besson, Allègre ou d'autres aux convictions politiques.

Toujours dans cette optique d'assoir la carure de "grand dirigeant européen " de notre lider minimo, nos journaux nous font tout une tartine de sa tribune co rédigée avec Angela son amie "qu'elle est moins jolie que Carla mais qu'il faut se montrer avec elle sur les photos " alors qu'outre Rhin, comment dire, tout le monde s'en tamponne.

Pour se fair eune idée du rayonnement européen du soleil de Neuilly, on peut aussi, ainsi que l'a fait Peuples, se pencher sur ce papier de Rue 89 dans lequel l'ex Procureur de Genève, Bernard Bertossa, nous explique que la France n'est plus une démocratie parlementaire, rien que ça.

Pas grave, il faut à tout prix convaincre l'électorat français que Sarkozy est grand, espérant ainsi éviter de ne pas même franchir la barre des 25 % aux Européennes, ce qui serait quand même une claque terrible.

Commenter cet article

segolin 04/06/2009 23:41

Opinion way ,c'est pas l'institut de "paris-sotte " la choupa-choups du medef!rebus ,j'etais absent durant quelque jours pour cause de travail au chalet de la salvetât sur agout au nord de beziers! t'inqiete pas ,je vote dimanche ,je viens de suivre le debat de mots croisés et le vote sera comme  dab ,à gauche toute et depreference utile pour que le parlement passe à gauche,enfin j'espère!                                                                               lord sinclair segolin!

aliciabx 03/06/2009 09:00

Estimer que 1000 personnes (environ car ils ont du mal à trouver des sondés) représente les Français, je ne suis pas d'accord, surtout s'ils sont sondés sur des terres UMP.Ne surtout pas tenir compte des sondages, c'est ainsi que NS a été élu, avec des questions orientées. Et pour les européennes, ils nous ressortent la même cuisine...

Olive 01/06/2009 18:22

 en lisant ton titre j'ai faili mourrir de rire, Sarkozy roi d'europe, opinion way ne serait il pas des anciens de l'UMP partis faire cet institut de sondage pro Sarko.Comme tu dis, en écoutant nos voisins europens, j'aurais jamais pensé avoir un tel sondage en faveur de Sarko.La propagande continue et nous, continuons à lutter

des+pas+perdus 01/06/2009 12:28

Avec Opinion truc le client est roi !

Fleche 01/06/2009 11:33

Ca fait du bruit en France ce sondage, mais pas outre Rhin.Et puis c'est opinion way ...