Petit bilan d'une année sarkozyste

Publié le par Rébus

Voilà, 2007 se termine et là, c'est le drame, Sarkozy est bel et bien Président. Vous le savez forcément, il vous parle tous les jours dans la petite lucarne, quelquefois remplacé par des clones plus ou moins ressemblants physiquement mais relayant fidèlement sa pensée (sic), les Pujadas, Pernault, D'Arvor et autres Chazal-Chabot.

La France (et demain le monde ?) a changé, un soleil éblouissant est apparu à Neuilly, couvert de gourmettes rutillantes et de toquantes bling bling scintillantes, Rolex ou Breitling, dont on vous jette ostensiblement le prix à la figure.

Entre une kyrielle de discours démagos, d'interventions télés quasi journalières durant la pré- campagne et des interviews cire pompe, l'Ex Ministre de l'Intérieur a réussi son rêve, le voilà Président, ah, pouvoir enfin régler son complexe de taille.

Et quel superbe départ que cette élection, le dîner au Fouquet's, la Ringard Academy, Macias et Matthieu en concert, l'intronisation façon famille royale et les premières (il y en a eu beaucoup) vacances jet set. Prises, à peine élu, aux frais de Bolloré. C'était ça le candidat du travailler plus pour gagner plus, direct en vacances et aux crochets de ses potes millionnaires. Potes qui ont quand même pas mal de relations d'affaires avec l'État mais, juré, craché, pas de conflit d'intérets.

Vient ensuite la constitution du gouvernement, Fillon le fantôme à mèche, Premier Ministre honorifique, et sorte d'emploi fictif officiel, Juppé, pris dans les bagages le temps de le jeter, l'inénarrable Bachelotà la santé, la catho Boutin au logement  chaperonnant l'ex laic et gauchiste Fadela Amara, quel attelage. Les transfuges de gauche qui rappliquent tout heureux et totalement dépourvus de honte, Kouchner, Besson (dont on connait maintenant le nom) , les Judas de Bayrou, rebaptisés Nouveau Centre, la soupe est bonne dans les ministères, et les gadgets personnels Rama Yade et Rachida Dati, symboles de modernisme, malgré leur  mode de pensée digne de douairières.
N'oublions pas le joufflu Berttrand négociateur social qui ignore le sens de ce mot. Bel aéropage, non ?
Ouh, j'oubliais Lagarde et le vendeur de jambons, si, celui qui composait l'équipe de France de rugby.

Bon, ça, c'est la photo, et l'action dans tout ça ? Euh, donner à fonds perdus 15 milliards d'euros aux plus riches des français, grevant le budget de manière à annoncer par la suite que l'État n'a pas de marges de manoeuvres. Refus d'augmenter le smic, par contre, auto augmentation présidentielle de 206 %,  pas mal, tout en continuant de percevoir le salaire de ministre de l'intérieur.

Lois scélérates sur l'immigration et l'Identité Nationale, faut faire plaisir aux électeurs du Borgne et ensuite attaque directe sur le front du social et là, c'est mené au pas de charge.

Franchises médicales, attaques des régimes spéciaux de retraite tout en préparant un allongement général de la durée du travail pour tous, sans trop le clamer toutefois, offensive soutenue et voulue par le medef sur le code du travail,  paix à son âme, refus d'augmenter les petits retraités, gros batailllons d'électeurs de Nabochodonosor pourtant, et tant d'autres que l'on verra se dévoiler au fur et à mesure (Fillon réfléchit sur la durée légale du travail, attendons les municipales). Tiens, j'avais oublié la TVA sociale, qui devrait ressurgir pourtant après Mars 2008.

Sinon, ben, tout augmente,ma bonne dame, sauf les salaires. Le gaz, l'électricité, l'alimentaire, ah, parait que le chomage baisse mais l'Insee, prudente, ne veut plus s'en mêler... Pour augmenter comme promis le pouvoir d'achat, on consent à payer ce que l'on vous doit, les heures sup et les RTTT, gentil, non ?

Chapitre des libertés individuelles et collectives, hum, droit de grève très attaqué, médias en coupe réglée, Internet sur la sellette, on prévoit d'y mettre des mouchards, quelques plans pour multiplier les caméras de surveilance et appels à la délation rémunérée dans certaines affaires, sans oublier une façon très partisane de voir la justice, merci Rachida.

Bon, c'est pas si grave, on rigole parfois, en voyant notre bien aimé Président éructer et bafouiller en n'ayant bu que de l'eau, ou faire son jogging déguisé en Maurice, fan de la police de New York. On pleure sur son malheur lors de son divorce mais on est content lorsqu'il se consiole avec une ex top désormais chanteuse sussurrante. En sarkozie,  ya toujours du spectacle, la preuve, le cirque lybien implanté il y a encore peu, et les discours d'Ubu roi du désert, prenant le contrepied systématique du petit timonnier.

Pour l'international, bah, quelques bouderies avec l'Allemagne accompagnés d'applatissements serviles devant les Etats Unis, la Chine ou la Russie. C'est ainsi que la France est grande avec Nico er, roi des people.

Ah et pour un peu, j'allais oublier les diverses et variées, mais fréquentes, bavures policières. Accidents, gens qui se jettent dans le vide , arrestations musclées de clandestins ou de manifestants, reconduites en charter avec des méthodes plutôt brutales. On en est au point ou même des policiers se déclarent écoeurés par le climat qu'ils vivent dans l'exercice de leur fonction.

On peut parler aussi des génuflexions de la république laïque au Vatican et de l'offensive en préparation contre la loi de 1905.

Bonne année quand même...

Commenter cet article

wolvie 09/01/2008 01:41

Bilan nul, on pouvait s'y attendre, je ne dirai pas qu'on l'espérait mais à ce rythme, et c'est mondial, c'est ce système inepte qui va s'effondre. Pas que je crois au communisme mais ce capitalisme hors controle, c'est la ruine pour tous et aussi pour la planète. Autant qu'il s'effondre, on rebatira sur les ruines

slowmotion 03/01/2008 23:59

Bilan d'une catastrophe annoncée

arcadian 03/01/2008 23:29

Bon rappel, même si on aurait préféré ne jamais voir ça

mrfixit 03/01/2008 22:36

le bilan est simple, toujours moins pour certains et toujours plus pour d'autres, avec en prime une régression au 19ème siècle et une dégradation des libertés individuelles. Et on trouve encore des moutons pour applaudir l'imposteur

hanging garden 02/01/2008 23:31

7 mois de présidence, il reste plus de 4 ans à tenir, ça va être long, à moins d'une surprise